15/02/2007 12:21

Suspension de Alain Duhamel: LES REACTIONS


0

France Télévisions et RTL ont décidé de suspendre la participation d'Alain Duhamel sur leurs antennes "jusqu'à la fin de la campagne électorale" en raison de son soutien à François Bayrou.

Ces décisions ont de suite suscité de nombreuses réactions de la part de l'ex journaliste Rachid Arhab, membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel, de Marielle de Sarnez, directrice de campagne de François Bayrou, de la société des journalistes de RTL, ainsi que de Jean-François Kahn.

Rachid Arhab a estimé sur Public Sénat « effectivement justifié et normal qu'un journaliste puisse avoir des opinions et choisir un candidat. Mais en même temps, le journaliste de télévision est tenu (...) à une obligation de réserve", a-t-il dit.

"Les journalistes ne doivent pas être suspectés", a déclaré le nouveau membre du CSA, qui est précisément chargé des questions de déontologie au sein de la haute autorité de l'audiovisuel.

Il considère comme "normal" qu'un journaliste qui s'affirme pour l'un ou l'autre des candidats "ne puisse exercer son travail de la même façon".

De son côté, Mme de Sarnez déclare à l’AFP trouver « extrêmement choquant qu'un journaliste soit sanctionné pour avoir exprimé une opinion, dans le cadre d'un débat devant des étudiants, au mois de novembre à Sciences Po, lors duquel il avait aussi exprimé des désaccords et des critiques vis-à-vis de François Bayrou".

"Tout journaliste a le droit d'avoir une opinion et de l'exprimer, surtout dans un cercle privé.[…] Il y a une hypocrisie française qu'il serait peut-être bienvenu de lever", a-t-elle dit.

"On connaît tous des journalistes qui sont pour les deux autres candidats. En France, on peut soutenir Sarkozy et Royal, mais on ne peut pas soutenir Bayrou. On réinvente le délit d'opinion", a-t-elle protesté.

La réaction de la société des journaliste de RTL ne s’est pas non plus faîte attendre. LA SDJ a exprimé son soutien à la décision commune de la radio et du journaliste Alain Duhamel de suspendre ses éditoriaux pendant la campagne électorale, dans un communiqué jeudi.

" La SDJ prend acte et se félicite" de cette décision, au nom du "principe de neutralité de l'antenne de RTL, particulièrement en cette période électorale".

De son côté, Jean-François Kahn , au nom de la rédaction de l'hebdomadaire Marianne, a condamné la suspension du journaliste des antennes de France Télévisions, en s'exclamant : "Libérez Alain Duhamel!".

"Ses éditoriaux depuis quelques temps évoluaient plutôt vers une préférence pour Nicolas Sarkozy. Or nul n'aurait songé à le sanctionner pour cela", estime M. Kahn.

Pour sa prise de position en faveur de François Bayrou, "Alain Duhamel est sanctionné et suspendu de toutes ses fonctions sur France Télévisions. Autrement dit, tous les journalistes (...) qui ne dissimulent pas leur sarkozysme militant, ont parfaitement le droit de manifester jour après jour leurs préférences mais le seul fait d'avoir incidemment, même de façon critique il y a quatre mois laissé entendre qu'on pourrait à la rigueur voter Bayrou vaut exclusion et supension", s'indigne M. Kahn.

Selon lui, "cela en dit long sur la mise en coupe réglée des médias, y compris ceux de service public".

François Hollande s'est également exprimé sur la suspension de Alain Duhamel. Le premier secrétaire du Parti socialiste avoue regretter  la suspension du journaliste Alain Duhamel des antennes de France Télévisions et de RTL, dénonçant une "hypocrisie" et l'application de "règles sommaires".

"Les opinions de ce journaliste sont en effet connues, il les exprime suffisamment et depuis de nombreuses années dans tant d'éditoriaux de la presse écrite", estime François Hollande dans un communiqué.

"Il y a donc quelque hypocrise à les découvrir aujourd'hui et à les utiliser pour le priver d'intervenir, même dans ce moment sensible qu'est une campagne présidentielle", ajoute-t-il, estimant que "le pluralisme dans les médias mérite mieux que l'application de règles sommaires".

"La voix d'Alain Duhamel, qui n'a jamais été particulièrement indulgent à l'égard du Parti socialiste et de sa candidate, nous manquera", conclut M. Hollande.

(Source: AFP)

Merci de laissez votre avis sur le post, consacré à l'affaire:

http://www.jeanmarcmorandini.com/news.php?id=3448

 

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Programme TV

FRANCE 2
Primaire de gauche
21:00
(Magazine)
FRANCE 3
Brokenwood
20:55
(Série/Feuilleton)
Le veuf noir
CANAL +
Ligue 1
20:55
(Sport)
Lyon/Marseille
M6
Zone interdite
21:00
(Magazine)
Enfants à l'hôpital : leur extraordinaire énergie pour guérir
W9
Bones
20:55
(Série/Feuilleton)
L'écran de la mort
TMC
Les experts : Miami
20:55
(Série/Feuilleton)
Comme sur des roulettes
NRJ12
S.O.S. ma famille a besoin d'aide
20:55
(Magazine)
HD1
L'union sacrée
20:55
(Film)
CHERIE 25
Femmes de loi
20:55
(Série/Feuilleton)
L'école du vice

Top 15 des membres du jour

1
Vannes56 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (63 commentaires)

3
Caramella - (51 commentaires)

4
thierry_70 - (46 commentaires)

5
PseudoIlluZion - (42 commentaires)

6
Cyrius - (38 commentaires)

7
Milie01 - (37 commentaires)

8
FoxOne - (34 commentaires)

9
Soso87 - (28 commentaires)

10
pistouille - (26 commentaires)

11
Celya30 - (25 commentaires)

12
Steph38 - (21 commentaires)

13
Magnoliadu33 - (19 commentaires)

14
Kaelya75 - (18 commentaires)

15
Eclipse - (18 commentaires)


Haut de la page