25/05/2015 10:23

Reportage: La Suède savoure sa 6e victoire à l'Eurovision et fête son héros de retour au pays !

Le sourire aux lèvres Måns Zelmerlöw est arrivé dimanche à Stockholm au lendemain de sa victoire à l'Eurovision, accueilli par une centaine de fans de tous les âges surexcités.

Enveloppé d'un drapeau suédois, tenant à la main son trophée, le sixième remporté par la Suède en soixante éditions, l'artiste de 28 ans a été acclamé par une foule en liesse.

"Il est ma plus grande idole, mon gendre idéal, tellement bon, tellement professionnel, quand j'ai su qu'il arrivait aujourd'hui, je me suis précipitée", confie une femme d'une cinquantaine d'années au micro de la télévision publique suédoise, SVT.

De bonne grâce, Måns Zelmerlöw s'est plié au jeu des autographes, des embrassades et des selfies, répondant aux demandes des petits et des grands. "Je suis submergé par l'émotion.

Dans l'avion, tout le monde s'est mis à chanter +Heroes+", a-t-il confié à la presse.

"Maintenant, la seule chose que je veux, c'est m'affaler dans mon canapé, manger une pizza et jouer avec mon chien", a-t-il ajouté avant d'entonner le refrain de son tube, sous les hourras d'un public tout acquis.

Grand favori de l'édition 2015 du concours, le chanteur, est bien connu de ces compatriotes qui apprécie sa bonne humeur, son honnêteté et sa disponibilité.

Avec sa victoire, il semble avoir définitivement séduit le pays.

"Félicitations Måns! Une performance fantastique. Désormais tu es le héros de toute la Suède! L'an prochain nous accueillons toute l'Europe chez nous. Fête bien et je t'appelle lundi pour te féliciter", a écrit sur Facebook le Premier ministre, Stefan Löfven.

"MIAM!" titrait le premier quotidien du pays Aftonbladet jouant sur la proximité - en suédois - des tonalités de ce mot avec celle du prénom du "HERO!" (en anglais dans le texte) du jour, comme l'écrit à la une le journal Expressen. "C'est super pour la Suède. On a du succès en musique et en plus c'est plutôt une bonne chanson", a déclaré à l'AFP, ravi, Kalle, 25 ans.

"Voilà ce qui se passe quand on est les meilleurs. On gagne souvent!", a renchérit souriante Josefine, une jeune Stockholmoise de 23 ans.

La Suède est devenue le deuxième pays le plus titré de l'histoire de l'Eurovision, juste après l'Irlande.

Elle avait remporté la compétition la dernière fois à Bakou en 2012.

En 1974, la chanson "Waterloo" avait été la première contribution suédoise à être primée.

Certains prédisent aujourd'hui à Måns une carrière similaire à celle de ses prestigieux interprètes, le mythique groupe ABBA qui a révolutionné la pop.

"La Suède en tant que pays de chansons de variété est en plein dans une série épique et tapageuse de succès avec deux bronzes et une victoire depuis 2011", avait écrit le quotidien de référence Dagens Nyheter samedi, avant la compétition.

"Je quitte Vienne heureuse et émue aux larmes, mais avec le sentiment nostalgique qu'il va falloir attendre pas mal de temps avant que nous gagnions à nouveau", a déclaré la chroniqueuse du journal, Hanna Fahl, après la compétition.

Trois ans après avoir organisé avec brio la 58e édition du concours à Malmö (sud), tout près de la ville natale de Måns, Lund, la Suède se prépare à nouveau à recevoir les milliers de fans de l'Eurovision.

"Nous fêtons Måns et commençons dès à présent à programmer le prochain Eurovision. Ça sera une peine agréable d'inviter toute l'Europe à un show musical magique", a indiqué la directrice-générale de la télévision suédoise publique, SVT, Hanna Stjärne, dans un communiqué.

"Nous savons quelles erreurs éviter", a pour sa part confié le responsable de la délégation suédoise Christer Björkman à l'agence de presse TT.

En 2013, la compétition avait attiré près de 32.000 touristes à Malmö et dans sa région et rapporté 185 millions de couronnes (20 millions d'euros) pour un coût de 25 millions pour la ville.

L'édition 1992 y avait également eu lieu tandis que la compétition avait été organisée à Stockholm en 1975 et en 2000 et à Göteborg en 1985.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mgx
25/mai/2015 - 23h50
Caramella a écrit :
Un effet de mode, on en reparlera dans quelques mois

Sauf que Mans est une star dans son pays depuis déjà de nombreuses années smiley

Portrait de Racal
25/mai/2015 - 16h11
Danceny a écrit :

Une organisation ruinante pour beaucoup de pays... la Suède est un des rares a ne pas connaître la crise... 

Ce n'est qu'une émission de télé, et les retombées touristiques et publicitaires pour le pays hôte se chiffrent en millions également. Mais en parlant "d'organisation ruinante", rappelez-moi dans quel pays a lieu l'Euro de foot 2016? Ne serait-ce pas la France par hasard?

Portrait de fanferri
25/mai/2015 - 14h07
max628 a écrit :
Ils ont vite oublié les propos homophobes qu'il a tenu il y a quelque mois!

Ses propos sont sorties de leur contexte, et il s en ai excuser depuis ! Les médias ont juste repris LA phrase... 

Les plus vus