16/04/2016 16:18

Après l'interview de Michel Field, la colère des syndicats et de la SDJ: "On ne peut pas continuer à travailler dans ces conditions"

Michel Field, le directeur de l'information de France Télévisions visé par une motion de défiance soumise mardi au vote des journalistes, assure qu'il n'a "pas l'intention de démissionner", tout en reconnaissant des erreurs, dans un entretien samedi au Parisien.

Ces propos ne changent rien à la tenue du scrutin, selon les Sociétés des journalistes (SDJ) des trois rédactions concernées, qui dénoncent notamment "beaucoup de maladresses accumulées".

"Quand il y a une motion de défiance, c'est un singulier rappel à l'ordre", reconnaît Michel Field dans cet entretien. "On écoute ce que cela veut dire et on y répond. Je n'ai pas l'intention de démissionner", dit-il.

Michel Field "nous dit qu'il fait tout pour défendre l'indépendance, mais ce sont des mots, c'est sa parole, et les actes montrent que ce n'est pas tout à fait cela", a réagi Manuel Tissier, président de la Société des journalistes (SDJ) de France 2.

"Cela va être à la rédaction de se prononcer sur la possibilité de retisser les liens de confiance", a-t-il ajouté, se refusant à faire un "pronostic sur le nombre de personnes dans un camp ou dans l'autre".

Pascale Justice, présidente de la SDJ de la rédaction nationale de France 3, a regretté "beaucoup de maladresses accumulées".

"Annoncer qu'on ne démissionnera pas avant qu'un vote ait eu lieu, c'est dire quoi que vous décidiez, je m'en fous!

Il aurait pu s'exprimer après la motion de défiance, c'est maladroit. Mais ça ne change rien fondamentalement, le vote va avoir lieu", a-t-elle dit.

"Quand il dit que le mépris n'a jamais fait partie de sa culture, les faits prouvent le contraire depuis quatre mois!", a estimé quant à lui Bastien Hugues, de la SDJ de FranceTV Info.

"Est-ce qu'on peut continuer à travailler dans ces conditions? Nous, on pense que non, après c'est à chacun de prendre ses responsabilités, la présidence tranchera".

.

.
Michel Field critique la ligne éditoriale d... by morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
23/avril/2016 - 06h01
Pat24 a écrit :

Encore un qui s'accroche et ne veut pas démissionner avec un minimum de dignité.

 

À quand son départ obligé ?

Va savoir
Portrait de Gallus
23/avril/2016 - 06h01
Field sera viré bien avant son mandat
Portrait de Pat24
17/avril/2016 - 17h59

Encore un qui s'accroche et ne veut pas démissionner avec un minimum de dignité.

 

À quand son départ obligé ?

Portrait de Benjamin69
16/avril/2016 - 18h11 - depuis l'application mobile

C'est quand même hallucinant que de nombreuses personnes qui sont sur la même longueur d'onde au sein de l'equipe redactionnelle de francetelevision concernant le depart de Field ne sont pas ecouté

Portrait de Petitpatapon75

C'est malheureux pour eux, mais étant donné que la direction continue les changements, n'écoutent pas ses salariés, que les rédactions sont contre son directeur d'info mais qu'il "s'en fout"... Les pauvres salariés vont ramer jusqu'aux élections présidentielles... ! Enfin si leur société France télévisions ne coule pas avant...

Les plus vus