04/04/2016 10:34

Le volleyeur Earvin Ngapeth condamné à 3 mois de prison avec sursis après l'agression d'un contrôleur SNCF

La star du volley tricolore Earvin Ngapeth a été condamnée lundi à trois mois de prison avec sursis pour avoir frappé un contrôleur de la SNCF en juillet dernier.

Le volleyeur, tout juste rentré du Brésil, où il avait été sacré deux jours plus tôt meilleur joueur de la Ligue mondiale, le premier tournoi international remporté par la France, a également été condamné à 3.000 euros d’amende. Il a en revanche été relaxé du délit d’entrave à la mise en marche du train.


Une filiale de la SNCF emploie des chauffeurs... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de R137
4/avril/2016 - 17h12

Et lui il a le droit de jouer en équipe de France. il a été condamner, pas comme  BENZEMA.

Portrait de Achille XXXIII
4/avril/2016 - 12h02

Curieux, le fait qu'il y ait du sursis pour ce genre de méfait ... Discrimination positive ?

Portrait de REBEL REBEL33
4/avril/2016 - 10h44
Caramella a écrit :
La justice est plus clémente pour certaines personnes

oui on s'comprend

Portrait de REBEL REBEL33
4/avril/2016 - 10h43

pourquoi se croit il au dessus des lois !!!

Portrait de Caramella
4/avril/2016 - 10h43
La justice est plus clémente pour certaines personnes

Les plus vus