16/03/2016 16:13

Economie: SFR repasse dans le vert grâce à la réduction de ses dépenses

L’opérateur français SFR, filiale du groupe Altice, a renoué avec les bénéfices en 2015, enregistrant un bénéfice net de 682 millions d’euros, contre une perte de 188 millions d’euros un an plus tôt, grâce à d’importantes réductions de dépenses, a-t-il annoncé mardi.

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires a reculé de 3,5%, à 11,04 milliards d’euros, contre 11,44 milliards en 2014, une baisse «pour l’essentiel due à l’érosion des revenus mobile tant dans le segment résidentiel que dans le segment de l’entreprise», explique l’opérateur dans un communiqué.

Le groupe a en revanche connu une forte hausse de son excédent brut d’exploitation (Ebitda) sur l’ensemble de l’exercice, en croissance de 20% à 3,86 milliards d’euros, contre 3,21 milliards fin 2014. La marge d’Ebitda a progressé de 6,9 points, à 35%, «ce qui conforte le groupe dans sa capacité d’atteindre à moyen terme son objectif de 45%», détaille le communiqué.

L’opérateur souligne une inversion de la courbe de ses abonnés mobiles qui est repartie à la hausse au dernier trimestre de l’année 2015, avec 140.000 abonnés supplémentaires, après trois trimestres de baisse sur le reste de l’exercice.

Au 31 décembre, SFR revendique un total de 21,95 millions d’abonnés mobiles, grand public et entreprises, contre 22,94 millions un an plus tôt, une baisse qui concerne uniquement le secteur grand public, qui est passé sur la même période à 15,14 millions de clients, contre 16,24 millions fin 2014.

L’opérateur annonce en revanche une stabilisation de son revenu par abonné (ARPU), qui reste à 22,5 euros, niveau déjà atteint en 2014.

Sur le fixe, le nombre de clients est également en baisse, à 6,35 millions de clients contre 6,58 millions un an plus tôt mais les abonnés au très haut débit progressent pour s’établir à 1,81 million de clients, alors qu’ils étaient 1,55 million fin 2014.

L’ARPU fixe est de son côté en hausse, gagnant un euro pour l’ensemble des clients, à 35,1 euros, et gagnant 40 centimes pour les clients en très haut débit pour atteindre la barre des 40 euros.

En terme d’investissements, SFR annonce une baisse de 2% par rapport à l’exercice précédent, à 1,86 milliard d’euros, en soulignant cependant une accélération durant la seconde moitié de l’année 2015 avec l’objectif de poursuivre sur cette tendance en 2016.

L’endettement du groupe atteint les 14,4 milliards d’euros, qui représente un ratio d’endettement de 3,7 fois l’Ebitda, a également précisé le communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Steph38
23/mars/2016 - 10h15
Marie 3903 a écrit :
On y voit rien smiley
Portrait de Steph38
23/mars/2016 - 10h15
ça mérite bien une augmentation de leurs tarifs
Portrait de seb c bien
16/mars/2016 - 21h37 - depuis l'application mobile

Ils ont aussi diminué le réseau 4G!!
Service Français de Rackette !!

Portrait de Marie 3903
16/mars/2016 - 17h43 - depuis l'application mobile

Les plus vus