21/05/2016 17:00

Près de 300 stars britanniques s'engagent contre la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne

Près de 300 stars britanniques du cinéma, de la littérature, de la musique et de la mode ont signé un manifeste enjoignant leurs concitoyens à choisir de rester au sein de l'Union européenne.

Benedict Cumberbatch, Danny Boyle, John le Carré, Vivienne Westwood: des stars britanniques du cinéma, de la littérature, de la musique ou de la mode enjoignent leurs concitoyens à choisir de rester au sein de l'Union européenne dans une lettre publiée vendredi.

Signé par 282 personnalités du monde des arts, le manifeste est publié dans les quotidiens "Daily Telegraph" et "Guardian", à un peu plus d'un mois du référendum programmé le 23 juin par le gouvernement conservateur du Premier ministre David Cameron pour décider de la sortie ou non du Royaume-Uni de l'Union des 28.

"La Grande-Bretagne n'est pas seulement plus forte en Europe, elle est plus imaginative et créative, et notre succès artistique mondial serait sérieusement mis à mal par une sortie" de l'UE, déclarent les signataires, parmi lesquels les acteurs Benedict Cumberbatch, Keira Knightley et Patrick Stewart, le réalisateur oscarisé Danny Boyle, la poétesse Carol Ann Duffy, les écrivains Hilary Mantel et John le Carré et la styliste Vivienne Westwood.

"Quitter l'Europe serait un saut dans l'inconnu pour des millions de personnes qui, à travers le Royaume-Uni, travaillent dans les domaines artistiques, et pour les millions d'autres qui, ici ou à l'étranger, bénéficient de la croissance et du dynamisme du secteur culturel britannique", déclarent encore les personnalités, parmi lesquelles les acteurs Helena Bonham Carter, Kristin Scott Thomas, Bill Nighy, Chiwetel Ejiofor et Dominic West, ainsi que les chanteurs Hot Chip et Paloma Faith.

La lettre est publiée alors qu'un sondage réalisé auprès des membres de la Fédération des industries de création britannique révèle que 96% d'entre eux souhaitent rester dans l'UE.

Parmi les raisons invoquées, l'accès au marché européen, aux fonds européens, la liberté de circulation des talents ainsi que l'influence exercée.

"Les industries de création britanniques sont un secteur clé pour notre image et pour la contribution énorme apportée à notre économie d'un montant de 84,1 milliards de livres (109 milliards d'euros)", a souligné son président John Sorrell.

"Notre position comme plaque tournante de la créativité européenne explique une grande part de ce succès, nous bénéficions d'un vaste réseau de talents, d'entreprises et d'institutions à travers l'Europe", a-t-il ajouté.

Ces prises de position interviennent alors que les derniers sondages réalisés auprès de la population britannique montrent une avance nette des intentions de vote pour rester dans l'UE.

Selon la moyenne des sondages réalisée par l'institut What UK Think vendredi, 55% des Britanniques voteraient pour le maintien contre 45% pour la sortie.

Lundi, les deux camps étaient à égalité.


La Reine d'Angleterre serait-elle pour une... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Fab74
22/mai/2016 - 06h52

Le Royaume Uni a toujours aimé bénéficier des largesses de l'Europe sans pour autant donner en retour. Voir de Gaulle à l'époque!  Elle n'a pas vraiment intérêt à dire NON ! Si c'est le cas, l’Écosse prendra son indépendance et demandera à nous rejoindre! Puis l le Pays de Galles ! L’Écosse est bien trop intéressante économiquement pour que Londres accepte son départ ! LOL ! On en reparlera le 24 juin! Ce sera oui pour rester dans UE pour 52 pour cent environ

Portrait de Jilou1994
22/mai/2016 - 00h43

Le problème c'est pas les juifs ou autres communautés plus ou moins bien organisées. Le problème c'est le sentiment de possession illusoire, l'avidité qui rongent nos coeurs. La tendance qui se développe est de se penser le centre et bénéficiaire de tout et donc, l'esprit de service à l'ensemble de l'humanité se perd. Voilà donc le vrai ennemi, l'ennemi dévastateur, la concupiscence, ce désir insatiable de nous en mettre plein les narines dans l’indifférence des conséquences sur notre santé mentale et physique et sur le relationnel. Donc en conclusion nous sommes tous responsables à différents degrés de la situation générale qui se dégrade. Pas la peine de blâmer une personne ou un groupe de personne en particulier, nous sommes tous mouillés. Œuvrons plutôt à coopérer ensemble à faire moins de conneries et cultivons la bienveillance, le respect, l'humilité, la reconnaissance et le reste suivra proportionnellement, individuellement comme collectivement.  

Portrait de Jilou1994
22/mai/2016 - 00h04

Brexit or not Brexit telle est la question mais quoi qu'il en soit on s'adaptera comme d'hab.

Portrait de andya
21/mai/2016 - 21h25 - depuis l'application mobile

L Europe à besoin du Royaume-Uni, mais le Royaume-Uni n'a pas besoin de l'Europe

Portrait de portier
21/mai/2016 - 18h38

jespere que l UE s'ecroulera et que cet empire euro atlantiste s'effondrera. vive la democratie! et vive l upr

Portrait de Lion Noir
21/mai/2016 - 17h26
Vous avez raison grand Zeltron
Portrait de zeltron
21/mai/2016 - 17h18

Ces artistes marchent avec Hollywood  qui diffuse l'idéologie mondialiste, le monde ne devant être qu'un grand marché sans frontières, c'est donc normal qu'ils fassent la propagande en ce sens.

Portrait de Georges Moustaku
21/mai/2016 - 17h05
Qui c'est qui qui et on sait tout pourquoi !

Les plus vus