27/03/2016 15:02

Presse - "Sang-froid", une nouvelle revue pour les amateurs d'histoires policières

Souhaitant "plonger" ses lecteurs dans "l'univers de la justice, de la police et du polar", une nouvelle revue trimestrielle, "Sang-froid" est disponible en librairie.

"A l'écart des tribunes politiciennes, du feuilleton de l'actualité immédiate et du tribunal des éditorialistes, Sang-froid veut s'en tenir aux faits: les établir, les contextualiser, les expliquer", affirme Stéphane Damian-Tissot, le rédacteur en chef de la revue tirée à 15.000 exemplaires.

Au sommaire du premier numéro de cette revue de 160 pages on trouve notamment une grande enquête, signée par l'ancien correspondant à Paris du journal algérien El-Watan, Khaled Melhaa, qui revient sur les tentatives de déstabilisation du régime algérien dans les années 1970 avec des attentats à la bombe commis contre des intérêts algériens en France et en Algérie même.

Ce sont les services de renseignement français qui tiraient les ficelles, soutient Khaled Melhaa qui s'appuie notamment sur le témoignage d'André-Noël Cherid, aujourd'hui décédé, un Français impliqué dans un attentat à Alger en janvier 1976.

Le journaliste américain James Risen, témoigne quant à lui de colossaux détournements de fonds de l'aide américaine en Irak après la chute de Saddam Hussein.

"Des milliards de dollars ont été gaspillés", déplore le journaliste du New York Times, récompensé par un prix Pulitzer. Sur les quelque 20 milliards de dollars transférés par les Américains en Irak entre 2003 et 2004, 11,7 milliards ont purement et simplement "disparu", dit-il.

Le premier numéro de la revue consacre également un long portrait à la juge anti-terroriste Laurence Le Vert, un reportage sur les "longues peines" en prison et un long récit sur la traque par l'inspecteur Daniel Neveu du "tueur de l'ombre" Marcel Barbeault, assassin de huit femmes.

Première femme commissaire divisionnaire de France, Danielle Thiéry, revient sans complaisance sur les récentes affaires qui ont secoué la police française tandis qu'un dossier est consacré aux avocats véreux "qui franchissent la ligne jaune".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pistouille
6/avril/2016 - 05h12
C'est sûre ça sera sans moi

Les plus vus