02/03/2016 16:06

Une jeune femme raconte sur Facebook son calvaire vécu aux urgences et crée le buzz !

Une jeune femme de Brest passée par les urgences a décidé de raconter son "calvaire" vendredi dernier sur son compte Facebook.

La lettre ouverte de Vanessa Douguet à l'Hôpital de la Cavale-Blanche (Brest) a été lue par près de 90 000 internautes et partagée près de 18 000 fois . 

L'intégralité de l'article sur  Morandini Santé - Cliquez ICI

 


Paris: Un enfant de 6 ans en état d'urgence... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cynou
3/mars/2016 - 11h56

Les urgences sont blindées pour la bonne et simple raison que ceux qui bénéficient de la cmu les encombrent. C'est plus simple pour ceux qui ont un rhume ou une otite d'aller aux urgences que voir un généraliste comme ça il y a aucun frais.

Portrait de jeffcostello67
2/mars/2016 - 23h13
Barbie Choux a écrit :

dans mon département pratiquement aucun médecin ne se déplace la nuit, pas de maison médicale, pas de sos médecins je vous laisse imaginer l'état des urgences de l'hopital, nous n'avons même pas de samu par hélico.....l'hopital de la capitale régionale est à 200 kms,  vive les socialistes et leur politique de santé égale à celle de la droite.

Nos chères (dans tous les sens du terme) élites ne patientent pas des heures dans les couloirs des hôpitaux en cas d'urgence. Tout le problème est là. Ils sont déconnectés. Vivement une bonne révolution : il y aura de la déconnexion à la chaîne...

Portrait de Ca me rend dingue
2/mars/2016 - 22h19
piou4444 a écrit :

he petit bisounours , embolie bilatérale massif sur femme enceinte , 6h d attente , et quand ils ont vue les radios ils ont transférer la personne en urgence en réanimation,et ont expliqué que c'était juste une miraculé , et je précise que les symptomes avaiet été donner par un médcin de nuit , donc ils le savaient ,ah lala le français basic qui regarde son nombril , alors ton systeme de tri , tu sais ou que tu peux te le mettre. j y suis aller 5 fois au total , c'était le même merdier

"alors ton systeme de tri , tu sais ou que tu peux te le mettre" : Au cul. La prochaine fois que tu veux jouer les gros durs, exprime le fond de ta pensée et finis ta phrase, sinon ça fait "petit bras", surtout quand c'est une fille qui s'en charge pour toi.
Portrait de Tampouille
2/mars/2016 - 18h50

Quand les urgences serviront vraiment aux urgences ça ira beaucoup mieux! !!

 Cette dame qui a emmené sa tante aux urgences pour des vomissements aurait très bien pu appeler un médecin de garde!!!

J'en ai vu défiler des personnes aux urgences qui venaient pour un simple bobo ou un rhume!!

 

Portrait de Ca me rend dingue
2/mars/2016 - 18h50
piou4444 a écrit :

moi je vais vous dire ce que j ai vu aux urgences , 

urgence pédiatrique = 95 % des enfants avaient juste la morve au nez  , pas un seul francais ou d'origine française ,les services complètement engorgé .

urgence normal = sur 130 personnes passé entre 20h et 2h00  il devait y avoir 120 personnes bourrés , et ceux qui sont presque à l'article de la mort attendent de 2hà 6h  ,c est magnifique...

(urgence de nantes)

"ceux qui sont presque à l'article de la mort attendent de 2hà 6h ". Vous racontez n'importe quoi, il y a un système de tri aux urgences, qui passe de la catégorie "non urgente" à" immédiate". Un de mes frères a été pris en charge en pleine nuit, pour une péritonite aiguée, a la limite du choc septique, en urgence vitale absolue. En moins de 30 minutes, il a été descendu dans un bloc opératoire.
Portrait de Wouhpinaise
2/mars/2016 - 17h54
Cocotte En Papier.. a écrit :

Déjà, si on faisait payer tous les gens qui y viennent pour des conner*** juste parce que c'est gratos, ça ferait de la place! Maux de gorge ou gastro n'ont rien à faire là bas pourtant j'en ai croisé un paquet.

C'est tout-à-fait vrai. Mais ce que l'on sait moins, et dont les directions d'hôpitaux se vantent peu, c'est que cette "bobologie" aux urgences permet à l'hôpital de gagner de l'argent. Sans celle-ci, les établissements de santé seraient encore plus déficitaires qu'actuellement. C'est le paradoxe.

Portrait de Julien3783
2/mars/2016 - 17h25 - depuis l'application mobile

Si déjà il n'y avait pas des personnes qui viennent aux urgences pour un nez qui coule ou encore une piqûre de moustique (oui c'est du vécu), les urgences seraient moins surchargées.

Portrait de Eugénie
2/mars/2016 - 17h19
Cocotte En Papier.. a écrit :

Déjà, si on faisait payer tous les gens qui y viennent pour des conner*** juste parce que c'est gratos, ça ferait de la place! Maux de gorge ou gastro n'ont rien à faire là bas pourtant j'en ai croisé un paquet.

Idem, et des gens pas si malades qui ça, j'en ai vu souvent qui repartaient parce qu'il y avait trop d'attente.

Portrait de Triskel
2/mars/2016 - 16h37 - depuis l'application mobile

Il me semble que ce n'est pas gratis les urgences... La dernière fois que j'y ai emmené mon fils j'ai reçu la facture et on m'avais demandé la carte vitale

Les plus vus