07/08/2016 09:40

EN DIRECT - Incendie dans un bar de Rouen: Les 13 victimes ont été identifiées

09h37: Selon le vice-procureur de la République de Rouen, Laurent Labadie, les victimes, en majorité âgés de 18 à 25 ans, qui assistaient à un anniversaire au sous-sol du bar «Au Cuba Libre» ont toutes été identifiées.
Parmi les six blessés, une femme, gravement brûlée, a été transférée à l’hôpital Saint-Louis à Paris, au service des grands brûlés. «Son pronostic vital est toujours engagé», a-t-il indiqué samedi soir.
Les cinq autres blessés ont été hospitalisés au CHU de Rouen mais en sont sortis, selon Yvon Robert, le maire PS de la ville.

08h42: L’autopsie des victimes aura lieu au cours de la semaine prochaine et prendra plusieurs jours

08h30: L’enquête se poursuit pour comprendre comment un incendie provoqué par de banales bougies d’anniversaire a pu faire 13 morts, dans la nuit de vendredi à samedi dans un bar de Rouen, où les hommages aux victimes se multiplient.
C’est l’incendie le plus meurtrier en France depuis 2005.

.

*** SAMEDI 6 AOUT ***

.

16h28: François Hollande a exprimé "sa solidarité et sa compassion à l'égard des familles" des victimes après l'incendie mortel dans un bar à Rouen dans la nuit de vendredi à samedi. "Le président de la République exprime son émotion et sa tristesse après le terrible incendie survenu à Rouen", précise l'Elysée dans un communiqué.

Poursuivant, le chef de l'Etat a également assuré que "tout serait fait dans le cadre de l'enquête judiciaire en cours pour connaître les causes de cet accident dramatique" qui a fait 13 morts et 6 blessés dans le bar Au Cuba Libre, dont des jeunes âgés de 18 à 25 ans.

14h09: Le Parquet annonce que les bougies du gâteau d'anniversaire sont à l'origine du feu

«Quelqu’un est descendu avec un gâteau d’anniversaire avec des bougies et a chuté dans l’escalier», a indiqué le vice-procureur Laurent Labadie selon lequel «il y a eu projection des bougies sur les murs et sur le plafond» recouvert d’un isolant phonique.

«Il y a eu une inflammation immédiate et propagation de gaz», a ajouté le vice-procureur.

12h14: Cinq blessés légers sont sortis de l'hôpital, un autre est toujours en "état d'urgence absolue", selon iTélé

11h32: Clothilde Valter, la secrétaire d’état chargée de la formation professionnelle, s’est rendue sur place.

Elle a indiqué que "le plan blanc a été déclenché".

Une cellule médico-psychologique a également été ouverte.

10h58: "C'est un accident tragique" (Yvon Robert, maire de Rouen, sur France Info)

09h30: Sur Twitter, Manuel Valls a tenu à réagir après l'incendie survenu dans un bar de Rouen

"Incendie grave à Rouen : profonde tristesse face à la tragédie qui a fauché 13 jeunes vies.

Compassion et soutien aux familles éprouvées", a déclaré le Premier ministre sur le réseau social. 

08h30: Ce que l'on sait à 8h30 sur l'incendie survenu dans un bar de Rouen

Un incendie probablement d’origine accidentelle survenu dans un bar du centre-ville de Rouen a fait au moins 13 morts et six blessés dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué.
«Un incendie dans un bar du centre-ville de Rouen (Seine-Maritime) a fait cette nuit, selon un bilan provisoire, 13 morts et 6 blessés entrainant l’intervention de plus de 50 sapeurs-pompiers», a indiqué Bernard Cazeneuve, précisant qu’une «enquête judiciaire est en cours pour déterminer les causes de l’incendie».
Selon le commissariat de police de Rouen, les victimes ont été intoxiquées après l’embrasement d’une matière du plafond d’une salle située au sous-sol du bar provoqué, où se déroulait une soirée, suite à l’allumage de bougies d’anniversaire.
«Il n’y a pas eu d’explosion, ce sont les bougies utilisées pour une fête d’anniversaire qui ont enflammé le plafond constitué de polystyrène, libérant des gaz qui ont intoxiqué les victimes», a déclaré la permanence du commissariat.
Selon Paris-Normandie, présent également sur les lieux du drame, Laurent Labadie, vice-procureur au parquet de Rouen «insiste sur un incendie d’origine accidentelle».
Selon la préfecture de Seine-Maritime, l’incendie s’est déclaré aux alentours de minuit.

«Parmi les 6 blessés, une personne est en urgence absolue», a indiqué Yvan Cordier, secrétaire général de la préfecture.
«Les pompiers ont été contactés à 0H20 pour intervenir dans le bar Cuba Libre, rue Jacques Cartier. Ils sont arrivés rapidement», a-t-il précisé.
Une cellule de soutien médico-psychologique a été ouverte au CHU Charles Nicolle de Rouen.
Dans son communiqué, Bernard Cazeneuve a salué «la très grande réactivité et l’action des services de police et des sapeurs-pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Seine-Maritime qui a permis de maitriser rapidement l’incendie. Les victimes ont été immédiatement prises en charge par le SAMU».

07h07: Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a indiqué dans la nuit qu'une "enquête judiciaire était en cours pour déterminer les causes de l'incendie".

03h47: Les opérations de secours aux victimes sont terminées : les pompiers commencent à évacuer les lieux.

03h35: Les pompiers ont extrait 13 personnes décédées : des jeunes âgées de 18 à 25 ans dont les identités n’ont pas encore été établies.

Les corps des victimes vont être évacués vers le CHU de Rouen où une cellule psychologique va être ouverte pour les familles.

Quatre véhicules des pompes funèbres sont appelés pour prendre en charge les corps des treize victimes.

Onze témoins de l’incendie sont conduits à l’Hôtel de police de Rouen pour être auditionnées.

03h30: Nouveau bilan à 3h30: Treize morts et six blessés dont un en état d’urgence absolue

03h18: Les premières photos publiées sur Twitter par des riverains:

.

.

03h09: Le bilan s’alourdit : treize personnes seraient décédées.

Selon le commissaire-divisionnaire, n°2 de la direction départementale de la sécurité publique,

Selon Paris Normandie les victimes seraient jeunes: elles étaient réunis dans le cadre d’une soirée privée pour un anniversaire.

Cet incendie aurait été provoqué par une explosion qui serait accidentelle.

Le maire de Rouen est sur place.

02h55: Un incendie a ravagé ce soir le bar Le Cuba Libre, situé avenue Jacques-Cartier, rive gauche, à Rouen selon Paris Normandie.

Selon un premier bilan huit personnes sont mortes.

.


Premiers secours : Les gestes qui sauvent... by morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de gégé
7/août/2016 - 11h21

On a besoin d'explications, elle est où l'embrouille ???,vrai pas vrai ....!

36 explications pas une pareille ,A voir !

Portrait de caramel moule
6/août/2016 - 18h10

je pensais que les locaux qui reçoivent du public ne doivent pas avoir de matériaux inflammables.... que des sorties de secours doivent être prévues..... qu'une commission administrative vérifie tous ces points avant ouverture..... la justice va t'elle passer ?

Portrait de Visiteur95
6/août/2016 - 17h50
LaRésistante. a écrit :

Il parlait d'un attentat en pipautant sur le fait qu'il était spécialiste accrédité en départ en feu.  La preuve est faite que c'est faux ,donc il trouve autre chose contre le proprio cette fois ..Faut bien qu'il crache sa haine, sinon elle va finir par l’étouffer..

La résistante.

Des gens accusent le FN à tout bout de champ de tous les maux et c'est bien triste.

 

Visiblement, plus de personnes sont d'accord avec moi qu'avec vous. Regardez les petite boules rouges sous votre pseudo. Hé hé. Et comparez avec les miennes.

 

Merci.

Portrait de Visiteur95
6/août/2016 - 17h41
Sarkopen's Family a écrit :

Le patron de bar, certainement un abruti qui vote pour le FN!

Que vient faire le FN là-dedans ???

 

La France est en train de se "tiers-mondiser" et c'est bien triste.

Portrait de LaRésistante.
6/août/2016 - 17h38
Hiram habif a écrit :

assez lourd comme accusation,

j'ose espérer pour vous que vous avez tous les éléments de preuve de ce que vous avancez,

sauf à ce que vous soyez en flagrant délit xe diffamation caractérisée

Il parlait d'un attentat en pipautant sur le fait qu'il était spécialiste accrédité en départ en feu.  La preuve est faite que c'est faux ,donc il trouve autre chose contre le proprio cette fois ..Faut bien qu'il crache sa haine, sinon elle va finir par l’étouffer..

Portrait de chelmi
6/août/2016 - 16h43 - depuis l'application mobile

Ma région n'a vraiment pas de chance en ce moment ! Courage à toutes ces familles endeuillées

Portrait de stepha30
6/août/2016 - 15h06 - depuis l'application mobile

un malheureux accident

Portrait de Dem
6/août/2016 - 14h42 - depuis l'application mobile

C est pas des bougies mais dès bâtons de dynamite sur ce fichu gâteau!!!

Portrait de jp91
6/août/2016 - 14h39
Sarkopen's Family a écrit :

Le patron de bar, certainement un abruti qui vote pour le FN!

ou qui a plutôt voté pour hollande !

 

Portrait de tobian
6/août/2016 - 14h25

Avec toutes les normes que l'on a en France, voila un sous-sol recevant du public avec une décoration  en plastique, qui s'enflamme comme une allumette. Ahurissant.

Portrait de Visiteur95
6/août/2016 - 13h33

Dans les tous les cas, le patron de ce piège de mort est un inconscient qui n'a pas respecté la législation ! Une très grave sanction l'attend.

 

Je ne connais pas le prénom de ce personnage aussi peu scrupuleux, mais je doute que ce soit Jean-Louis, Damien, ou Bernard.....

Portrait de jp91
6/août/2016 - 11h51
patrice.40 a écrit :

Non mais dans une cave basse de plafond avec des bougies fusantes qui touche du polystyrène le résultat est immédiat par contre traiter le patron d'irresponsable pour avoir laissé des décos en polystyrène oui...depuis un drame dans une discothèque dans les années 70 qui avait fait 146  morts dans les mêmes circonstances c'était formellement interdit...désolé pour les"théoristes" du complot....

les circonstances de  l’incendie du 5/7 le 1er novembre 1970 n'ont pas été vraiment élucidées

 
Portrait de nina83
6/août/2016 - 11h41

Pauvres gamins ! :'( c'est vraiment horrible

Portrait de jp91
6/août/2016 - 11h36

oui je suis septique quant aux circonstances ! même 30 bougies sur un gâteau si le mec trébuche le gâteau tombe avec les bougies et mettre le feu me parait plus que suspect ! à moins comme là dit une précédente personne que la moquette soit imbibé d'essence LOL !  essayé de mettre le feu à une moquette même non ignifugée avec des bougies d'anniversaire !

Portrait de Wouhpinaise
6/août/2016 - 11h16
camronjones a écrit :

Selon le commissariat de police de Rouen, les victimes ont été intoxiquées après l’embrasement d’une matière du plafond d’une salle située au sous-sol du bar provoqué, où se déroulait une soirée, suite à l’allumage de bougies d’anniversaire. 
«Il n’y a pas eu d’explosion, ce sont les bougies utilisées pour une fête d’anniversaire qui ont enflammé le plafond constitué de polystyrène, libérant des gaz qui ont intoxiqué les victimes», a déclaré la permanence du commissariat. 

 

Ils ne sont pas mort dans l'incendie visiblement mais intoxiqué. Apres vous n'etiez pas sur les lieux, il pouvait bien y avoir des rideaux pour isolé la salle de l'escalier par exemple d'ou l'incendie.

Selon Direct-Matin et France-Info, un des convives aurait trébuché dans l'escalier avec le gâteau. Tombé au sol, les bougies auraient rapidement enflammé la moquette puis le revêtement des murs et enfin le plafond. La plupart des victimes seraient mortes asphyxiées et les autres des suites de leurs brûlures.

Mais bon l'enquête ne fait que débuter.

Portrait de camronjones
6/août/2016 - 11h02
Visiteur95 a écrit :

Vous, on peut dire que vous avez pas de chance dans la vie.

Je suis en effet technicien certifié en systèmes de sécurité incendie (étude fonctionnelle, suivi de chantier, maintenance, etc...).

 

Dommage pour vous.

 

Et je vous confirme en effet que ce qui nous est raconté est du parfait pipeau (sauf si la surface du sol est de la moquette inflammable, recouverte d'une fine nappe de pétrole). Dans ce cas, ok, je m'incline, c'est bien les bougies du gâteau d'anniversaire qui ont provoqué la tuerie. Mais il faut enfermer tout de suite le patron du bar (et d'ailleurs où étaient les extincteurs obligatoires dans un tel lieu ???!!!)

Selon le commissariat de police de Rouen, les victimes ont été intoxiquées après l’embrasement d’une matière du plafond d’une salle située au sous-sol du bar provoqué, où se déroulait une soirée, suite à l’allumage de bougies d’anniversaire. «Il n’y a pas eu d’explosion, ce sont les bougies utilisées pour une fête d’anniversaire qui ont enflammé le plafond constitué de polystyrène, libérant des gaz qui ont intoxiqué les victimes», a déclaré la permanence du commissariat. 

 

Ils ne sont pas mort dans l'incendie visiblement mais intoxiqué. Apres vous n'etiez pas sur les lieux, il pouvait bien y avoir des rideaux pour isolé la salle de l'escalier par exemple d'ou l'incendie.

Portrait de Visiteur95
6/août/2016 - 10h54
Dragon75 a écrit :
Vous êtes expert en incendie?

Vous, on peut dire que vous avez pas de chance dans la vie.

Je suis en effet technicien certifié en systèmes de sécurité incendie (étude fonctionnelle, suivi de chantier, maintenance, etc...).

 

Dommage pour vous.

 

Et je vous confirme en effet que ce qui nous est raconté est du parfait pipeau (sauf si la surface du sol est de la moquette inflammable, recouverte d'une fine nappe de pétrole). Dans ce cas, ok, je m'incline, c'est bien les bougies du gâteau d'anniversaire qui ont provoqué la tuerie. Mais il faut enfermer tout de suite le patron du bar (et d'ailleurs où étaient les extincteurs obligatoires dans un tel lieu ???!!!)

Portrait de Caramella
6/août/2016 - 10h20
Une bien triste nouvelle
Portrait de MC26
6/août/2016 - 10h09

TOUTES NOS CONDOLEANCES AUX FAMILLES et BON COURAGE AUX BLESSES...c'est terrible de voir partir des jeunes qui s'amusaient ...

Portrait de Wouhpinaise
6/août/2016 - 09h32

Quelle horreur ! Aller fêter un anniversaire et sortir les pieds par devant. Ces jeunes qui avaient toute la vie devant eux. Je plains les parents et les proches et leur souhaite bien du courage pour affronter cette terrible épreuve.

Portrait de Visiteur95
6/août/2016 - 09h21

Accidentelle ?

Avec les bougies du gâteau d'anniversaire ?

C'est pas plutôt une cigarette mal éteinte dans une soirée non-fumeur qui serait tombée sur des feux d'artifices entreposés négligemment au milieu de la salle ?

 

Bref, on nous prend vraiment pour des lapins de 3 semaines !

Portrait de L-ancien-voyageur
6/août/2016 - 09h21

Pourquoi mettre EXPLOSION (en gros) alors qu'on explique juste après que c'est un incendie accidentel ???Pour entretenir la psychose ds attentats??

Portrait de camronjones
6/août/2016 - 08h05

d'apres le figaro, je cite "Selon les premiers éléments, le feu aurait pris avec les bougies du gâteau d'anniversaire de la fête. La personne apportant le gâteau aurait trébuché et le feu aurait pris. La salle privatisée du bar se trouve au sous-sol et les victimes ne seraient pas parvenues à s'enfuir."

Portrait de nina83
6/août/2016 - 08h05

accidentel ???? 

Portrait de popo47
6/août/2016 - 06h09 - depuis l'application mobile

Provoque par???

Les plus vus