14/04/2016 09:53

Les SDJ de France 2, France 3 et FranceTV Info interpellent la ministre de la Culture dans une lettre ouverte

Dans une lettre ouverte destinée à la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, et publiée sur le site de Libération, les sociétés des journalistes (SDJ) de France 2, France 3 et FranceTV Info défendent leur offre «riche et plurielle», qu’ils estiment menacée par la future «marque unique» France Info.

On peut notamment lire: "Depuis plusieurs mois, les sociétés des journalistes de France 2, France 3 et FranceTV Info s’inquiètent des contours de ce futur projet. Oui, madame la ministre, le choix de baptiser cette nouvelle offre «France Info» est un «symbole». Le «symbole» d’une entité singulière de Radio France, avec un ton et une ligne éditoriale qui lui sont propres. Comment peut-elle aujourd’hui prétendre rassembler l’audiovisuel public dans toute sa diversité ? Le «symbole» d’un média certes à la grande notoriété et au sérieux incontestable, mais historiquement faible sur le numérique. Comment peut-elle aujourd’hui prétendre incarner le renouveau et conquérir des publics qui boudent les médias traditionnels au profit des réseaux sociaux ou des sites de «réinformation» ? Le«symbole» de l’information radiophonique depuis 1987. Comment imaginer qu’un nouvel habillage suffise en quelques mois à faire de France Info une marque appelée à s’imposer sur tous les supports ?"

Et d'ajouter: "Malgré les discours, ce projet ne conçoit le numérique que comme un canal de diffusion des contenus de la future chaîne. Cela témoigne à la fois d’un manque d’ambition et d’une méconnaissance du travail réalisé par les journalistes de FranceTV Info, CultureBox et Géopolis."

"Depuis cinq ans, ces rédactions mettent déjà en valeur la production des antennes nationales, régionales et ultramarines de France Télévisions. Mais elles ne font pas que cela. Elles réalisent leur propre travail de reportage, d’enquête, de décryptage, de pédagogie, dans un dialogue permanent avec les internautes, qui plébiscitent cette ligne éditoriale et ce ton : France Télévisions s’est hissé à la cinquième place des sites d’informations.", ajoutent-ils.

"Aujourd’hui, à France Télévisions comme à Radio France, le service public se distingue par une offre riche et plurielle. Demain, cette diversité disparaîtra, de fait, sous la marque unique France Info. Vous assurez que ce «choix intervient dans un équilibre global du projet entre les parties», mais il s’apparente plus au résultat d’un marchandage politique, déconnecté de la réalité du travail des rédactions. Jusqu’à présent, ce «formidable outil» a réussi à mobiliser les équipes, mais contre lui.

Entre les lignes de ce projet éditorial, il est difficile de ne pas voir une fusion déguisée, prélude au mariage de Radio France et France Télévisions. Serez-vous la ministre qui recréera l’ORTF ?", conclu cette lettre ouverte.


EXCLU - Michel Field révèle que la chaîne info... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Citoyen85
14/avril/2016 - 10h00

Ils sont ridicules, "France info" sonne bien mieux que les autres propositions et est dans la ligne des autres chaines France 2-3-4-5-Ô. Ce ne sont pas des pestiférés chez radio france. Eux seuls pourraient protester contre l'utilisation de leur marque. 

Les plus vus