21/05/2015 17:46

La Cinétek, site de VOD réservé aux films classiques, sera lancé en septembre

Un projet de Cinétek, site de vidéos à la demande (VOD) réservé aux grands films classiques du cinéma mondial, a été présenté mercredi, à Cannes, avant son lancement en septembre, via la plateforme LaCinetek.com.

"Le catalogue des films qui sera mis en ligne, est décidé par un comité de dix cinéastes", parmi lesquels Jacques Audiard, Bertrand Bonello, Cédric Klapisch ou Pascale Ferran, a expliqué cette dernière à l'AFP.

Pour la première année d'activité, une trentaine de réalisateurs français et étrangers ont été sollicités pour que chacun compose une liste de 50 films, "sa cinémathèque idéale, ses films de chevet, les oeuvres qui l'ont constitué", expliquent les promoteurs du projet dans un communiqué.

"Le nombre de cinéastes est amené à s'accroître avec le temps et chacun d'eux pourra proposer un bonus en images, associé aux films qu'il aura choisi et qui viendra expliquer pourquoi il a fait ce choix", a précisé Pascale Ferran.

Le paiement en ligne sera facilité et protégé grâce à la connexion entre la plateforme et différents prestataires de paiements européens.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lilounette92
5/juin/2015 - 00h28
ça sera dur face à la concurrence
Portrait de bibilababiole
21/mai/2015 - 19h31

Pas du tout d'accord avec le post précédent. Je trouve l'initiative formidable. Avoir une vision par le biais des cinéastes des films qui leur ont donné envie de prendre une caméra, je trouve ça pertinent et un bon vecteur pour s'intéresser à un patrimoine qui est malheureusement peu visible sur les chaines TV. 

Cher HoubaHoubaHop Arte, ce ne sont pas que des films "pseudo-intellos"… visiblement vous jugez des films ou une programmation sans la regarder. Moi aussi j'adore Audiard mais le cinéma a commencé avant lui et il est pluriel : il ne s'agit pas de contenter la masse (elle l'est déjà !) mais juste de donner la possibilité de voir ce qui est difficilement visible. Arte (et le cinéma de minuit) sont les seuls à nous rappeler quelques excellents films à notre bon souvenir ou à permettre au jeunes générations de les découvrir (même si le noir et blanc semble être un frein incompréhensible). Boulevard du crépuscule, La nuit du chasseur, les diaboliques… tout cinephile (et non cinephile d'ailleurs) devrait pouvoir regarder par exemple ces films qui n'oint rien de pseudo-intello.

Les plus vus