03/03/2016 15:43

Paris Première mise sur la politique pour renforcer sa grille à partir de lundi !

La chaîne Paris Première, qui cherche à devenir l'un des lieux du débat politique, remplace à partir de lundi sa tranche de téléachat par une heure de la matinale de Radio Classique incluant l'interview quotidienne de Guillaume Durand.

Entre 8H10 et 9H00, Paris Première diffusera ainsi désormais l'interview politique de Guillaume Durand. Jusqu'à présent, cet entretien était diffusé par LCI.

La chaîne payante du groupe M6, qui s'est vu refuser son passage sur la TNT gratuite par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), veut devenir un des lieux du débat politique, "mais de manière décalée", selon son directeur général Jonathan Curiel.

Paris Première a vu ses recettes publicitaires divisées par deux en cinq ans et serait "économiquement menacée", selon son directeur. Sa part d'audience était de 0,5% en moyenne au premier semestre 2015.

Dans sa décision, le CSA avait estimé que le refus de gratuité pour Paris Première ne portait "pas atteinte à sa viabilité économique" et ne conduirait donc "pas à sa disparition".

Le Conseil avait notamment jugé que "l'apport de Paris Première à la qualité des programmes demeurerait limité" si elle passait sur la TNT gratuite, notamment en raison d'un "volume relativement faible de programmes inédits et un volume important de programmes de téléachat". Paris Première travaille son côté décalé.

En prime-time, elle diffuse "La Revue de presse", une émission corrosive, mise en scène comme une pièce de boulevard, sur l'actualité, ainsi que les débats d'Eric Zemmour et Eric Naulleau, anciens chroniqueurs d'"On n'est pas couché", l'émission de Laurent Ruquier sur France 2.

Révélée par ce même programme de France 2, Natacha Polony présente également depuis 2015 sa propre émission d'entretiens sur Paris Première.

Avec une grille de programmes à 15 millions d'euros, la chaîne du groupe M6 "a un budget assez ténu", a souligné Jonathan Curiel. "Mais on essaie d'innover", a-t-il assuré. La chaîne pourrait d'ailleurs avoir bientôt une nouvelle fenêtre de tir pour passer en gratuit: si la chaîne Numéro 23 cesse d'émettre en juin, comme l'a demandé le CSA, Paris Première sera candidate pour reprendre son canal.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus