08/01/2010 09:38

Nouvelles tensions à la rédaction de France Inter

Selon "Le Monde" une certaine tension existe depuis la fin du mois de décembre à France Inter.

Extraits

Depuis le 4 janvier, la tranche d'information du matin présentée par Nicolas Demorand démarre désormais à 6 h 30 au lieu de 7 heures, pour s'aligner sur celle de sa rivale Europe 1. (...)

Mais le directeur de France Inter a pris sa décision sans en avertir les producteurs et les journalistes concernés. C'est le cas, notamment, de Patricia Martin, animatrice du "5/7" qui, prévenue deux jours avant son départ en vacances, voit son émission amputée d'une demi-heure. Même chose pour le journaliste Simon Tivol, un des piliers de la station, dont la chronique de 6 h 45 a été supprimée avec prière de trouver, seul, un point de chute dans une autre émission. "J'ai été débordé et je n'ai pas eu le temps de les prévenir", a expliqué M. Val, le 18 décembre 2009 aux membres de la société des producteurs de France Inter (...)

 "France Inter est une radio qui coûte cher à l'actionnaire, qui n'est pourtant pas très bien traité par la station", avait-il alors indiqué. Le lendemain, un tract de la société des producteurs rappelait à M. Val que le seul actionnaire de France Inter était le peuple français, à travers le paiement de la redevance audiovisuelle. Et non pas le président de la République, Nicolas Sarkozy, qui, désormais, nomme lui-même le PDG de Radio France. (...)

Il reste que ses propos ont créé un certain malaise à France Inter, où le mot "actionnaire" ne fait pas partie de la "culture maison". (...)

Pourtant, à l'Elysée, on ne cache pas l'agacement qu'inspire la liberté de ton des journalistes politiques de la radio publique. (...)


Pour lire la totalité de l'article: http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/01/07/a-france-inter-philippe-val-imprime-sa-marque-face-a-une-redaction-mefiante_1288651_3236.html

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de caelum
8/janvier/2010 - 15h01

:?: :?: :?:
Alors la je tombe de haut. Que de méchanceté et mépris dans vos propos.
Etes vous au moins capable de citer un seul exemple prouvant que France Inter gaspille l'argent public. Si vous tenez autant a la bonne gestion de l'argent du contribuable penchez vous plutot sur ce qui se passe du coté de l'Elysée : augmentation de salaire de 172 %, sondages payés par l'Elysée, dépenses exorbitantes lors de la présidence francaise de l'UE (diner des chefs d'Etats à 5000euros par convives, installation d'une moquette éphemere pour 92000euros et d'une douche pour Sarkozy pour une durée de 4h et un cout de 250000euros !)
Alors la prochaine fois avant de cracher sur le service public refléchissez a ces chiffres !

Portrait de sipetit
8/janvier/2010 - 10h06

france inter est une excellente radio, j'étais sure que Val avait été nommé là pour tout casser, comme le souhaite son maitre, Sarko... je suis d'accord avec "petit chose" et je pense que ce n'est pas fini... voir ce que Val a fait de Charlie...
va prendre des leçons chez P.Seguin, VAL!!! la dignité, tu connais?

Portrait de valau
8/janvier/2010 - 09h44

quelqu'un sait-il ce qu'est devenu Alain Poulanges, animateur de France inter dans les années 90?

Les plus vus