07/01/2010 09:55

Thomas Fabius remis en liberté

Thomas Fabius, fils de l'ex-Premier ministre Laurent Fabius, visé par plusieurs plaintes pour escroquerie a été remis en liberté hier soir après une journée passée en garde à vue, a-t-on appris aujourd'hui de source judiciaire.

"Il a été remis en liberté dans la soirée. L'enquête se poursuit en préliminaire, il y a encore des vérifications à faire", a déclaré cette source.
Une enquête préliminaire, conduite sous la houlette du parquet, ne requiert pas de juge d'instruction, seul à même de mettre éventuellement en examen une personne. Elle peut se conclure par un classement sans suite ou par une citation directe de la personne mise en cause devant le tribunal correctionnel.

Chef d'entreprise, le fils de l'ancien Premier ministre socialiste est visé depuis septembre 2009 par plusieurs plaintes pour "abus de confiance" et "escroquerie" déposées par deux chefs d'entreprises.

Les deux plaignants, qui furent un temps partenaires en affaires de Thomas Fabius dans un projet de cartes à puces, auraient déposé à plusieurs reprises au restaurant Le Fouquet's (VIIIe arrondissement) des sommes en espèces de plusieurs milliers d'euros qui lui étaient destinées.

Les trois hommes ont été confrontés pendant plusieurs heures mercredi en fin de journée, selon un des deux plaignants.

Rappelons que Thomas Fabius avait été chroniqueur dans l'émission de Benjamin Castaldi sur TF1, "Langue de VIP"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de madiran
7/janvier/2010 - 12h45

On sent qu'à l'approche des élections on se débarasse des candidats génants !!

Portrait de leempailleur
7/janvier/2010 - 11h36

Affaire bizarre

Portrait de voltaireiswrong
7/janvier/2010 - 10h15

Je ne comprends pas bien ?
Pourquoi déposé : au Fouquet's ?
Pourquoi de l'agent liquide ? s'ils l'ont fait plusieurs fois ils n'avaient pas un revolver sur la tempe ? Donc ils étaient d'accord ?

N' avait il pas déjà été mélé à une "affaire " bizarre d'histoire de dettes de poker ?

Portrait de retro007
7/janvier/2010 - 10h03

Justice à 2 vitesses, l'adage continue !

Les plus vus