10/03/2016 07:06

La chaîne d'information britannique Sky News met la main sur les noms de 22.000 membres de l'Etat Islamique

La chaîne d'information Sky News a affirmé avoir mis la main sur des documents contenant les noms de 22.000 membres de l'Etat islamique (EI), une fuite potentiellement dévastatrice pour le groupe jihadiste, selon des experts.

C'est un ex-membre de l'EI désabusé qui a remis à la chaîne britannique une clé USB contenant les fichiers, volés au chef de la police interne de l'organisation jihadiste, selon Sky News.

Les documents en question, qui contiennent les noms, adresses ou encore numéros de téléphone des recrues, sont des formulaires remplis par des ressortissants de 55 pays ayant rejoint l'EI, a ajouté Sky News.

Certains contiendraient des informations sur des jihadistes jusqu'à présent non identifiés qui se trouvent en Europe occidentale, aux Etats-Unis, au Canada, au Maghreb et au Moyen-Orient, selon la chaîne.

"Sky News a informé les autorités de cette prise", a indiqué la chaîne sur son site.

Les ministères britanniques de l'Intérieur et des Affaires étrangères n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour réagir. Groupe sanguin, nom de jeune fille de leur mère ou encore "niveau de compréhension de la charia", la loi islamique...

Les recrues de l'EI doivent répondre en tout à 23 questions, selon des reproductions de formulaires diffusées par Sky News. De précédentes fuites de documents avaient déjà trahi la tendance bureaucratique prononcée de l'EI.

Mais si celle-ci est confirmée, elle constituerait par son ampleur la fuite la plus importante.

Sur Twitter, Richard Barrett, ancien patron du contre-terrorisme au sein du renseignement extérieur britannique, a qualifié le butin de "ressource inestimable pour les analystes".

"Ce pourrait être un événement majeur", a déclaré à Chris Phillips, directeur général du cabinet International Protect and Prepare Security Office.

"Cela montre combien l'EI est vulnérable aux siens qui se retournent contre lui", a-t-il estimé.

Les documents transmis à Sky News pourraient être utilisés lors de futurs procès, selon M. Phillips, et permettre de réduire le nombre de départs de ressortissants de pays européens ou nord-américains vers les zones contrôlées par l'EI.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Calmos
10/mars/2016 - 10h53 - depuis l'application mobile

L EI qui ferait des documents internes , je ne sais pas comment prendre cette information , elle me parait totalement délirante. Je ne crois pas une seule seconde qu une organisation terroriste ferait des fichiers avec les infos sur ses membres.

Portrait de Gallus
10/mars/2016 - 10h18
On sent de suite un complot
Portrait de Eugénie
10/mars/2016 - 09h35

Surprenant que de simples journalistes arrivent souvent à détenir des informations que des agents secrets formés pour ça n’arrivent jamais à obtenir!

Les plus vus