15/03/2016 09:37

La colère de l'avocat de Benoît Magimel après le traitement réservé à l'acteur par la police

Le 12 avril prochain, Benoît Magimel sera jugé pour "blessures involontaires et usage de stupéfiants" après avoir renversé une sexagénaire à Paris vendredi dernier.

Son avocat a poussé un coup de gueule sur BFM TV après le traitement réservé à l'acteur par la police. 

"Le délit de fuite est contesté. La consommation de stupéfiant n'a pas été retenue comme étant une circonstance aggravante de la circulation, car cette consommation n'était pas liée à l'accident de voiture", a-t-il déclaré en précisant que son client n'avait "pas été informé qu'il n'avait plus de points" sur son permis de conduire.

"Trois nuits dans une cellule pour un accident de circulation, ça me parait particulièrement dur et éprouvant. Je pense que le sort qui lui a été réservé est particulièrement inadmissible et inacceptable".

.


Benoit Magimel en garde à vue, accusé de "délit... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chapus
15/mars/2016 - 18h26
DR00PY a écrit :

c'est son boulot

et bien évidemment, ce jour là, j'aurais pas mon seau !!

pas d'bol !!

Portrait de Wouhpinaise
15/mars/2016 - 17h27

Il défend son client. C'est son métier. Il est payé pour ça. Si son client affirme être innocent, l'avocat affirmera la même chose.

Portrait de Jilou1994
15/mars/2016 - 13h30

"Je pense que le sort qui lui a été réservé est particulièrement inadmissible et inacceptable"

 

En fait il ne paye pas cher parce que s'il était en Inde et qu'il avait fait la même boulette en renversant une personne, et en plus sans permis, il aurait pu être passé à tabac sur le champs par la population et après seulement de la prison, s'il est encore en vie. Encore une fois, il ne paye pas cher... 

Portrait de gaulois
15/mars/2016 - 12h27

Le délit de fuite, c'est parcequ'il n'a pas attendu l'arrivée des forces de l'ordre (peut-être qu'il s'était poudré le nez avant et pas après.....)

S'il ne s'était pas arrêté du tout, cela aurait été beaucoup plus grave : "non-assistance à personne en danger"....

Il faut appeler un chat, un chat....

Portrait de Nono75
15/mars/2016 - 11h44
Tess a écrit :

Ils se sont payé un "people": Monsieur/madame Toutlemenonde n'aurait jamais fait 3 jours de GAV, d'autant que l'état de la victime n'inspirait aucune inquiètude et que le délit de fuite a été rapidement écarté. Ou alors on ne sait pas tout et il y a quelque chose qui a incité le proc à reconduire la GAV...

Le truc arrive un vendredi AM, l'auteur se rend "dans la soirée".

C'est un peu en plein weekend !

 

Si ca c'était produit en semaine cela aurait été expédié plus rapidement.

Portrait de satine1
15/mars/2016 - 10h50

Là, il est dans la vraie vie le petit Benoit, plus de paillettes....au  commissariat ce n'est pas du  cinéma !...

Portrait de manoly64
15/mars/2016 - 10h49 - depuis l'application mobile

Cette affaire a bien été montée en épingle car il s'agit d'un "people".... Il eut été préférable que Magimel fut joueur de foot, ainsi pas de poursuites judiciaires......

Portrait de liligone
15/mars/2016 - 10h08

en meme temps l'avocat est là pour defendre son client, on ne lui demande pas de dire la verité non plus......

Portrait de jamaiscontent
15/mars/2016 - 10h05

Ah ces journalistes ,lorsque l'ont tient un scoop on rogne ,et si à la place de M. Magimel ,c''était Julie Gayé  !!!!!!!

Portrait de Arkwel
15/mars/2016 - 10h03

Disons plutôt "les gens qui jugent".

Portrait de Arkwel
15/mars/2016 - 10h01
minnie13 a écrit :
Et on parle jamais de la victime !!! Faudrait pas inverser les rôles quand même.

Parler de l'un ou l'autre n'a finalement que très peu d’intérêt,

puisque cette histoire ne  regarde qu'eux...

Les gens qui donnent leur avis, dans leur grande majorité je pense n’étaient pas sur les lieux ce jour-la smiley

 

Portrait de minnie13
15/mars/2016 - 09h49 - depuis l'application mobile

Et on parle jamais de la victime !!! Faudrait pas inverser les rôles quand même.

Portrait de Nono75
15/mars/2016 - 09h48

Bla bla bla...

 

Il a pris quelques raccourcis cet avocat ou il n'est pas au courant des dernières réformes sur la garde à vue ?

 

"La durée de la garde à vue est de 24 heures.

Elle ne peut être prolongée jusqu'à 48 heures que si la peine encourue est d'au moins 1 an d'emprisonnement, sur autorisation écrite et motivée du procureur de la République et après présentation devant celui-ci.

Pour les affaires particulièrement complexes et graves, la prolongation peut être prolongée jusqu'à 72 heures (voire 96 heures ou 144 heures, en cas de risque terroriste), sur décision du juge des libertés et de la détention (JLD) ou du juge d'instruction."

Portrait de Flore0690
15/mars/2016 - 09h40 - depuis l'application mobile

C'est pas parce que le mec c'est un acteur césarisé qu'il faut lui derouler le tapis rouge!! Il a que ce qu'il mérite !!

Les plus vus