15/04/2016 15:46

Affaire de la "quenelle": Dieudonné condamné à verser 5.000 euros de dommages et intérêts pour des procédures en diffamation abusives

Le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné vendredi à verser au total 5.000 euros de dommages et intérêts pour deux procédures en diffamation relatives au geste de la "quenelle" jugées abusives par le tribunal correctionnel de Paris.
Dans un premier dossier, Dieudonné poursuivait le journal bourguignon Le Bien public, qui avait relayé le 26 octobre 2013 le contenu d'un tract d'un syndicat pénitentiaire. La "quenelle", sorte de geste de ralliement du public de Dieudonné, y était décrite comme "clairement assimilée à un salut antisémite".
Cette formulation n'est pas diffamatoire, a estimé le tribunal, car elle est "l'expression d'une interprétation personnelle, et donc subjective". Les prévenus ont donc été relaxés.
Les partisans de Dieudonné présentent souvent ce geste comme "antisystème".
Dieudonné n'a "jamais lui-même publiquement démenti la signification antisémite" donnée à la quenelle "par de nombreux commentateurs", a noté le tribunal. Lequel rappelle que Dieudonné fait ce geste sur l'affiche de sa "liste antisioniste", lors de la campagne pour les élections européennes de 2009, et qu'il avait à l'époque déclaré: "L'idée de glisser ma petite quenelle dans le fond du fion du sionisme est un projet qui me reste très cher."
Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour des propos antisémites, devra verser 1.500 euros au journaliste qui a signé l'article et la même somme au directeur de la publication du Bien public, Christophe Mahieu.
Le polémiste poursuivait également l'Agence France-Presse pour avoir qualifié la quenelle de "sorte de salut nazi déguisé", dans une dépêche du 17 décembre 2013, reprise par Le Bien public sur son site internet.
Pour le tribunal, là encore, cette qualification est "la formulation d'une interprétation personnelle, donc subjective, d'un geste controversé et polémique donnant lieu à diverses interprétations".
Dieudonné apparaissant "avoir agi avec témérité, s'agissant d'une poursuite relative à une opinion manifestement dépourvue de tout caractère diffamatoire", a été condamné à verser 1.000 euros au PDG de l'AFP, Emmanuel Hoog, et la même somme au directeur de la publication du Bien public.
Contestant leur qualification de la quenelle, Dieudonné a également poursuivi le président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), Alain Jakubowicz, et celui du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Roger Cukierman. Dans ce premier dossier, l'audience s'est tenue le 26 févier et le jugement est attendu le 13 mai. Dans le deuxième, l'audience doit se tenir le 3 mai.
.


Est-ce particulier de défendre Dieudonné ? Son... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de blue92
16/avril/2016 - 11h11

dire que dieudo ne fait que des blagues potaches c'est un peu prendre les gens pour des cons!! il est franchement antisémite tout le monde le sait..je ne suis pas juif mais les mecs qui sont vecteur de haine il faut les condamner

Portrait de Jilou1994
16/avril/2016 - 03h32

"Dieudonné n'a "jamais lui-même publiquement démenti la signification antisémite" 

 

Qu'est ce qu'il faut pas entendre ou lire comme absurdité. Bien sûr qu'il l'a régulièrement contestée dans ses interviews ou sur scène cette affirmation de certains médias et tribunaux. Mais lorsque l'on veut voir de l'antisémitisme partout, on le voit comme quelqu'un ayant des verres de lunettes teintées rouges, voit rouge partout où il passe.  

 

"Cette formulation n’est pas diffamatoire, a estimé le tribunal, car elle est « l’expression d’une interprétation personnelle, et donc subjective ".

 

Quand c'est la Licra et autres affiliés qui déposent plainte contre Dieudo pour des propos tendancieux alors là ce n'est plus subjectif, c'est la vérité absolue.  Encore une bonne blague.

 

C'est sûr que les juges qui osent défendre la position à risque de Dieudonné et condamnent séverrement les vrais délinquants, les corrompus, les tueurs d'enfants, violeurs, empoisonneurs de la terre et autres indésirables de la société, sont des héros face à une justice aux ordres, car ils peuvent s'inquiéter pour leur plan de carrière.   

 

Dieudo, même s'il n'est pas parfait, loin de là, laissera une trace dans le temps, bien plus positive que tous ces prétentieux qui vont finir dispersés façon puzzle dans l'oubli d'une annexe de la maison mère. 

Portrait de Benjamin69
16/avril/2016 - 01h31 - depuis l'application mobile
wwallace a écrit :

si encore elle était aux truffes .... :-)

Je vais porter plainte a ton encontre, "truffe" est une insulte diffamatoire qui te condamnera a 20769 euro d'amende!!

Portrait de Alex757
16/avril/2016 - 01h11

Dieudonne et Soral, chaque jour une condamnation... par des charlies fascistes.

Portrait de totoche17000
15/avril/2016 - 18h09

de ce coté là, je préfère le 1er et le 2eme amendement de la constitution américaine.

au moins là, les choses sont claires !

en France, tout est camouflé, "des gens" (tjs les mêmes) arrivent masqués et nous assènent des "vérités" qu'on doit avaler sous peine d'infamie.

comme pendant la guerre, le peuple apprend à parler a mots couverts , c'est tout dire ......

Portrait de blue92
15/avril/2016 - 17h46 - depuis l'application mobile

Qu'il paye! Il me faisait rire, il a du talent mais il a tout gâché avec son antisémitisme malsain on a pas besoin de gens comme lui pour monter les gens les uns contre les autres surtout en ce moment

Portrait de Benjamin69
15/avril/2016 - 15h58 - depuis l'application mobile

Ca fait cher la quenelle, vivement les soldes...

Les plus vus