04/02/2010 14:14

Trois candidats à la reprise de la chaîne lyonnaise TLM

Le quotidien régional Le Progrès, principal actionnaire de la chaîne Télé Lyon Métropole (TLM), a reçu trois offres de reprise pour la chaîne de télévision locale, qu'il souhaite vendre depuis près d'un an, a-t-on appris jeudi auprès des salariés de TLM.

Les trois offres émanent de l'Olympique lyonnais, déjà détenteur de la chaîne spécialisée OL TV, du groupe Bernard Krief Consultants, qui a repris plusieurs télévisions locales (Cap 24, Orléans TV), et de l'actuel directeur général de la chaîne, appuyé par un groupe d'investisseurs locaux.

Les salariés ont fait savoir dans un communiqué qu'ils privilégiaient l'offre menée par leur directeur, Jean-Pierre Vacher, mieux à même selon eux de garantir "l'indépendance de la chaîne et de sa ligne éditoriale", avec "des conséquences sociales sans commune mesure avec celles induites par les deux autres offres de reprise". Ils craignent que le groupe Krief ne se limite à "des programmes nationaux avec un créneau local minimum", et que l'OL ne soit intéressé que par la "seule fréquence (...) afin d'asseoir la notoriété du média OLTV", en diffusant en numérique et hertzien une chaîne actuellement diffusée que par satellite et internet.

Le Crédit mutuel, actionnaire principal du Progrès, souhaite que la cession soit finalisée d'ici fin février, selon la même source. Le Progrès avait indiqué dès mars 2009 qu'il souhaitait vendre une partie du capital de TLM, espérant le faire pendant l'été 2009. Plusieurs acquéreurs potentiels s'étaient manifestés, dont le groupe Bolloré, et le groupe NRJ, et Fiducial. TLM, fondée en 1989 et déficitaire depuis son ouverture, emploie actuellement une trentaine de salariés, dont 22 en CDI. Tant la direction du Progrès que les repreneurs potentiels se sont refusés à tout commentaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jery99
4/février/2010 - 14h55

La chaîne que j'ai et que je ne regarde jamais...

Les plus vus