23/05/2016 10:52

Attentats de Paris: 17 familles de victimes vont porter plainte contre l'Etat Belge

Plus de 6 mois après les attentats de Paris qui ont fait 130 morts, dix-sept familles de victimes vont porter plainte contre l’État Belge.

L’information communiquée par RTL ce matin, dévoile que certains proches de victimes ont porté plainte contre l’État Belge qu'ils accusent de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour éviter les attentats.

Les familles s'appuient sur un rapport confidentiel du Comité P qui montre des défaillances dans la surveillance des frères Brahim et Salah Abdeslam.

"Début février 2015, un informateur livre des éléments cruciaux sur Salah Abdeslam à la police locale. Il serait en contact avec Abdelhamid Abaaoud. Le futur commanditaire des attentats de Paris est prêt à se rendre en Syrie. Un avis de recherche urgent est lancé contre le Belge, sans résultat. C’est finalement Abdeslam lui-même qui se rend au commissariat de Molenbeek pour être entendu. Il affirme qu’Abaaoud n’est qu’une vieille connaissance. Il est relâché mais son téléphone est saisi. Le problème c’est que sa téléphonie ne sera examinée qu’après le 13 novembre" rapporte RTL.

Me Samia Maktouf, avocate de ces familles estime qu'il y a eu une indifférence des services de police après plusieurs signalements, et qu'il n'y a par conséquent " jamais eu de judiciarisation de ces personnes dont on avait la certitude qu'elles étaient radicalisées".
Pour les dix-sept familles, ce sont ces dysfonctionnements qui ont facilité le passage à l'acte dans la nuit du vendredi 13 novembre.


Écoutez


Attentats de Paris: 17 familles de victimes... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cfnd
23/mai/2016 - 13h15 - depuis l'application mobile
leretourdekron a écrit :

Pendant leur séjour en Syrie, ces barbares ont ils continué à percevoir les aides de la France ????

Leretourdekron,

Évidemment qu'ils ont continué à recevoir des aides françaises... Malheureusement ce sont toutes ces aides qui financent le terrorisme, on n'en est pas assez conscient. Loin de moi l'idée de les supprimer totalement, mais il y a vraiment beaucoup de travail à faire encore...

Les plus vus