11/07/2016 11:31

Euro-2016: La presse unanime pleure ce matin la défaite des Bleus

"Accablés", "Trop cruel", "Le rêve brisé", "La désillusion",... à l'image des Français, les Unes de tous les quotidiens affichent lundi l'immense déception après l'échec de la France contre le Portugal, en finale de l'Euro 2016.

L'adjectif "cruel" est décliné dans nombre de titres. La Provence barre sa Une d'un "Cruel!", 20 Minutes parle de "Regrets cruels" et la Dépêche du Midi succombe au "trop cruel".

D'autres journaux ont préféré rendre hommage aux hommes de Didier Deschamps en leur adressant un "Merci pour ce moment" (L'Humanité) ou "Merci les Bleus!" (La Voix du Nord).

La France "se réveille ce matin avec un sentiment de gâchis" comme le souligne Jérôme Cazadieu dans l''Equipe, dont le titre "Accablés" est accompagné d'une photo de Paul Pobga pleurant dans son maillot.

Mais c'est aussi un immense "Merci les Bleus" que leur adresse la Voix du Nord alors que le Parisien leur lance un "Merci Messieurs" dans un éditorial signé Donat Vidal Revel.

Cette nouvelle génération de joueurs a en effet réussi à "retisser l'histoire d'amour entre les Bleus et la nation de supporters"", selon l'Est Républicain.

Ils "ont gagné l'amour d'un peuple. Avec le temps, ils s'apercevront que c'est la plus belle des victoires", affirme Pascal Coquis dans les Dernières Nouvelles d'Alsace.

"Cet Euro 2016 a réveillé un peuple", poursuit Carole Nouillé dans "L'Union". "La ferveur nationale qu'a créée l'Euro offre enfin l'occasion de réparer les Français", comme le souligne Cécile Cornudet,qui se réjouit que "les drapeaux flottent aux fenêtres comme ils flottaient après les attentats de novembre".

En cette période morose, les Bleus ont réussi à susciter un "brin d'espérance", assure parle Patrick Apel-Muller dans l'"Humanité".

Mais "l'effet Euro sera court", redoute Bruno Bécard dans la Nouvelle République du Centre-Ouest. Christophe Bonnefoy, du Journal de la Haute-Marne se demande en effet "Jusqu'à quand saurons-nous en profiter?".


Antoine Griezmann après la finale de l'Euro... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de capitaine troy
11/juillet/2016 - 14h24

Notre été est foutu. Pour soutenir les bleus j'ai acheté des t-shirts, une écharpe, des chaussures... J'ai acheté des biéres, des chips, des produits alimentaires avec le logo EURO2016 et suis allé dans les fast-foods où il y avait l'image des bleus. Je n'ai à présent plus le goût ni l'argent pour partir en vacances. j'ai le sentiment d'être la victime d'une immense manipulation.

Portrait de mangavi
11/juillet/2016 - 13h02

faut savoir perdre, les bleus ont fait un super parcours en nous faisant rêver de nouveau, pari gagné donc ...BRAVO

Portrait de ADAM THE BEST
11/juillet/2016 - 12h24
Alexander92 a écrit :

Je regrette comme beaucoup de n'avoir pas vu jouer Ronaldo à cause du Payet de de ses fautes inacceptables pour un sportif !

Et ça y est ça va commencer, si Ronaldo est sorti du terrain au bout d'une vingtaine de minutes ce n'est pas la faute de Payet, effectivement les 2 se sont "percutés" mais ça n'était pas dramatique non plus, il y a eu pire, seulement voilà ce coup sur le genoux de Ronaldo n'a fait qu'accentuer la douleur qu'il avait depuis quelques semaines c'est tout, Payet ou pas ça serait arrivé, Ronaldo a accepté de jouer malgré tout en sachant son genoux fragilisé.

Portrait de Alexander92
11/juillet/2016 - 11h53

Je regrette comme beaucoup de n'avoir pas vu jouer Ronaldo à cause du Payet de de ses fautes inacceptables pour un sportif !

Les plus vus