05/08/2016 10:31

Manuel Valls défend une politique antiterroriste sur "deux piliers", sécuritaire et social

Le Premier ministre Manuel Valls dénonce jeudi la critique faite par deux intellectuels de gauche de son traitement de la lutte antiterroriste, selon eux seulement sécuritaire les accusant de défendre le "déterminisme" d'un terrorisme qui serait lié à la misère ou la relégation sociale.

Dans une tribune à paraître vendredi dans Libération, le chef du gouvernement répond longuement et point par point à une tribune rédigée par le jeune écrivain Edouard Louis et le sociologue et philosophe Geoffroy de Lagasnerie, intitulée "Manuel Valls, vous n'avez rien fait contre le terrorisme", parue jeudi dans ce même quotidien.

"Deux intellectuels de gauche, dans un journal de gauche, méritent une réponse claire, d'un Premier ministre de gauche", commence M. Valls, accusant les deux auteurs de souffrir d'une "cécité -sans doute très confortable- mais qui est selon [lui] une faute".

"Oui, nous faisons tout contre le terrorisme", insiste M. Valls, reprenant la parole sur ce sujet sur lequel il est régulièrement interpellé à gauche, assurant que "les deux piliers" sécuritaire et social étaient à l'oeuvre "depuis plus de quatre ans".

"En dressant un profil type des terroristes, dont les points communs seraient la misère, l'exclusion, la désespérance sociale – ce qui est au demeurant loin de se vérifier à chaque fois –" les deux auteurs "dessinent, en creux, une forme de déterminisme, qui ferait de tous les jeunes des quartiers populaires des terroristes en puissance", regrette le Premier ministre, évoquant un "discours dangereux".

Rappelant qu'il avait "été l'un des premiers à dénoncer l'existence d'un apartheid social", après les attentats de janvier 2015 à Paris, il assure que le gouvernement s'emploie à "traiter les causes profondes du terrorisme, pour retisser les liens qui se défont dans notre société, pour combler ces fractures dans lesquelles les communautarismes, les extrémismes s'engouffrent".

"Qui peut sérieusement soutenir que le gouvernement détourne les yeux face aux inégalités sociales, au chômage, à l'exclusion, aux discriminations, à la situation dans nos quartiers ?", s'indigne M. Valls en citant notamment les réformes décidées dans le domaine de l'Education.


Manuel Valls sifflé à son arrivée et son départ... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de republikator
6/août/2016 - 03h31 - depuis l'application mobile

et nous on aimerai le voir partir... sur ses deux jambes...

Portrait de Setou
5/août/2016 - 15h08 - depuis l'application mobile

Être pauvre ne pousse pas au terrorisme sinon on se ferait sauter toute l'année dans les quatre coins du globe !! C'est une secte qui se sert de gens débiles alors au lieu de palabrer sur les sois-disants raisons faudrait peut-être s'attaquer aux têtes de réseau !!

Portrait de fkyou
5/août/2016 - 14h23

C'est vrai que Ben Laden était vachement pauvre ! Ah ? Ca marche pas ?

Quand est-ce qu'ils vont enlever leurs oeillères ?

C'est une doctrine de mort qui est à l'oeuvre, pas une quelconque conséquence de mauvaises conditions de vie.

Portrait de clara
5/août/2016 - 13h31

qu'il bosse au lieu de parler.... marre de les entendre !

Portrait de Alpino
5/août/2016 - 12h46
crossfire a écrit :

On se demande pourquoi durant le 19eme et 20 eme siecles, tous les français qui étaient dans la misère sociale, bien plus difficile encore que de nos jours, n'avaient pas penser a massacrer les autres !!!

Effectivement, un peu comme les jeunes de banlieues ou ont nous disaient que la précarité et l'absence de boulot justifiait les violences et émeutes commises par ces derniers....

Imaginé que les SDF s'y mettent ??? Quesqu'ont aurait comme feux de poubelles , de plus l'intégralité du parc automobile français serait en cendre smiley

Portrait de mangavi
5/août/2016 - 12h36
Toutoulou a écrit :

Plus que 274 jours à supporter cet incompétant et son gourou..

rien à voir avec l'incompétence, ses patrons lui ont donné une feuille de route à tenir et il s'y tient, c'est aussi simple que ça.

Portrait de biscoto
5/août/2016 - 11h06 - depuis l'application mobile

encore une fois de plus, ces gugus socialistes n'ont rien compris depuis 4ans et demi !!! ils découvrent que plus de 400 personnes ont été tués par leurs incompétences !!!!!!! monsieur table ronde n'est pas rassurent du tout !!!

Portrait de taine66
5/août/2016 - 11h05

Ce Valls est triste a mourir : il n'a rien compris.

Des mesures dures voire trés dures s'imposent pour eradiquer ce fléau qui a inonde notre pays puisque le gouvernement docialiste n'a rien vu venir trop occupé par la prochaine élection; NUL

Portrait de biscoto
5/août/2016 - 10h59 - depuis l'application mobile

encore une fois de plus, ces gugus socialistes n'ont rien compris depuis 4ans et demi !!! ils découvrent que plus de 400 personnes ont été tués par leurs incompétents

Portrait de Jarod26
5/août/2016 - 10h54
on est vachement rassuré avec lui
Portrait de crossfire
5/août/2016 - 10h54

On se demande pourquoi durant le 19eme et 20 eme siecles, tous les français qui étaient dans la misère sociale, bien plus difficile encore que de nos jours, n'avaient pas penser a massacrer les autres !!!

Les plus vus