15/01/2010 09:26

France 2: Peillon affirme qu'il voulait faire "un incident"

L'eurodéputé PS Vincent Peillon a affirmé vendredi que son faux bond au débat sur France 2 jeudi soir où il devait affronter le ministre de l'Immigration Eric Besson n'avait pas été décidé au dernier moment mais préparé "depuis longtemps" pour "faire un incident".

"J'avais pris ma décision depuis plusieurs jours. C'était préparé avec quelques-uns. Je voulais qu'il y ait un incident. Il fallait que ça fasse un peu scandale", a déclaré M. Peillon au site internet Rue89.

 "Je crois que si on n'attire pas fortement l'attention sur les choses, les choses ne se font pas. Si j'avais annoncé plus tôt ma décision que j'avais prise depuis longtemps, alors on aurait peut-être trouvé un remplaçant, il y en a toujours un pour venir à la télévision, et on aurait refait l'émission autrement", a aussi expliqué M. Peillon sur RMC.

"Donc je pense qu'il fallait procéder comme ça et je n'y ai pas réfléchi seul, il y a des moments où il faut trouver des moyens de se faire entendre et des moyens d'entrer en résistance, je pense qu'on en est là", a-t-il ajouté.

"Si on ne comprend pas qu'il faut à un moment résister et se faire entendre fortement tant pis. Moi je suis en cohérence totale avec mes valeurs", a assuré le responsable PS sur la radio.

"Je ne voulais pas qu'ils se rabattent sur un autre socialiste. La France doit s'arrêter de s'enfoncer dans la terreur. Eric Besson est en train de nous faire une catastrophe", a aussi affirmé l'eurodéputé à Rue89.

Jeudi soir, alors que l'émission "A vous de juger" centrée sur Eric Besson était en cours, M. Peillon avait fait savoir dans un communiqué à l'AFP qu'il ne s'y rendrait pas comme prévu pour débattre avec le ministre de l'Immigration, après la vice-présidente du FN Marine Le Pen.

Dénonçant une "dérive indigne et inacceptable" dans l'organisation de cette émission il avait notamment demandé le départ de son animatrice Arlette Chabot, ainsi que de la directrice générale adjointe de France 2 et des "dirigeants" de la chaîne qui "ont autorisé cette opération".

France 2 a dénoncé "une méthode de voyou" de la part de M. Peillon.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nodaywithouttv
16/janvier/2010 - 09h21

et bien le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils font fort à gauche, non seulement ils ne sont pas capables de pondre une idée mais en plus ils ne veulent plus débattre. Lamentable..... La droite a encore de beaux jours devant elle (malheureusement).

Portrait de zouga
15/janvier/2010 - 19h29

dommage que peillon ait pris le melon depuis quelque temps ! il était un illustre inconnu avant la présidentielle 2007 !

Portrait de aso944
15/janvier/2010 - 18h12

M. Peillon et le PS qui le soutient sont devenus lamentables. Si l'on veut attacher du crédit à leurs arguments, n'aurait-il pas été souhaitable de les annoncer directement à l'antenne au début du débat et ensuite de claquer la porte comme l'avait fait autrefois Maurice Clavel pour protester contre l'autocensure de l'époque. En fait, il s'agit là d'une simple volte-face tout à fait irrespectueuse vis-à-vis de France 2 et des téléspectateurs qui attendaient de connaître "pour une fois", les opinions des socialistes, notamment.

Portrait de johan912
15/janvier/2010 - 15h02

Bravo à cette sous merde de nous apporter encore une preuve si il en fallait une qu'à gauche à part les coups d'éclat médiatiques, il n'y a rien, que le néant d'homme politiques concentrés sur leurs égaux sur dimensionner!
Ne pas accepter le débat, les idées différentes, donc la démocratie, n'est ce pas aller encore au delà des idées du FN ?

Portrait de hariel23
15/janvier/2010 - 14h48

Quelle honte, planter une émission en usant de pareils procédés (mensonge -> sabotage (pas laisser un remplaçant potentiel)
J'espère que cela sera la fin de sa carrière politique... comment laisser le pouvoir à des personnes aussi basses?

Portrait de Etrangère01
15/janvier/2010 - 12h38

pauvre du PS!!!!!

Portrait de willyde
15/janvier/2010 - 12h19

Quelle bande de mioches, y'en a pas un pour rattraper les autres ...

Portrait de Eneour
15/janvier/2010 - 12h16

ne pas y aller c'est laisser un boulevard à la droite. Encore faut il avoir les bons arguements pour se défendre. Peut être ne se sentait-il pas à la hauteur ? Résultat on a eu qu'un son de cloche. Après on s'étonne du silence du PS

Portrait de jimbal
15/janvier/2010 - 11h56

Complètement à côté de la plaque ce monsieur Peillon. Les problèmes soulevés par la réflexion sur l'identité nationale sont essentielles pour la majorité des citoyens. Et le PS ne veut pas débattre. Ce parti de bobos n'a-t-il pas d'avis sur la question?

Portrait de 4aplat
15/janvier/2010 - 11h55

Le roi de la farce ce mec !!!!
Et puis, il a réussi, puisqu'on en parle ...

Portrait de capitaine troy
15/janvier/2010 - 11h49

Monsieur Peillon a eu parfaitement raison de ne pas participer à cette émission. La politique, l'engagement politique ce n'est pas faire du spectacle comme au "grand cabaret" le Samedi soir. Ce ne sont pas des joutes verbales et des phrases assassines qui vont réformer et améliorer le quotidien des français. Ce n'est pas l'oeil rivé à une courbe d'audience que l'on propose des choix de socièté.

Portrait de jbpéro
15/janvier/2010 - 11h43

Quelle manière de faire de la politique! Après, on s'étonne de la montée de l'abstentionnisme. Mais ce n'est pas avec ce comportement que ça va changer. Soit on refuse l'invitation, soit on y va. Mais on ne plante pas les gens au dernier moment. C'est très égoïste et pas professionnel.

Portrait de bossnox
15/janvier/2010 - 11h35

encore un gros tocard ...pfffiioouu ils font chier, ça fait vraiment pas avancer les choses....

Portrait de leempailleur
15/janvier/2010 - 11h29

Ouais, pour s'y ridiculiser, comme d'hab, valait mieux qu'elle n'y aille pas.

Peillon est réellement pathétique. Il refuse le débat pour se faire de la pub, au lieu d'argumenter sur le fait que ce débat ne sert qu'à détourner l'attention de sujets plus importants.
C'est pas avec des gens comme ça qu'on va aider le PS à retrouver son lustre d'antant.

Portrait de REMI60
15/janvier/2010 - 11h20

c'est une flipette... bouhhh... ségo y serait allé csur !!:lol:

Portrait de anzi
15/janvier/2010 - 11h11

Ils commencent tous à énerver dans ce parti socialiste. Chacun veut faire parler de lui au lieu de se regrouper et de relever le niveau de ce parti qui est à la dérive. En tout cas ce n'est pas en réagissant comme cela qu'ils gagneront l'élection présidentielle 2012. Et puis ils sont là à critiquer la droite qui au moins elle, essaie de faire semblant.

Portrait de bp85
15/janvier/2010 - 11h07

Comme c'est intelligent de sa part... :roll: Au moins ça lui permet de faire parler de lui pendant 24 ou 48 heures dans les médias!

Portrait de nina24
15/janvier/2010 - 11h03

"les absents ont toujours tords" ! :8)

Portrait de Liselotte
15/janvier/2010 - 10h35

Nan mais c'est du grand n'importe quoi !
Il s'oblige à employer les mots "terreur", "résistance" et j'en passe ! On en est vraiment là M. Peillon ??

Faut arrêter ! après qu'il ne s'étonne pas que la gauche soit au fond du trou et les pieds dans la vase...

Portrait de Misscorsica
15/janvier/2010 - 10h13

Peillon, sors de ce corps !!!

:lol:

Portrait de Misscorsica
15/janvier/2010 - 10h12

Peillon en cohérence totale avec ses valeurs !!!
Mais quelles valeurs ?:lol: :lol: :lol:
Qui, ici, connaît les valeurs de ce monsieur ?

Portrait de tallis
15/janvier/2010 - 10h10

c'est du grand n'importe quoi !!!! quand on veut faire passer un message, la moindre des choses est de se présenter pour en débattre. Vos arguments ne tiennent pas la route M. Peillon et j'espère que cela ne vous servira pas.

Portrait de poupille
15/janvier/2010 - 10h10

LAMENTABLE,
quelle prétention..... ce Monsieur Peillon!

Portrait de lmri
15/janvier/2010 - 10h07

On ne peut pas faire confiance à un homme politique qui ne tient pas sa parole qui s'amuse avec les téléspectateurs . Plus personne ne devrait voter pour un guignol comme ça . Il y a un trop grand doute , jouer la comédie à ce point , ce moquer même de ses électeurs , franchement les téléspectateurs à son image doivent demander sa démission de ses mandats politiques, ils ont été, maltraités et insultés....

Portrait de leabk
15/janvier/2010 - 10h05

Logique toute personnelle:evil:

Cette attitude n'apporte pas grand chose:!:

Portrait de barachiel75
15/janvier/2010 - 10h02

nul ce Peillon !

Portrait de nico60200
15/janvier/2010 - 10h02

C'est avec ce type de réaction puérile qu'ils perdent toute crédibilité les socialistes. Qu'ils ne viennent pas se plaindre de ne plus pouvoir prétendre à des postes à responsabilités au niveau national après ce type de gaminerie... il ya pas de quoi être fier !

Portrait de jeanmarcenroe
15/janvier/2010 - 09h58

La politique, c'est avoir un minimum de courage. Peillon s'est comporté comme un lâche et a finalement fait de Marine Le Pen la seule opposante à l'UMP de Sarkozy. Il s'est déconsidéré. Certains de ses amis socialistes s'en réjouissent fortement ce matin.

Portrait de Alexan75
15/janvier/2010 - 09h57

merci pour cette analyse pleine de finesse et d'esprit... on sent que le niveau des analyses politiques augmente

Portrait de Alexan75
15/janvier/2010 - 09h54

était-ce bien un débat ??? ou une suite de phrases prononcées d'un coté répétant de vieilles antiennes et de l'autre coté donnant un cours de communication d'esquive en déviant le sujet sur des sujets annexes ?

Les plus vus