01/03/2016 16:40

Marseille: Une adolescente de 15 ans agresse violemment son professeur

Une adolescente de 15 ans a attaqué à coups de pieds l'une de ses professeurs du lycée Saint-Louis à Marseille, situé dans le 15ème arrondissement.

Comme le révèle le site M6 Info, l'incident est survenu ce matin aux alentours de 9h30.

La victime, rapidement hospitalisée, aurait notamment des dents cassées et des cheveux arrachés. 
L'adolescente a quant à elle été placée en garde à vue.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Forever
2/mars/2016 - 06h01
Un fait divers banal
Portrait de Drahcir232
1/mars/2016 - 23h26 - depuis l'application mobile

Un exemple de commentaire trouvé sur Internet concernant ce "lycée" : "alors aucune sécurité, le soutien aucun, ambiance élèves entre les bagarres et le comble il ne nous laisse pas rentré en jeans avec troue ( meme si on vois pas la peau ) mais il laisse rentrer un survette quand t il n'y pas lieu d avoir sport alors la chapeau"
Tout est dit c'est qui le proviseur ?

Portrait de axl59
1/mars/2016 - 22h01
Leny Barramasseur a écrit :

bin oui...c est ca l école privée catholique

C'est surtout un lycée professionnel. Pour votre information, il y a beaucoup de non-catholiques (athés, juifs ou musulmans) dans les écoles privées "catholiques".  Je sais de quoi je parle...

Portrait de Micheldu17.02
1/mars/2016 - 21h45

Le Parisien :

" En rentrant en classe ce matin vers 9h30, l' élève aurait craché dans une poubelle, ce qui a suscité une remarque de l' enseignante. La jeune fille lui aurait alors porté des coups de pied, tiré les cheveux et cassé ses lunettes. La victime a déposé plainte. "

Portrait de papilou
1/mars/2016 - 20h30

On en lit des bêtises!!!  N'est-ce pas "Rosy"? J'ai travaillé de longues années en ZEP et je peux dire que les femmes savaient faire preuve d'autant d'autorité que les hommes (voire plus) et que leur motivation (comme la mienne) pour faire ce métier était bien éloignée des vacances scolaires que vous jalousez. smiley

Et si ce métier était si génial, il fallait en faire autant... 

Portrait de ajc21
1/mars/2016 - 18h07
wwallace a écrit :

De toute façon: 

1  / les profs n'ont quasiment plus aucune autorité

2 / les gamins savent que de toute façon on finira par leur donner raison en leur trouvant toutes sortes d'excuses.

3/ bien des parents ont totalement démissionné et laissent à d'autres le soin de s'occuper de l'éducation de leurs enfants.

En résumé il n'y a plus d'autorité, plus de repaires, les enfants sont tous des rois.

Pire, on défend plus les "sales gosses" que leurs victimes

Ma nièce a été harcelée, et insultée par un groupe de 5 filles pendant plusieurs mois. C'est son instituteur (un remplaçant) qui en a parlé en premier a sa mère. Il a fait une intervention en classe a se sujet,  rien, seconde intervention plus ciblée, rien. Mais les gamines ont du se plaindre a leurs parents, car de nombreuses plaintes sont arrivées au sujet de l'instituteur qui a été remplacé. Deux mères sont venus voir la mère de ma nièce pour en savoir plus, très vite il est apparu que il y avait une meneuse. Apres plusieurs signalements du problème a la directrice sans aucun résultat, signalement a l'académie pas de résultat non plus. Après plusieurs mois, ma nièce allant de plus en plus mal, un soir à la sortie de l'école, la mère de nièce voit la meneuse sortir et passer devant, elle l'interpelle et lui demande de cesser immédiatement. Et là il y a eut un résultat, courrier de la directrice, de l'académie, mais pas concernant les actes des sales gosses, mais le fait d'avoir oser demander de cesser le harcélement.. Le monde a l'envers

 

Portrait de Eugénie
1/mars/2016 - 18h04
wwallace a écrit :

De toute façon: 

1  / les profs n'ont quasiment plus aucune autorité

2 / les gamins savent que de toute façon on finira par leur donner raison en leur trouvant toutes sortes d'excuses.

3/ bien des parents ont totalement démissionné et laissent à d'autres le soin de s'occuper de l'éducation de leurs enfants.

En résumé il n'y a plus d'autorité, plus de repaires, les enfants sont tous des rois.

Tout est dit, de plus les enseignements et leur hiérarchie ont longtemps soutenu ces pauvres petits jeunes que nous ne comprenions pas, alors maintenant évidemment... après les insultes qui sont monnaie courante, ils vont passer aux coups.

Portrait de mikapat
1/mars/2016 - 18h01

Ils ont réformé l'orthographe, en voilà une grande avancée .. . . . Tous les problèmes concernant l'école sont réglés !   Il y a des années et des années que nous dérivons et aucun politique trop  technocrates ne connaissent les problèmes du réel.. smiley

Portrait de SULLY
1/mars/2016 - 18h01
rosy a écrit :

Si cela avait été UN au lieu de UNE professeur cela n'aurait peut-être pas tourné pareil , mais voila 70 % de femme dans l'éducation nationale ! Attrait des 50 jours travaillés en moins par rapport aux ouvriers ou employés ?

Par contre, ta connerie travaille à plein régime !

Portrait de SULLY
1/mars/2016 - 17h59

Je présume que la prof s'est laissée faire, sinon, c'est elle qui aurait fini en garde à vue... Monde de dingues...

Portrait de rosy
1/mars/2016 - 17h59
wwallace a écrit :

De toute façon: 

1  / les profs n'ont quasiment plus aucune autorité

2 / les gamins savent que de toute façon on finira par leur donner raison en leur trouvant toutes sortes d'excuses.

3/ bien des parents ont totalement démissionné et laissent à d'autres le soin de s'occuper de l'éducation de leurs enfants.

En résumé il n'y a plus d'autorité, plus de repaires, les enfants sont tous des rois.

Si cela avait été UN au lieu de UNE professeur cela n'aurait peut-être pas tourné pareil , mais voila 70 % de femme dans l'éducation nationale ! Attrait des 50 jours travaillés en moins par rapport aux ouvriers ou employés ?

Portrait de Malloy
1/mars/2016 - 17h58 - depuis l'application mobile
wwallace a écrit :

De toute façon: 

1  / les profs n'ont quasiment plus aucune autorité

2 / les gamins savent que de toute façon on finira par leur donner raison en leur trouvant toutes sortes d'excuses.

3/ bien des parents ont totalement démissionné et laissent à d'autres le soin de s'occuper de l'éducation de leurs enfants.

En résumé il n'y a plus d'autorité, plus de repaires, les enfants sont tous des rois.

Tout à fait d'accord avec vous , Wwallace !

Portrait de Wouhpinaise
1/mars/2016 - 17h48

Dents cassées et cheveux arrachés ?! Bah mon vieux, elle était enragée la gamine !! Quelques mois de TIG pourraient la calmer c'te méchante pisseuse !

Les plus vus