19/07/2016 09:46

Le presse revient longuement sur les sifflets contre Manuel Valls hier à Nice lors de la minute de silence

Les sifflets qui ont accueilli lundi Manuel Valls sur la promenade des Anglais, pour la minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet à Nice, témoignent de la colère des Français, attisée par la discorde du monde politique, pour la presse mardi.

"À Nice, l'hommage n'a pas réussi à contenir la colère qui lève.

Les sifflets font écho à la violence de la polémique politique", résume ainsi Philippe Marcacci, de l'Est Républicain.

"Un sentiment de profonde colère l'a emporté sur tous les appels à l'union nationale", constate dans La Dépêche du Midi, Jean-Claude Souléry, qui lui aussi stigmatise l'attitude de la classe politique qui a "déchiré l'unité" avec son "impatience pré-électorale".

"Le premier craquement est venu des politiques. C'est indigne!", assène Johan Hufnagel, de Libération.

"Les heures graves commandent plus et mieux que les surenchères sécuritaires", commente François Ernenwein, pour La Croix.

Ces sifflets prouvent "l'extrême tension qui s'installe dans le pays", déplore Paule Masson, de L'Humanité. Dominique Garraud, dans la Charente Libre) voit une "colère alimentée par la droite (qui) ne cesse d'instruire le procès en +laxisme+ du gouvernement".

"La répétition des tragédies, au-delà de la sidération qu'elle induit, génère de la colère envers l'exécutif", explique dans L'Union/L'Ardennais, Hervé Chabaud, pour qui les sifflets "attestent du durcissement politique qui se confirme sur tous les sujets, à neuf mois de la présidentielle". Pour Jean Levallois, de la Presse de la Manche, ces sifflets montrent "l'état réel de notre pays.

La coupure avec la classe politique". Et de lancer: "plutôt que de se battre les uns les autres, il est temps de faire gagner la France". "Il est temps que chacun se ressaisisse parce que ce dont a besoin le pays en ce moment est d'une classe politique sur laquelle il puisse s'appuyer", renchérit Pascal Coquis, des Dernières Nouvelles d'Alsace.

D'autant que "le combat s'annonce long et éprouvant" et "il ne saurait se limiter à un jeu d'invectives", prévient Philippe Marcacci, (Est Républicain).

"Trois jours qui devaient être consacrés au recueillement et, pour finir, presque autant de temps passé à polémiquer", se désespère Joël Cossardeaux, dans Les Echos.

"Les diatribes des donneurs de leçons, lancées dans une précipitation grossière, expriment tant de mauvaise foi et d'arrière-pensées qu'elles en deviennent inaudibles", assure Bernard Maillard, du Républicain Lorrain.

Et l'éditorialiste de croire: "quand les siffleurs de Nice, encore atterrés par l'horreur, auront repris leurs esprits, le crime pourrait se retourner contre les démagogues qui les ont excités".

.


Manuel Valls sifflé à son arrivée et son départ... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
27/juillet/2016 - 08h49
Ping-pong a écrit :
Lamentable !
Vous soutenez Valls smiley
Portrait de Caramella
27/juillet/2016 - 08h49
Il a bien cherché !
Portrait de Jarod26
27/juillet/2016 - 05h18
freemoto a écrit :

Personne n'aurait pu prévoir cet acte, et encore moins l'empêcher. C'est facile ensuite de refaire le film avec des «il fallait»,« y' avait qu'à..

valls est dessus de tout ça smiley
Portrait de Jarod26
27/juillet/2016 - 05h18
Tess a écrit :

C'est d'une logique implaccable... :bigsmile:

rhooo =)
Portrait de Jarod26
27/juillet/2016 - 05h18
et ça risque de continuer, courage valls plus que 10 mois =)
Portrait de rosy
19/juillet/2016 - 17h04
bliner031 a écrit :

Ce n'est pas ce que disent les gens en sifflant ou huant, ils accusent, c'est la faute de...

Tous les politiques de droite comme de gauche prennent leurs responsabilités mais le peuple se fout de tout ce qui est fait car lui, il est spectateur, consommateur et profiteur

Si les gens, au lieu de se parer derrière des sifflets et des pas vu pas pris, s'engageaient davantage de le monde associatif, dans la vie syndicale, de leur ville, de leur quartier, nous aurions une société plus responsable

Une question tout simple me mine sur l'attentat de Nice?

Comment un camion conduit par une personne à 22h30 peut franchir un périmètre de sécurité?

N'a t'il pas été arrêté et questionné? Si, et soit disant qu'il allait livrer en urgence un hôtel???

Si j'avais été à la place du policier, j'aurais demandé à avoir sa commande, à voir sa cargaison et même j'aurais téléphoné à l'hôtel en question.

Ce n'est pas la faute d'Hollande, du gouvernement ou même de Sarkozy et de Le Pen si ce fou a pu passer !

Oui, je le dis, il y a eu faute !

Si c'est d'un policier national, que sa hiérarchie et le ministère de l'Intérieur prennent leurs responsabilités

Si c'est d'un policier municipal, le maire est seul le maire est le représentant de l'ordre sur son territoire communal. Alors si c'est le cas, le maire de Nice et Estrosi devront prendre leurs responsabilités et rendre des comptes ! Qu'ils arrêtent leur cinéma populiste et de pré-campagne!

" Peuple ... spectateur , consommateur et profiteur " vous oubliez aussi contribuable !

Policiers nationaux ou municipaux ... facile de se reporter sur le lampiste , qui en haut lieu était chargé des mesures de sécurité !? Il y avait bien un haut responsable coordinateur  chargé de cela !

Comme déjà dit sur ce blob pour les attentats de Bruxelles , le ministre " responsable "  à aussitôt démissionné !

Portrait de rosy
19/juillet/2016 - 16h52

Peuple ou foule , en tout cas ce n'étaient pas les "sans dents " ils ne peuvent pas siffler !

Portrait de Ping-pong
19/juillet/2016 - 14h18 - depuis l'application mobile

Lamentable !

Portrait de bliner031
19/juillet/2016 - 13h37
Oui-oui... a écrit :

Alors quoi? Pour vous la responsabilité des élus n'est pas engagé sur ce qu'il se passe dans un pays? C'est un peu facile non? Ils servent à quoi sinon justement à les prendre leurs responsabilités. Ils nous doivent des comptes nos élus, ce n'est pas à nous de leur trouver des excuses. Bon sang 250 morts en 1 an 1/2, il vous en faut plus?

Au moins Fabius dans une autre affaire avait reconnu "être responsable mais pas coupable".

 

Ce n'est pas ce que disent les gens en sifflant ou huant, ils accusent, c'est la faute de...

Tous les politiques de droite comme de gauche prennent leurs responsabilités mais le peuple se fout de tout ce qui est fait car lui, il est spectateur, consommateur et profiteur

Si les gens, au lieu de se parer derrière des sifflets et des pas vu pas pris, s'engageaient davantage de le monde associatif, dans la vie syndicale, de leur ville, de leur quartier, nous aurions une société plus responsable

Une question tout simple me mine sur l'attentat de Nice?

Comment un camion conduit par une personne à 22h30 peut franchir un périmètre de sécurité?

N'a t'il pas été arrêté et questionné? Si, et soit disant qu'il allait livrer en urgence un hôtel???

Si j'avais été à la place du policier, j'aurais demandé à avoir sa commande, à voir sa cargaison et même j'aurais téléphoné à l'hôtel en question.

Ce n'est pas la faute d'Hollande, du gouvernement ou même de Sarkozy et de Le Pen si ce fou a pu passer !

Oui, je le dis, il y a eu faute !

Si c'est d'un policier national, que sa hiérarchie et le ministère de l'Intérieur prennent leurs responsabilités

Si c'est d'un policier municipal, le maire est seul le maire est le représentant de l'ordre sur son territoire communal. Alors si c'est le cas, le maire de Nice et Estrosi devront prendre leurs responsabilités et rendre des comptes ! Qu'ils arrêtent leur cinéma populiste et de pré-campagne!

Portrait de clara
19/juillet/2016 - 13h26

Les sifflets ont été avant et aprés la minute de silence.

Et qu'on ne dise pas que c'était le fn, c'était les niçois .... tous mélangés !

Quant à Mr Valls qui dit que cela est indigne.... non, la colère gronde sauf qu'à Paris ils ne sont pas habitués à rencontrer le peuple, celui d'en bas.... et là ça leur fait mal !

 

 

Portrait de biscoto
19/juillet/2016 - 12h38 - depuis l'application mobile

et les socialistes disent que c'est de la faute à la droite, vu leurs incapacité !!!!! mais les bourris, ça fait quand même quatre qu'ils sont au pouvoir. donc les socialistes il va être temps de se retirer les doigts du ... .ou alors laissez des compétents faire le boulot.

Portrait de nicoveinnant
19/juillet/2016 - 12h18
Oui-oui... a écrit :

Alors quoi? Pour vous la responsabilité des élus n'est pas engagé sur ce qu'il se passe dans un pays? C'est un peu facile non? Ils servent à quoi sinon justement à les prendre leurs responsabilités. Ils nous doivent des comptes nos élus, ce n'est pas à nous de leur trouver des excuses. Bon sang 250 morts en 1 an 1/2, il vous en faut plus?

Au moins Fabius dans une autre affaire avait reconnu "être responsable mais pas coupable".

 

Exact 250 morts en 1 an 1/2 à cause de ces incapables ! Je ne sais pas ce qu'il faut de plus mais là il y en a assez de ce gouvernement de nuls !

Portrait de nicoveinnant
19/juillet/2016 - 12h17
Caramella a écrit :
ça aurait été pareil avec la droite

Pas sûr du tout. Là on a un gouvernement d'amateur et de bras cassés. Aucun actes pour le moment et il n'y en aura pas. Et lors du prochain attentat rebelote parlotte parlotte et 0 actes !  

Portrait de Oui-oui...
19/juillet/2016 - 12h02
bliner031 a écrit :

 

Quelle petitesse et manque de réflexion de penser que tout cela est de la faute à Hollande ou au gouvernement !

En 2012, Sarkozy au pouvoir, survient l'affreuse affaire Mérah dans ma ville de Toulouse...

Est-ce la faute à Sarkozy: NON

1986, attentat de Paris, Chirac, premier ministre, Mitterrand président, super Pasqua comme diraient certains à l'Intérieur, Juppé au gouvernement.

Est-ce leur faute: NON

1995, attentat de Paris, Juppé, premier ministre, Chirac président,

Est-ce leur faute: NON

Le terrorisme est là depuis longtemps et sera encore là. Il est aveugle...

Que dire s'il intervenait au marché de Vignejouls dans l'Aveyron, à La Couarde à l'Il e de Ré ou à Saint-Marcel dans l'Ardèche?

Ce sera la faute à Hollande ou au gouvernement...

Par contre, aller combattre et éradiquer les foyers islamistes en Syrie ou en Irak, comme le souhaitait la France et quelques alliés européens, cela aurait été plus opportun !

Seulement personne n'a suivi et notamment les Etats Unis et leur super président, noir africain dont je n'ai rien à faire, qui a été inexistant.

Ah oui mais il n'y a pas de pétrole et d'intérêt particulier. Obama, un président de façade!

Quelle indécence de dire tout cela et d'agir par des sifflets et des huées. L'expression même de ceux qui n'ont rien à dire et à proposer!

Le Français est bien critique et d'un bas niveau.

Mettez Sarkozy, Hollande et Le Pen, le Français ne sera jamais content !

Alors quoi? Pour vous la responsabilité des élus n'est pas engagé sur ce qu'il se passe dans un pays? C'est un peu facile non? Ils servent à quoi sinon justement à les prendre leurs responsabilités. Ils nous doivent des comptes nos élus, ce n'est pas à nous de leur trouver des excuses. Bon sang 250 morts en 1 an 1/2, il vous en faut plus?

Au moins Fabius dans une autre affaire avait reconnu "être responsable mais pas coupable".

 

Portrait de platane
19/juillet/2016 - 11h55

dans les villes très à droite et FN la faute revient à Hollande et son gouvernement car ce n'est pas leur leader qui a été élu! j'ai de la peine pour les victimes mais pas pour les Niçois! ils ont fait de la politique pendant un hommage: impardonnable ce manque de respect!!

Portrait de BUCK JOHN
19/juillet/2016 - 11h15
bliner031 a écrit :

 

Quelle petitesse et manque de réflexion de penser que tout cela est de la faute à Hollande ou au gouvernement !

En 2012, Sarkozy au pouvoir, survient l'affreuse affaire Mérah dans ma ville de Toulouse...

Est-ce la faute à Sarkozy: NON

1986, attentat de Paris, Chirac, premier ministre, Mitterrand président, super Pasqua comme diraient certains à l'Intérieur, Juppé au gouvernement.

Est-ce leur faute: NON

1995, attentat de Paris, Juppé, premier ministre, Chirac président,

Est-ce leur faute: NON

Le terrorisme est là depuis longtemps et sera encore là. Il est aveugle...

Que dire s'il intervenait au marché de Vignejouls dans l'Aveyron, à La Couarde à l'Il e de Ré ou à Saint-Marcel dans l'Ardèche?

Ce sera la faute à Hollande ou au gouvernement...

Par contre, aller combattre et éradiquer les foyers islamistes en Syrie ou en Irak, comme le souhaitait la France et quelques alliés européens, cela aurait été plus opportun !

Seulement personne n'a suivi et notamment les Etats Unis et leur super président, noir africain dont je n'ai rien à faire, qui a été inexistant.

Ah oui mais il n'y a pas de pétrole et d'intérêt particulier. Obama, un président de façade!

Quelle indécence de dire tout cela et d'agir par des sifflets et des huées. L'expression même de ceux qui n'ont rien à dire et à proposer!

Le Français est bien critique et d'un bas niveau.

Mettez Sarkozy, Hollande et Le Pen, le Français ne sera jamais content !

Bien résumé et observé.

Portrait de Caramella
19/juillet/2016 - 10h56
taine66 a écrit :

Ces huées sont l'expression criante de l'incompétence, l'aveuglement et l'arrogance d'un gouvernement qui devient pathétique...rien d'étonnant devant tant d'immobilisme.

ça aurait été pareil avec la droite
Portrait de bliner031
19/juillet/2016 - 10h41

 

Quelle petitesse et manque de réflexion de penser que tout cela est de la faute à Hollande ou au gouvernement !

En 2012, Sarkozy au pouvoir, survient l'affreuse affaire Mérah dans ma ville de Toulouse...

Est-ce la faute à Sarkozy: NON

1986, attentat de Paris, Chirac, premier ministre, Mitterrand président, super Pasqua comme diraient certains à l'Intérieur, Juppé au gouvernement.

Est-ce leur faute: NON

1995, attentat de Paris, Juppé, premier ministre, Chirac président,

Est-ce leur faute: NON

Le terrorisme est là depuis longtemps et sera encore là. Il est aveugle...

Que dire s'il intervenait au marché de Vignejouls dans l'Aveyron, à La Couarde à l'Il e de Ré ou à Saint-Marcel dans l'Ardèche?

Ce sera la faute à Hollande ou au gouvernement...

Par contre, aller combattre et éradiquer les foyers islamistes en Syrie ou en Irak, comme le souhaitait la France et quelques alliés européens, cela aurait été plus opportun !

Seulement personne n'a suivi et notamment les Etats Unis et leur super président, noir africain dont je n'ai rien à faire, qui a été inexistant.

Ah oui mais il n'y a pas de pétrole et d'intérêt particulier. Obama, un président de façade!

Quelle indécence de dire tout cela et d'agir par des sifflets et des huées. L'expression même de ceux qui n'ont rien à dire et à proposer!

Le Français est bien critique et d'un bas niveau.

Mettez Sarkozy, Hollande et Le Pen, le Français ne sera jamais content !

Portrait de nicoveinnant
19/juillet/2016 - 10h39

Et bizarrement après avoir été siffler il annonce qu'un attentat a été déjoué pendant l'euro (c'est bien on va applaudir bien fort) !!!!!!

Bande d'amateur, plus que 10 mois et après dehors enfin !  

Portrait de freemoto
19/juillet/2016 - 10h18

Personne n'aurait pu prévoir cet acte, et encore moins l'empêcher. C'est facile ensuite de refaire le film avec des «il fallait»,« y' avait qu'à..

Portrait de taine66
19/juillet/2016 - 09h58

Ces huées sont l'expression criante de l'incompétence, l'aveuglement et l'arrogance d'un gouvernement qui devient pathétique...rien d'étonnant devant tant d'immobilisme.

Portrait de Locked-in syndrome
19/juillet/2016 - 09h56

Comme quoi c'est pas une question de droite ou de gauche, de même allez sur le Figaro, les commentaires sont unanimes sur Estrosi.

Les plus vus