22/05/2015 14:28

Béziers: Robert Ménard qualifie deux journalistes de "tocards" avant de les envoyer "se faire foutre"

Le site Internet de Libération rapporte qu'hier le Club de la presse Languedoc-Roussillon a organisé une médiation entre le maire de Béziers et deux journalistes.
Nos confrères précisent que, depuis son élection, Robert Ménard n'apprécie pas les articles publiés dans le quotidien "Midi Libre". En avril dernier, une page entière du bulletin municipal était titrée "Midi Libre ment ! Midi Libre ment !".
Face à cela, une médiation a alors eu lieu, mais les deux journalistes mandatés ont été reçus seulement... sept minutes par le maire.
"Aucune discussion n’a été possible puisque Robert Ménard a immédiatement envoyé les deux journalistes "se faire foutre", les chassant de "sa" mairie en proférant des insultes", a expliqué le Club en indiquant qu'ils ont été qualifiés de "tocards", les médias régionaux de "sous-presse" et Midi Libre "d'un journal à merde".
"Le ton est monté crescendo tout au long d’un monologue qui s’est achevé par un "vous n’aurez plus le droit à la parole!". Ce rendez-vous était prévu de longue date, Ménard avait accepté cette entrevue. Pourquoi nous recevoir s’il refuse de discuter ?", ajoute, de son côté, Sébastien Hoebrechts, vice-président du Club de la presse.
A Libération, Robert Ménard explique que ce rendez-vous avait été présenté "comme une visite de courtoisie".

"Or, ces deux journalistes sont venus me faire une leçon de morale. Pour moi, Midi Libre est un journal d’opposition, et je ne vais pas m’incliner devant eux. J’ai été journaliste, et alors ? Tous les journalistes n’ont pas forcément du talent, et on a le droit de les critiquer sans menacer la liberté de la presse", précise le maire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chouan85230
23/mai/2015 - 12h37

Il y a fort à parier qu'à la prochaine élection municipale, il sera réélu dès le premier tour. L'essentiel, ce n'est pas ce que pense les journalistes à son propos mais ses électeurs.

Portrait de titi46
22/mai/2015 - 20h21 - depuis l'application mobile

Il as raisons

Portrait de jajafoxy1
22/mai/2015 - 18h39
legay a écrit :

 

SI vous aviez un cerveau plutot que le yaourt avarié qui semble vous remplir la tete de haine , ça vous permettrait au moins de savoir que Robert Menard n'est meme pas membre du FN. :)

Et su vous suiviez plus le FN et ses satellites , vous sauriez que Menard se revendique un coup FN , un coup Bleu Marine , un coup apolitique ...Le tout comme bon lui semble selon les réponses ou questions qu'il revendique .... smiley
Portrait de stepha30
22/mai/2015 - 15h44 - depuis l'application mobile

il va trop loin

Portrait de taine66
22/mai/2015 - 15h41

Il est PITOYABLE de voir ces journalistes croire qu'ils ont la connaissance et que seules, leurs idées valent quelque chose. C'est faux et absurde.

Les journalistes sont des personnes normales et communes mais qui savent trés bien iaginer, et inventer de toutes piéces des arguments fallacieux. Alors au lieu de taper sur M"nard, bétement, que ce journaliste (on en doute) aille essayer d'interviewer l'ancien maire d'aubervilliers un socialiste qui s'est fait ramasser l'an dernier et qui lui fichait les musulmans afin de savoir combien de voix cela lui rapporterait.

Les plus vus