03/10/2015 17:12

Bombardement d'un hôpital MSF en Afghanistan par les américains: Bilan à 17h: Au moins 19 morts

Le centre de soins de Médecins sans Frontières (MSF) à Kunduz, ville afghane reprise aux Taliban par l'armée, a été "fortement endommagé" dans la nuit du vendredi 2 octobre au samedi 3 octobre par un bombardement qui a tué au moins 16 morts selon un bilan à 17h samedi

Près de 37 personnes ont été gravement blessées et de nombreuses autres "manquent toujours à l'appel" a indiqué MSF dans son dernier bilan.

Cet incident "pourrait" être la conséquence d'une frappe américaine, selon l'Otan.

L'hôpital a continué à être bombardé "pendant plus de 30 minutes" après que l'ONG a averti les armées américaine et afghane que son établissement avait été touché par une première frappe dans la nuit, a assuré MSF.

L'ONG affirme également avoir communiqué auparavant la localisation précise des ses installations à toutes les parties du conflit, justement pour éviter un tel drame.

L'opération visait sans doute "des terroristes armés qui ont attaqué l'hôpital de MSF et l'ont utilisé en tant que base pour attaquer les forces afghanes et les civils", a indiqué de son côté le ministère afghan de la Défense. A

u moment du bombardement, 105 patients et 80 membres du personnel, des Afghans et des étrangers, étaient présents dans le centre de soins.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kaulibry
4/octobre/2015 - 16h04

Des témoins affirment qu’après la frappe de Kunduz, «des patients brûlaient dans leur lit»Lorsqu’il repense aux frappes aériennes qui ont touché l’hôpital de Médecins Sans Frontières (MSF) à Kunduz en Afghanistan, le personnel de l’ONG a dit que la destruction de l’hôpital n’était rien moins qu’une «grave violation du droit international humanitaire».L’un des survivants, un infirmier de MSF, Lajos Zoltan Jecs, qui était à l’intérieur lors de l’attaque, a qualifié ces frappes aériennes «d’absolument terribles».Lajos Zoltan Jecs s’est rappellé qu’une infirmière des urgences s’est occupée de la grave blessure au bras d’un autre infirmier.«Il était couvert de sang, il avait des blessures sur tous le corps. A ce moment-là, mon cerveau ne pouvait pas comprendre ce qui se produisait. Pendant un moment, je n’ai fait que rester debout, en état de choc», s’est souvenu Lajos Zoltan Jecs.Lorsque les bombardements ont cessé, quelques survivants ont quitté leurs abris pour partir à la recherche d’éventuels survivants. D’autres, pris que panique, ont essayé de fuir pour se mettre en lieu sûr, alors que l’immeuble principal de l’hôpital était dévoré par les flammes.«Nous avons essayé de regarder dans l’un des bâtiments qui brûlait. Je ne peux pas décrire ce qu’il y avait à l’intérieur. Il n’y pas de mots pour décrire combien la situation était terrible», a confié Lajos Zoltan Jecs, avant d’ajouter : «dans l’unité de soins intensifs, six patients brûlaient dans leurs lits».04/10/15 RT

Portrait de Franklin Chapaca
3/octobre/2015 - 21h59
79gabordav a écrit :

"Un bombardement qui a tué au moins 16 morts"


Y'a comme un problème...

..yes ..; 

oeuf corse .. ceux que je préfère ...

mais j'aime , un bombardement qui tue des morts  16 ou plus ... m'en fou  à partir du moment ou ils sont morts 

 

Portrait de arrettonchar
3/octobre/2015 - 20h22
moise63 a écrit :

Les Américains ont causé aussi beaucoup de torts aux Allemands de 1942 à 1945 .

Nantes  aussi....ils devaient bombarder le port ....ils ont détruit toute la ville

Portrait de albolabris
3/octobre/2015 - 19h10

Pendant que l’occident accuse la Russie de bombarder des rebelles "modérés" et pas daech, les américains éclatent un hôpital civil en Afghanistan.

Quel cynisme....

Je ne sais pas si on doit en rire ou en pleurer.

Portrait de Kaulibry
3/octobre/2015 - 19h02

Afghanistan: la production de drogue multipliée par 50.§ Selon le Service fédéral de contrôle des stupéfiants de la Fédération de Russie, l'étendue des cultures de pavot à opium en Afghanistan a atteint le chiffre record de 224.000 hectares."Pour l'Eurasie et l'Asie centrale, la production de drogue, qui a été multipliée par 50 depuis le début de l'opération militaire "Liberté Immuable" lancée par les Etats-Unis le 7 octobre 2001, représente le problème majeur", estime le directeur du Service Viktor Ivanov.§ Effectivement, la présence des contingents étrangers et l'intensification des conflits armés déstabilisent la région. Privés de la possibilité de développer l'agriculture, les paysans en sont réduits à se lancer dans la culture du pavot.Aujourd'hui, la mafia transnationale présente en Afghanistan produit près de 90% du volume mondial des opiates. Selon les données de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime, l'intensification du trafic de drogues cause la mort de près de 100.000 personnes chaque année.En outre, le trafic de drogues finance le terrorisme, ce qui aboutit à l'élargissement des réseaux extrémistes dans le monde entier en menaçant la sécurité et la paix.§ L'opération militaire "Liberté Immuable" a été lancée par les Etats-Unis suite aux attentats du 11 septembre 2001 dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.29/05/15 Sptnk

Portrait de Bacchusss
3/octobre/2015 - 18h47

J'ose même pas imaginer si ca avait été les russes.

Portrait de totoche17000
3/octobre/2015 - 18h46

tous les medias seraient tombes a bras raccourcis sur les russes

mais la notre "presse" se tait et comprend l'erreur tragique qui a dué 30 minutes .....

Portrait de Kaulibry
3/octobre/2015 - 18h45
Esprit Charlie es-tu là? : Comparatif du taux de censure de 15 médias français. Un commentaire identique a été posté en même temps dans différents médias français traitant de sujets d'actualités similaires. L'opération a été renouvelée suffisamment pour d'obtenir une moyenne significative.41% des commentaires sont refusés en moyenne, allant de 10 à 68%. Pour le tiers le plus modérateur la moyenne est de 64% de commentaires refusés, contre 20% pour le tiers inférieur.
Portrait de moise63
3/octobre/2015 - 18h33

Les Américains ont causé aussi beaucoup de torts aux Allemands de 1942 à 1945 .

Portrait de nicolas.j7081
3/octobre/2015 - 17h30 - depuis l'application mobile

Ah ces américains.... ils foutent la merde dès qu'ils ont l'opportunité.

Portrait de bush
3/octobre/2015 - 13h22
delaney a écrit :

en attendant ils se permettent de donner des leçons aux russes !

Lors d'une guerre, personne n'est blanc, personne n'est noir

 

MSF affirme ce matin que malgré un coup de téléphone a Washington, les bombardements ont continué pendant 30 minutes.

 

Je n'ose meme pas imaginé les réactions si ces bombardements avait été effectués par les Russes !!!

Portrait de Koro
3/octobre/2015 - 10h16
Les Américains toujours aussi forts smiley

Les plus vus