21/05/2015 12:56

Cannes: Les premières images du film très sexe "Love" mettent en émoi la Croisette - Regardez

Des dizaines de spectateurs refusés à l'entrée, des applaudissements à la fin du film et des critiques ironiques: un parfum de scandale s'est répandu dans la nuit sur la Croisette avec la projection du dernier film de Gaspar Noé, "Love", avec des scènes de sexe crues.

Le film en 3D laisse peu de place à l'imagination avec notamment des éjaculations en gros plan, des orgies, un travesti...

Les affiches avaient donné un avant-goût de "Love", l'une d'elles présentant un pénis en gros plan.

Plus de 2.000 personnes ont formé une file d'attente bien avant l'heure de la projection, peu après minuit, mais des dizaines disposant pourtant de billets n'ont pu entrer dans le Palais des Festivals et ont vivement protesté.

Le film raconte les souvenirs que Murphy, un réalisateur, a gardés de sa plus grande histoire d'amour, avec Electra, deux années de passion, de jeux et d'excès. Deux personnages du film s'appellent Gaspar et Noé.

Le cinéaste argentin, qui vit et travaille en France, veut "montrer l'état amoureux dans ce qu'il a de plus charnel", explique-t-il dans les notes de production.

"Depuis des années, je rêvais de faire un film qui pourrait reproduire la passion d'un couple amoureux dans tous ses excès aussi bien physiques et émotionnels", ajoute-t-il.

"Un mélodrame contemporain incluant des scènes de sexe et transcendant la règle ridicule qui dit qu'un film classique ne peut contenir des scènes explicitement sexuelles, parce que tout le monde aime faire l'amour".

"Je veux filmer ce que le cinéma s'est rarement autorisé à filmer, soit pour des raisons commerciales ou des raisons légales", concluait Noé.

Le film est produit par Vincent Maraval, qui est également le producteur de "Welcome to New York" sur l'affaire DSK, sorti uniquement en VOD. Le film avec Gérard Depardieu avait été projeté dans un cinéma de quartier en marge du Festival de Cannes, l'an passé.

Gaspar Noé, 51 ans, a choisi de filmer en 3D car cette technique donne au spectateur "un plus grand sens d'identification avec le personnage principal et son état mélancolique".

Jeanmarcmorandini.com vous propose de découvrir les premières images.

Regardez:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mino57
25/mai/2015 - 19h11

un plan à 3 avec de la drogue ????

désole il s'est fait grillé par "plus belle la vie "

c est devenu ringard depuis 15 jours !!!

lol

Portrait de bush
21/mai/2015 - 18h39
tobian a écrit :

.   Je ne suis pas un spécialiste, mais je pense quand même qu'en sexe, tout a déjà été filmé

 

Oui, mais a mon humble avis, jamais aussi bien que "l'Empire des sens" de Nagisa Ōshima !

Si on doit associer chef d'oeuvre et sexe dans le meme film, c'est le film a voir! smiley

Portrait de Work-BxTCH
21/mai/2015 - 17h24

Ce film représente parfaitement la décadence de cette société. 

Portrait de stepha30
21/mai/2015 - 16h51 - depuis l'application mobile

un enieme film de cul.rien d'innovant.

Portrait de royrogers
21/mai/2015 - 14h05

si on se réfère à la photo,pas de doutes:nous sommes bien des animaux...

quant à l'extrait,je viens de voir la même chose sur un arbre avec des insectes

Les plus vus