08/03/2016 07:15

Dopage: Maria Sharapova annonce qu'elle a fait l'objet d'un contrôle positif - Nike suspend son contrat avec la joueuse de tennis

La Russe Maria Sharapova a annoncé lors d’une conférence de presse à Los Angeles, qu’elle avait fait l’objet d’un contrôle antidopage positif lors de l’Open d’Australie en janvier.

« J’ai fait une énorme erreur », a-t-elle dit en précisant qu’elle prenait depuis 2006 un médicament pour lutter contre le diabète qui était apparu fin décembre sur la liste des produits prohibés, ce qu’elle « ne savait pas ».

Un médicament mis en cause Ce médicament, le meldonium, principalement utilisé dans la prévention des infarctus, est classé parmi les hormones et modulateurs métaboliques (groupe S4) depuis le 1er janvier 2016.

Le porte-parole de l’Agence mondiale antidopage (AMA), Ben Nichols, a confirmé que la substance avait été ajoutée à la liste des produits interdits « parce qu’il y a eu des preuves de son usage par des athlètes dans le but d’améliorer leurs performances».

Mis au point dans les années 1970 dans l’ex-URSS, le produit agite depuis plusieurs semaines les autorités antidopage : la Suédoise Abeba Aregawi, championne du monde 2013 du 1 500 m, la patineuse russe Ekaterina Bobrova, la biathlète ukrainienne Olga Abramova, le coureur de la formation cycliste russe Katusha Eduard Vorganov ont tous été contrôlés positifs au meldonium.

L'équipementier américain Nike a fait savoir qu'il suspendait ses liens avec Maria Sharapova après que la joueuse de tennis a révélé avoir été contrôlée positive à un produit dopant durant le dernier Open d'Australie.

«Nous sommes attristés et surpris par l'information concernant Maria Sharapova. Nous avons décidé de suspendre notre relation avec Maria le temps de l'enquête», a déclaré KeJuan Wilkins, un porte-parole de Nike.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de zig et puce
8/mars/2016 - 16h29
Mirolivan a écrit :

Ils sont marrants les sponsors. Ils soutiennent les athlètes qu'ils savent dopés, mais les lachent si ils se font prendre

 

Dans l'affaire Lance Armstrong, il avait été prouvé que les patrons de Oakley et Nike (au moins ) savaient que L.A. était chargé comme une mule, mais ils sont joué les vierges effarouchées quand l'affaire a été confirmée.

Nike en effet n'en est pas à son coup d'essai , ces gens sont d'une hypocrisie sans nom , c'est à vomir

Portrait de Alexander92
8/mars/2016 - 14h02
HmidouHmidi a écrit :

On ne peut pas vraiment dire qu'elle se dope. Elle prend ce médicament depuis 2006. La Fédération sachant cela aurait pu la prévenir qu'il se trouve maintenant dans la liste des produits dopants.

Le problème est comment va-t-elle faire à l'avenir pour soigner son diabète et continuer à pratiquer au niveau professionnel ! 

Comme depuis janvier il est dans la liste des produits dopant, alors désolé mais depuis 10 ans elle en bénéficie donc augmentation de ses performances. Par contre ce n'était pas intentionnel.

Portrait de Eugénie
8/mars/2016 - 09h49

Elle ne savait pas et son médecin on plus sans doute....

Portrait de el pintor
8/mars/2016 - 09h05

Limiter les risques d'infarctus, lol...c'est vrai qu'elle devait vachement besoin de ce médoc !!!! ...allez, oust....dehors....et les frères Williams, ils en pensent quoi ?

Portrait de Alexander92
8/mars/2016 - 08h31

Alors si elle aussi... dopage programmé depuis 10 ans alors puisqu'il est prouvé que ce médicament améliore les performances... en plus elle lutte contre le diabète et commercialise Sugarpova, cela n'a aucun sens... que celui du profit, pourtant elle n'est pas naïve, voir même plutôt intelligente, déception alors. De plus son staf est nul car si un nouveau produit tombe dans la liste des produits dopants alors il faut vérifier. Fruits, amandes, légumes, et pas de suce raffiné.

Portrait de kaboom2000
8/mars/2016 - 07h26

Si c'est un médicament qu'elle prend depuis 2006 pour des raisons médicales et que l'interdiction est tombée au 1er janvier 2016 je trouve ça juste ridicule de sanctionner dès le mois de janvier (vu que c'est à cette période qu'à lieu l'open d'Australie).

Surtout si ce médicament est apparu sur la liste fin décembre. Cela laisse peu de temps pour un changement de traitement.

Les plus vus