02/04/2016 07:20

Paris Normandie a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Rouen

La Société normande d'information et de communication, groupe de presse dont le principal titre est Paris Normandie, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Rouen.

Le président du tribunal a indiqué en audience publique que la date de cessation des paiements était fixée à compter du 25 mars et a ouvert une période d'observation de 6 mois, soit jusqu'au 1er octobre 2016.

Confrontés à une baisse de leurs ventes et de leurs recettes publicitaires, Paris Normandie et les titres associés (Le Havre Libre, Le Havre Presse, Le Progrès de Fécamp) sont en difficulté financière en raison d'une baisse des ventes et des recettes publicitaires, d'investissements coûteux (nouvelle rotative en 2015) et d'une trésorerie très basse.

Alors qu'un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) a été engagé il y a quelques mois pour le départ de 33 salariés de la Snic et de sept salariés de la régie publicitaire, d'un coût de 1,7 million d'euros, le groupe n'a pas l'argent pour le financer.

"Nous avons six mois pour organiser l'avenir", a déclaré à la presse Xavier Ellie, PDG du groupe et unique actionnaire.

Un avenir qu'il voit "radieux", espérant que le seul quotidien régional indépendant pourra le rester. La Snic compte 260 salariés et a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 34 millions d'euros.

Si l'excédent brut d'exploitation de la société éditrice est positif, celui de la régie publicitaire est dans le rouge.

La période de six mois sous la protection du tribunal pourrait permettre d'élargir l'actionnariat, mais le secteur de la presse n'intéresse pas beaucoup les investisseurs, a déploré M. Ellie, très attaché à une information payante à forte valeur ajoutée.

Le patron de Paris Normandie compte sur une aide régionale, quelle qu'en soit sa forme, comme ont pu en bénéficier, selon lui, dans d'autres régions, les journaux Sud Ouest, Nice Matin ou La Voix du Nord.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soso87
15/avril/2016 - 00h28
BUCK JOHN a écrit :

Cela fait des décennies qu'ils traversent des difficultes financieres.

+5
Portrait de Soso87
15/avril/2016 - 00h28
Caramella a écrit :
Le papier est condamné à disparaitre
On va dire ça comme ça
Portrait de Soso87
15/avril/2016 - 00h28
Un journal de plus qui va mourir
Portrait de Caramella
2/avril/2016 - 10h39
Le papier est condamné à disparaitre
Portrait de BUCK JOHN
2/avril/2016 - 08h58

Cela fait des décennies qu'ils traversent des difficultes financieres.

Les plus vus