27/12/2009 14:32

L'élection de Miss Palestine annulée hier soir

La cérémonie de Miss Palestine, prévue le 26 décembre à Ramallah, a été tout simplement annulée. Depuis des semaines, des personnalités de haut rang du Hamas ont tiré à boulets rouges sur le concours de beauté organisé sous le parrainage de l'Autorité palestinienne. Face aux pressions, les organisateurs ont finalement jeté l'éponge.

Ils ont renoncé à leur manifestation, une des rares plages de respiration pour la jeunesse palestinienne, coincée entre guerre et misère.Le site de Courrier International explique que pour le Hamas, Miss Palestine coïncidait avec la commémoration du premier anniversaire de l'opération israélienne « plomb durci » contre Gaza. La manifestation est également une incitation à la débauche.

L'ordre de renoncer au concours est finalement venu de l'Autorité palestinienne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 15h02

Cela fait partie d'un tout. C'est une question de liberté et le fait de se radicaliser ne va pas les aider envers les pays voisins, dont Israel.

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 14h51

Avec un gouvernement aussi restrictif et barbare, ils sont pas près de satisfaire leurs besoins primaires. Mais ce que j'ai voulu dire auparavant, c'est sur le principe d'interdire un évènement de ce type qui est choquant. Il n'y a qu'un pas à interdire les informations et la télé indépendante et la liberté d'expression. Voir ce qu'il se passe en Iran par exemple...

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 14h34

Je suis d'accord. Mais interdire toutes distractions ne leur rendra pas service non plus. Surtout quand on voit les prétextes mis en avant...

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 13h58

Oui effectivement! Ce que je trouve dommage, c'est que le Hamas a été éu pour défendre les palestiniens contre Israel et non contre eux-mêmes... C'est pas en appliquant des lois de ce type que le peuple palestinien va se sentir mieux vis-à-vis de leur voisin.

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 13h56

Attention! L'Iran ne facilite absolument pas les démarches! L'Iran oblige les homosexuels à changer de sexe! C'est pas la même chose!

Portrait de RG17
28/décembre/2009 - 10h18

Encore un exemple de démocratie:!: :!: :!: :!: :!: :!:

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 10h02

Débauche? Elire la femme représantant la beauté d'un pays? Mais de qui se moque-t-on?

Portrait de Zapof
28/décembre/2009 - 10h01

Vive la liberté... Je vois que dans certains pays c'est pas prêt de changer...:s

Portrait de chamay2
28/décembre/2009 - 06h16

Et donc ça te donne le droit de me traiter d'abruti ??? Quelle force tu donnes à ton propose grâce à des insultes, c'est malheureusement digne des méthodes des tiens...

Portrait de Clara Onthebeach
27/décembre/2009 - 23h16

prosélytisme soûlant que ce post ....

Portrait de Clara Onthebeach
27/décembre/2009 - 21h47

Tu as sans doute raison dans l'absolu en parlant du peuple
crois-tu pourtant que les intentions présumées que tu énonces soient les raisons de l'annulation forcée de ce genre de manifestation ?
J'en doute vraiment !!!
Le hamas édicte une loi contraignante qui interdit la distraction et une forme d'existence en dehors de " lui "...

Portrait de chamay2
27/décembre/2009 - 21h42

Merci pour magnifique et concret témoignage !! qui peut contredir JANIS999 qui est LUI sur le terrain ?????? allez-y les militants derrière leur écran bien au chaud et à l'abris du moindre risque...

Portrait de JANIS999
27/décembre/2009 - 21h26

arrêtez de repeter comme des perroquets tout ce que disent les medias et meditez un peu la dessus:
"On ne peut plus écouter la radio, regarder la télé ou lire un journal sans qu'un expert ou un autre vous assène avec pessimisme que les perspectives de paix entre Israéliens et Palestiniens sont sombres, ou vous décrive les conditions de vie déplorables des Palestiniens…. Même les journalistes neutres répètent cette triste fable indéfiniment. J'ai entendu l'autre soir le correspondant au Caire de la BBC World Service, Mr Christian Fraser, répéter 3 fois en 45 minutes "Peu de choses ont changé sur le terrain pour le peuple palestinien"
Or rien n'est plus éloigné de la vérité que ces racontars. Je venais de passer cette journée-là à Naplouse, la plus grande ville de Cisjordanie. La ville grouille d'énergie, de vie et de signes abondants de prospérité. En fait, je n'avais jamais vu cela avant, alors que je couvre cette région depuis des années. Alors que j'étais assis dans le bureau cossu d'Ahmed Aweidah, le mielleux banquier formé en Angleterre qui dirige le Stock exchange Palestinien, ce dernier m'informe que la Bourse de Naplouse est la 2ème la plus performante au monde en 2009, après Shanghai. (je précise ici que le bureau de Mr Aweidah donne directement sur le palais résidentiel du milliardaire palestinien Mounib al Masri, l'homme le plus riche de la Cisjordanie)
Je rencontrais un peu plus tard Bashir al Shakah, directeur du reluisant nouveau cinéma de la ville, où 4 des tout derniers succès de Hollywood étaient projetés ce jour-là. "La plupart des séances sont pleines longtemps à l'avance", me dit-il fièrement ajoutant qu'il avait déjà tenu un festival du film, depuis juin, mois d'ouverture.
Errant dans le centre ville, je voyais la foule saturer magasins et restaurants, les voitures somptueuses circulant lentement. A vrai dire, il y avait certainement plus de Mercedes et de BMW que dans les rues de Tel Aviv ou de Jérusalem. Mais plus important encore, nous avons conduit de Jérusalem à Naplouse sans rencontrer un seul poste de contrôle ! Le gouvernement de Benjamin Netanyahou les a supprimés, du fait que ces dernières années les services de Sécurité Israéliens ont été autorisés et ont réussi à restaurer la paix et la sécurité pour les habitants de Cisjordanie et qu'il a créé les conditions pour qu'un boom économique ait lieu (1)
De même, à Hébron les boutiques et les restaurants étaient pleins, et j'étais vraiment surpris de voir sur les collines environnantes surgir des villas comparables à celles de la Côte d'Azur ou de Bel Air. A Ramallah, la vie est encore meilleure, car là il est pratiquement impossible d'avoir une table dans un bon restaurant. Des immeubles flambant neufs, des banques, des agents de change, des concessionnaires de voitures de luxe, et des clubs de mise en forme sont partout. A Qalqilya, une ville proche de Nétanya, réputée naguère pour ses terroristes et ses fabricants de ceintures explosives, la première récolte de fraises vient de se terminer, à temps pour l'expédier en Europe et garnir les tables de Noël. Les fermiers locaux ont été formés par des experts agronomes israéliens et Israël a fourni tout l'équipement d'irrigation et les pesticides.
Une ville nouvelle est projetée au Nord de Ramallah, Rouwabi. Il y a 2 semaines, le Fonds National Juif, un organisme philanthropique, a fourni 3000 plants pour regarnir une forêt proche de la ville nouvelle. Les experts israéliens aident aussi les Palestiniens à aménager les parcs et les espaces publics.

On commence seulement à se rendre compte du tournant pris ici. L'agence officielle Wafa de l'OLP a rapporté la semaine dernière que le 3ème trimestre 2009 a vu un record de touristes, avec 135 939 nuitées dans les 89 hôtels ouverts. La moitié des touristes viennent d'Europe et des Etats-Unis. L'essor économique de la Cisjordanie, en pleine crise mondiale, aura été de 7% en 2009, selon le FMI. Mais selon le 1er ministre Salam Fayad, un ancien cadre du FMI et de la Banque mondiale, ce chiffre serait plus près de 11%, reconnaissant que l'aide d'Israël y était pour beaucoup.
A Gaza aussi, les échoppes et les marchés sont pleins à craquer de marchandises et de nourriture (2). Mais cela, la BBC ou les journaux tels que le Monde ou New York Times ne vous le diront pas. Non Gaza n'est pas "un camp de concentration" et il n'y a vraiment pas de "crise humanitaire", comme on la voit au Darfour, et comme la décrit la journaliste britannique Lauren Booth, belle-sœur de Tony Blair…
En juin, Jackson Diehl du Washington Post a raconté comment le président Mahmoud Abbas lui avait confié qu'il avait refusé l'offre de paix d'Ehoud Olmert de créer un état Palestinien sur 97% de la Cisjordanie (en ajoutant 3% de territoire israélien pour compenser). Abbas aurait dit à Diehl, avec une certaine candeur: "En Cisjordanie la réalité est bonne, le peuple vit une vie normale", propos qu'il ne confie pas à d'autres.

Le chef de la Bourse de Naplouse Ahmed A'weidah va encore plus loin, pour m'expliquer qu'il n'était pas urgent de créer un état, l'homme de la rue ayant besoin encore de Tsahal pour le protéger des visées et des tentatives de déstabilisation du Hamas, les policiers formés par Dayton en Jordanie n'étant pas encore en nombre et en qualification suffisante. La vérité est qu'un état indépendant est en fait en cours de création, avec l'aide d'Israël. Aussi longtemps que les politiciens de l'administration Obama et d'Europe ne se mêlent pas indûment comme ils ont pris l'habitude de le faire, en demandant d'accélérer le processus, je suis confiant que ce qui se passe sur le terrain débouchera sur un succès (3)

Les Israéliens et les Palestiniens ne se mettront pas d'accord sans doute sur des frontières satisfaisantes pour les deux parties. Ceci ne signifie pas qu'ils ne vivront pas côte à côte en paix. Pendant longtemps les Français et les Allemands n'étaient pas d'accord sur les frontières et sur le sort de l'Alsace Lorraine. Et partout dans le monde il y a des querelles de frontières, mais les pays coexistent. A condition que les journalistes ayant parti pris et les groupes de "droits de l'homme" ne distillent pas leur prose alarmiste à des politiciens prêts à la gober et à prendre de mauvaises décisions, rien n'empêchera les Israéliens et les Palestiniens de coexister en paix.

Portrait de Wydadi
27/décembre/2009 - 21h11

les palestiniens vivent sous occupation, dans une prison à ciel ouvert sans aucun droit, même celui de manger à leur faim

manquez plus que miss Palestine

le Monde à l'envers :roll:

Portrait de JANIS999
27/décembre/2009 - 21h01

je peux envoyer des photos de gaza à ceux qui le veulent.

Portrait de jersit
27/décembre/2009 - 20h50

ces assassins du Hamas embrigadent la jeunesse dans leur pauvre doctrine... Pauvres jeunes palestiniens

Portrait de rvgc52
27/décembre/2009 - 20h43

et si on faisait le cou à notre vilaine geneviève, elle aurait au chômage

Portrait de olivier200
27/décembre/2009 - 20h19

janis999 a ecrit :chriss77 , l'iran punit de pendaison les homosexuels, mais facilite les operations des homos en femmes, les mecs n'ont pas le choix s'ils ne veulent pas mourir
Quant à Gaza, j'en viens, personne ne meurt de faim, les étals sont pleins et il y a plus de groses cylindrées que dans n'importe quelle ville française.
Faut pas parler sans savoir
Signaler

N'importe quoi a gaza ils vivent dans l opulence franchement fallait la sortir celle là mais vos propos orientés ne cachent pas une chose que ce soit le hamas ou l armée israélienne(oui je sais vous auriez aimé juste le hamas) ils ont commis tous les deux des crimes de guerre et ca ce n est pas un phantasme!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Portrait de JANIS999
27/décembre/2009 - 19h09

chriss77 , l'iran punit de pendaison les homosexuels, mais facilite les operations des homos en femmes, les mecs n'ont pas le choix s'ils ne veulent pas mourir
Quant à Gaza, j'en viens, personne ne meurt de faim, les étals sont pleins et il y a plus de groses cylindrées que dans n'importe quelle ville française.
Faut pas parler sans savoir

Portrait de Chris77Fr
27/décembre/2009 - 17h07

C"est pour avoir de plus en plus de femmes voilées

Portrait de chamay2
27/décembre/2009 - 15h39

Vive la liberté d'expression et de manifestation dans les térritoires palestinien... Encore aurait-il fallu que la palestine existe en tant que telle pour qu'une Miss Palestine puisse voir le jour... Personne ne releve bien sur la pression permanente du Hamas sur les palestiniens...

Portrait de falche
27/décembre/2009 - 15h35

Très désobligeant ce "une des rares plages de respiration pour la jeunesse palestinienne"...

Les plus vus