05/04/2016 10:11

Loi travail: François Hollande ne veut pas d'un "pays de précarité" mais d'un pays en "mouvement"

François Hollande s'est fait lundi l'avocat de la future loi travail, assurant qu'il ne voulait pas d'un "pays de précarité" mais d'un pays en "mouvement", interrogé sur la poursuite de la mobilisation contre ce projet de loi.

"Ce que je veux pour la France, ce n'est pas un pays de précarité où on viendrait abandonner nos règles sociales mais un pays capable de faire les mouvements, parce qu'il y a aussi du mouvement à donner pour être au rendez-vous de son avenir", a déclaré le chef de l'Etat devant la presse.

François Hollande s'exprimait lors d'une visite de Netatmo, une start-up de Boulogne-Billancourt, qui fabrique des objets connectés (stations météo, caméras de surveillance, thermostats...) et a connu une très forte croissance ces dernières années.

Selon François Hollande, la loi travail "sera un progrès pour lutter contre la précarité, pour permettre que les entreprises, par le dialogue social, puissent avancer, un progrès pour l'embauche de jeunes et notamment en CDI, un progrès pour la formation à travers le compte personnel d'activité".

"Il y a toujours des inquiétudes chaque fois qu'il y a un texte en discussion et notamment sur des enjeux aussi essentiels que le travail", a-t-il observé, enchaînant : "Il y a toujours des mobilisations qui peuvent à un moment apparaître dans des forme parfois nouvelles".

Mais, "ce qui compte c'est de les entendre et de pouvoir donner les réponses et donner d'abord l'information", a-t-il encore souligné.

La dernière journée de mobilisation contre le projet de loi travail a réuni jeudi entre 390.000 (autorités) et 1,2 million (organisateurs) de personnes.

En signe de protestation, des centaines de personnes ont également occupé la place de la République dans la nuit de dimanche à lundi, pour la quatrième nuit consécutive, répondant à un mot d'ordre du mouvement "Nuit Debout".


EXCLU - Laurent Ruquier: "Je ne vois pas... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de soly
6/avril/2016 - 00h20

Quand est-ce qu'il démission celui-là ?

Il n'a toujours pas compris que les français ne veulent plus de lui au pouvoir.

 

Portrait de Nunu
5/avril/2016 - 16h26

Faîtes le taire!

Il devrait encore avoir honte. Il nous mène tous à la perte comme tous les socialos et il  dit qu'il ne veut pas d'un pays précaire....Mais ç'a y'est, la France est ruinée, les Français aussi. Petit à petit ils sont obligé de vendre leurs bien chèrement gagné et de quitter le pays qu'ils ont construit pour le laisser aux envahisseurs qui eux ont tous les droits et aucun devoir. Qu'on lui dise la vérité à ce Flamby et qu'il se casse.

Portrait de rosy
5/avril/2016 - 15h33

Il est gonflé ( dans les deux sens du mot ! ) le mec ... c'est qui qui a mis la France dans la précarité au bout de 4 ans ?

Que fait-il autrement que de se balader à droite et à gauche depuis quelque temps ?

Portrait de tobian
5/avril/2016 - 13h38

Le mouvement: un mois en CDD, un mosi au chômage, un mois en CDD, un mois au chômage, un mois...

Portrait de vincent21
5/avril/2016 - 12h24

Avec lui, c'est mal barré!!! Vivement 2017, qu'il dégage, lui et son lèche cul de valls, sans compter la vache FOLL.

Portrait de biscoto
5/avril/2016 - 12h24 - depuis l'application mobile

"hollande élu par défaut" depuis 4 ans a tout déglingué dans notre pays!!!!!!

Portrait de waidy
5/avril/2016 - 12h02

Nous, on souhaite juste qu'il ferme sa gueule et qu'il prenne ses clics et ses clacs. 

Portrait de Forever
5/avril/2016 - 10h23
On est au fond du gouffre avec lui
Portrait de stepha30
5/avril/2016 - 10h20 - depuis l'application mobile

si c vraiment le cas.il ne faut plus revaloriser le rsa socle.m augmenter le smic

Les plus vus