14/07/2016 11:41

La région Paca va financer deux télés locales sélectionnées par le CSA, critiquées par le PS

La majorité Les Républicains en région Paca a voté mercredi des subventions pour des projets de télévisions locales, critiquées par les socialistes qui redoutent que leur initiateur, la société Azur TV, ne soit sous la dépendance de Christian Estrosi.

Ces contrats d'objectifs et de moyens, d'un montant total de 1,25 million d'euros par an, doivent permettre à la région de "s'associer" aux projets de chaînes locales Var Azur TV et Provence Azur TV qui doivent émettre à Toulon et à Marseille.

La région PACA leur "donnera pour mission de diffuser des contenus d'intérêt public", selon la délibération adoptée par le conseil régional.

Les socialistes, qui ne siègent pas au Conseil régional car ils s'étaient retirés en faveur de Christian Estrosi face au Front National au deuxième tour des élections régionales, ont dénoncé le soutien apporté à Azur TV.

Leur chef de file, Christophe Castaner, a saisi le CSA, indiquant, dans un courrier à son directeur, "craindre pour l'indépendance" de ces chaînes avec "un tel niveau d'engagement financier par les différentes collectivités locales".

M. Castaner affirme notamment que la télé locale Azur TV qui émet déjà à Nice, ville dont Christian Estrosi était le maire et reste, en plus de présider la région, le président de l'agglomération, est subventionnée par ces deux collectivités. Les élus du Front National, seule opposition siégeant au conseil régional, se sont abstenus, leur représentant, Frédéric Boccaletti, regrettant n'avoir eu "aucun élément sur le nombre de salariés et les plages horaires de diffusion" de ces chaînes.

"Nous nous interrogeons légitimement (sur le fait de savoir) pourquoi le CSA a fait le choix" de chaînes subventionnées par les collectivités plutôt qu'un autre projet de chaîne qui lui était soumis, financé uniquement par la publicité, a-t-il ajouté.

De son côté, Christian Estrosi a balayé les critiques: "nous aurions agi de la même façon" si une autre chaîne avait été sélectionnée par le CSA, a-t-il assuré, indiquant s'être rangé derrière Azur TV aux côtés d'autres collectivités.

"Nous sommes simplement dans la norme à laquelle nous assistons en France" quant au montant de la subvention publique accordée à la télévision locale, a-t-il ajouté. Avec ses 1,25 million d'euros de subventions pour le Toulon et Marseille, Azur TV s'adressera à 3,4 millions de téléspectateurs, quand la télévision lilloise reçoit 1,6 millions d'euros par an, et 1 million d'euros par an pour la télé bordelaise, "avec près de cinq fois mois" d'audience potentielle, a-t-il affirmé. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
24/juillet/2016 - 08h00
Tant mieux pour eux
Portrait de Gallus
24/juillet/2016 - 06h06
Doublon
Portrait de Gallus
24/juillet/2016 - 06h06
Deux chaines inutiles
Portrait de Jarod26
24/juillet/2016 - 05h28
antinea45 a écrit :

 

Les collabos gauchistes ont fait élire Estrosi et maintenant, ils se plaignent qu'il risque de faire une TV de propagande droitiste

Mais mdr !

il y a de quoi se marrer
Portrait de Jarod26
24/juillet/2016 - 05h28
le ps critique comme d'habitude

Les plus vus