01/01/2010 21:40

Afghanistan: Les 2 journalistes "a priori toujours vivants"

Les deux journalistes français enlevés mercredi, avec trois accompagnateurs afghans, au nord-est de Kaboul sont "à priori vivants, en bonne santé et bien traités", a affirmé aujourd'hui à l'AFP une source proche de la cellule de crise à Kaboul. Interrogée sur le sort des trois Afghans qui accompagnaient les journalistes de la télévision publique française France 3, la source a indiqué qu'ils n'avaient pas de certitude sur leur condition.

Plus de 30 heures après la disparition des journalistes, aucun message des ravisseurs n'avait été diffusé ce soir. La veille, le ministère français des Affaires étrangères avait confirmé être "sans nouvelles depuis mercredi de deux journalistes français et de leurs accompagnateurs afghans en reportage en Afghanistan".

Les deux journalistes travaillant pour le magazine Pièces à conviction de la chaîne publique française France 3 étaient partis mercredi matin de Kaboul pour filmer la route entre les villages de Tagab et Nijrab, qui reste dangereuse en dépit de la présence de bases militaires françaises proches.

Les deux Français, accompagnés de leur traducteur afghan ainsi que du frère et du cousin du traducteur, auraient dû rentrer dans l'après-midi dans la capitale afghane, selon une journaliste de la chaîne présente à Kaboul. Mais les cinq hommes "ont été enlevés sur la route entre Surobi et Tagab", dans la province de Kapisa, a indiqué à l'AFP la journaliste française sous couvert de l'anonymat.

Le porte-parole du gouvernorat de la province de Kapisa a confirmé l'enlèvement des journalistes et souligné que les forces afghanes de sécurité étaient aux côtés des soldats français pour les retrouver. "Des sages sont partis négocier avec les ravisseurs la libération des otages français", a déclaré le porte-parole à l'AFP joint par téléphone.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stromboli
2/janvier/2010 - 10h47

Je persiste et signe : c'est bien fait pour eux. Les talibans auraient du aussi prendre en otage les journalistes de Paris match. Ils auraient vu ce qu'était la guerre.......

Portrait de stromboli
2/janvier/2010 - 10h45

Je vois que Jean Marc morandini sur un autre topic s'offusque qu'on puisse émettre une quelconque critique sur le fait que les journalistes soient partis interviewer les talibans pour préserver la famille des journalistes.... mais il ne s'offusquait pas et les internautes non plus lorsque les journalistes de "paris match" ont publié des photos de talibans arborant leurs "trophées" les affaires personnelles des soldats français qui'lls avaient tués.......

c'est cela le journalisme...... on ne pense pas à la douleur des familles des soldats tués.....et des patriotes de ce pays mais alors la douleur de la famille des journalistes, elle est sacrée, même s'ils se sont mis tous seuls dans la m..... pour avoir un scoop.

J'espère que ces journalistes, après avoir fait un reportage sur l'armée française, ne vont pas donner aux talibans les informations qu'ils ont recueillies pour leur "reportage"....

L'échelle des valeurs est vraiment renversée dans ce pays, à mon avis.

Portrait de Anakin_skywalker
2/janvier/2010 - 00h08

c'est moi qui ai dit une bêtise ???

Portrait de miss nemo
1/janvier/2010 - 23h15

Sans nouvelles des 2 journalistes et de leurs accompagnateurs hier soir, et "aucun message des ravisseurs n'avait été diffusé ce soir" : peut-être les ravisseurs se sont-ils maintenant manifestés mais leur message n'aurait pas été diffusé pour des raison évidentes ?

De toute façon que des Sages soient partis négocier avec les ravisseurs ça devrait vouloir dire que ceux-ci sont identifies.

Portrait de Anakin_skywalker
1/janvier/2010 - 20h58

Ralala les donneurs de leçons.... Tu fait peine... Imagine ça aurait été des personnes de ta famille, je ne pense pas que tu aurait laisser un com comme ça... Le pire c'est que tu dit des trucs sans rien savoir du dossier... Tu devrais avoir honte...

Pour ma part je soutiens ces journalistes, les familles et FT... Même s'ils ont fait une erreur..

Portrait de stromboli
1/janvier/2010 - 20h31

On parie qu'ils voulaient aller "interviewer " les talibans comme leurs confrères de Paris Match ? Et comme je suis sûr qu'il s'agit à 99 % de cela, ils ne me font pas pleurer.

Les plus vus