12/01/2010 16:34

Turquie: Le feuilleton TV qui fait controverse

Série télévisée très populaire en Turquie, la Vallée des loups, qui décrit les aventures d'un agent secret turc valorisant l'action violente et le nationalisme, est au centre d'une nouvelle poussée de fièvre entre la Turquie et Israël.

Dans le dernier épisode du feuilleton, qui a provoqué l'ire des responsables israéliens, le "Rambo" turc, Polat Alemdar, prend d'assaut une mission diplomatique pour sauver un enfant turc kidnappé par le Mossad (services israéliens de la sécurité extérieure), tuant un agent.

Dans une scène, on voit du sang gicler de la tête de l'agent israélien touché par les balles du pistolet d'Alemdar, et maculer une étoile de David.

Lorsqu'un deuxième agent lui signale qu'il est en territoire étranger et qu'il commet un crime de guerre, Alemdar lui répond: "Il n'y a que vous qui êtes autorités à commettre des crimes de guerre?" Les dialogues nationalistes et les opérations victorieuses des agents turcs constituent les traits caractéristiques du feuilleton culte, diffusé depuis 2003.

Les premières séries, qui ont fait de Polat Alemdar un véritable héros national, relatent comment il a réussi à infiltrer la mafia pour faire plier ses chefs.

En parallèle au succès immédiat du feuilleton, une partie du public et de la presse a demandé aux autorités audiovisuelles qu'il ne soit plus diffusé arguant du caractère nationaliste, raciste et chauvin des thèmes choisis, incitant les jeunes à la violence.

La Vallée des loups: Irak, un film inspiré de la série télévisée et d'un fait réél en 2003 lorsque des soldats américains ont arrêté 11 membres des forces spéciales turques opérant en Irak en leur passant des sacs sur la tête, a battu des records d'audience en Turquie en 2006.

Dans le film, Alemdar est à la tête d'un groupe d'élite qui passe en Irak pour réparer l'humiliation subie par le commando turc.

Les soldats américains y sont présentés notamment comme des trafiquants d'organes et des tortionnaires.

On y voit des soldats américains extraire un organe sanguinolent des entrailles d'un détenu irakien, puis le déposer dans un des conteneurs à destination de l'étranger, notamment d'Israël.

Ce passage a suscité les plus vives critiques et traduit, selon nombre d'observateurs, un antisémitisme flagrant.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de wheeladept
21/janvier/2010 - 02h34

non mais il vous faut si peut pour faire une polémique....

Un feuilleton, turk qui n'a jamais eu de succès depuis qu'il a été diffusé il y'a des années de celà, et vous savez quoi??? J'ai commencé à le regarder rien que pour cette crise entre la turquie et israel et je découvre sur internet qu'israel a fait tout ce cinéma pour une scène !!!!!!

Non mais il faut aussi arreter le délire, une crise diplomatique entre deux pays pour une scène, on peut dire que les Israeliens ont fait une bonne Pub pour ce feuilleton qui bat des records d'audiance dans le monde arabe, et dont les DVD se vendent comme des petits pains, les producteurs de la série devraient les remercier pour cette pub gratos........ Et puis je ne vois rien d'antisémite dans les commentaires de ceux qui m'ont précédé, faudra aussi que quelques âmes changent le veiux disque de l'antisémitisme

Portrait de yves2121
14/janvier/2010 - 15h42

Une HONTE cette série.
Cà fait pas honneur au turques, enfin à ceux qui cautionnent cette m..., parce qu'il y a aussi des turcs qui combattent se genre d'ignominie, et il faut les encourager.

Portrait de Tempix3
13/janvier/2010 - 03h02

La production turque ne se limite pas aux chiottes, mais aussi à ce que l'on y met.:mrgreen:

Portrait de Xylophene
12/janvier/2010 - 20h27

Quand on veut être Européen, on met le nationalisme en sourdine.........

Portrait de corleone93
12/janvier/2010 - 17h58

Il ne faut pas tomber dans l'excès non plus. Ne pas être d'accord avec la politique israélienne ne veut pas forcément dire qu'on déteste les israéliens ou les juifs.Il faut éviter les amalgames. Il y a des torts de tous les côtés: le nier serait faire preuve d'une mauvaise foi flagrante.

Portrait de Aniya
12/janvier/2010 - 17h08

TRISTE SURENCHÈRE...

Portrait de Marcckko
12/janvier/2010 - 17h07

On ne s'en rend pas bien compte, mais des séries comme JAG ou NCIS font la même chose en plus subtil, mais la propagande est du même ordre.

Portrait de Le pervers
12/janvier/2010 - 16h56

Ils ont le droit de critiquer la politique israélienne,au moins les turcs font des fictions,par contre les israéliens ont réellement massacrés des femmes et des enfant à gaza,voir rapport goldstone.Ou tapez "massacre a gaza" sur google,les images parlent d'elle mêmes.

Portrait de tivi jh
12/janvier/2010 - 16h54

Ce genre de series et dans toute les cultures faut ouvrir les yeux et les oreilles

Portrait de corleone93
12/janvier/2010 - 16h50

Bah aux Etats-Unis il n'y a que ça. Ca me rappelle les films des années 80 du genre Delta Force, Rambo ou autres dans lesquels les soviétiques et les arabes étaient diabolisés et dans lesquels la morale était toujours "les américains sont les gentils, tout le reste sont des méchants". Rien de nouveau sous le soleil quoi.

Et je ne parle même pas de 24...