27/09/2015 11:03

Harcèlement chez le chef Joël Robuchon: La plainte d'un commis classée sans suite

La plainte pour harcèlement déposée contre Joël Robuchon par un commis de l'établissement bordelais «La Grande Maison» a été classée sans suite: «L'enquête n'ayant pas permis de rassembler les preuves suffisantes, l'infraction ne paraît pas suffisamment constituée ou caractérisée», a conclu le parquet de Bordeaux.

Franck Yoke, le commis, avait également mis en cause le responsable du restaurant gastronomique Tomonori Danzaki, chef japonais avec lequel Robuchon a obtenu trois de ses 28 étoiles Michelin, à Las Vegas et Tokyo.

De son côté, Joël Robuchon avait indiqué que Franck Yoke -qu'il n'avait lui-même «jamais rencontré»-, n'avait été présent que deux jours à «La Grande Maison», les 1er et 2 janvier 2015 pour remplacer un commis tombé malade.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
10/octobre/2015 - 06h04
Mme Jambon2 a écrit :

C'est le pot de gras contre le pot de maigre !

On va dire ça comme ça
Portrait de Caramella
10/octobre/2015 - 06h04
pantxika64 a écrit :

de toutes façons, la police, la justice... ils vont bien entendu croire Roblochon plutôt que le commis

Ou pas
Portrait de Caramella
10/octobre/2015 - 06h04
Je ne vais pas m'en plaindre
Portrait de merlin2
27/septembre/2015 - 12h06

et bien entendu tout le reste de la brigade a fermé sa gueule...

Portrait de Mémère
27/septembre/2015 - 11h50

Je voudrai pas de ce gros bonhomme chez moi ,

c'est un gâte-sauce !

Les plus vus