Johnny Hallyday (1943-2017)

Mis à jour le | Publié le

Johnny Hally­day, star incon­tes­tée de la chan­son française, est mort et il laisse derrière lui une carrière fleuve qui s’étire depuis plus d’un demi-siècle et un lien indé­fec­tible avec son public.

L’annonce a été faite par son épouse, Laeticia, dans la nuit de mardi à mercredi, peu avant 3h du matin. 

"Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus.Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires.

Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour la scène, pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment.Mon homme n’est plus.

Le papa de nos deux petites filles, Jade et Joy, est parti. Le papa de Laura et David a fermé ses yeux. Ses yeux bleus qui illumineront encore et encore notre maison, et nos âmes.

Aujourd’hui, par respect et par amour pour cet homme extraordinaire qui fut le mien pendant plus de 22 ans, pour perpétuer sa passion de la vie, des sensations fortes, des émotions sans demi-mesure, nous unissons tous nos prières, et nos cœurs. Nous pensons à lui si fort qu’il restera à jamais à nos côtés, aux côtés de ceux qui l’écoutent, le chantent et le chérissent depuis toujours.Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant."

Venu au monde à Paris le 13 juin 1943, Jean-Philippe Smet (de son vrai nom) trouve sa voie à 14 ans lorsqu’il découvre Elvis Pres­ley.

Signé par la maison de disque Vogue en 1960, il intro­duit le rock en France et ne tarde pas à déclen­cher l’hys­té­rie lors de ses perfor­mances sur scène qui seront sa marque de fabrique.

En 1965, il épouse une autre figure de la période yéyé, Sylvie Vartan, qui lui donnera un fils (David) l’an­née suivante. Après avoir glissé vers la variété au cours des années 1970, Johnny Hally­day se sépare de Sylvie Vartan en 1980 et fait la rencontre de l’ac­trice Natha­lie Baye, avec qui il aura une fille, Laura, en 1983.

Tandis qu’il retrouve le succès et remplit les stades au tour­nant des années 1990–2000, Johnny Hally­day s’unit à deux reprises avec Adeline Blon­diau (1990 et 1994), avant de trou­ver sa stabi­lité au côté du mannequin Laeti­cia Baudou, de 32 ans plus jeune que lui.

Ils se marient en 1996 et adop­te­ront deux petites viet­na­miennes, Jade et Joy, en 2004 et 2008.

La santé de fer de la star ne peut toute­fois durer éter­nel­le­ment : l'hospi­ta­li­sa­tion de Johnny à Los Angeles en décembre 2009 fera craindre le pire à son entou­rage, et l’in­ci­tera à dimi­nuer le rythme de ses concerts gigan­tesques.

.

Hommage: Regardez Johnny Hallyday chanter "Un... par morandini