20/05/2015 07:55

Le décret ainsi que l'arrêté portant sur la réforme contestée du collège sont parus ce matin au Journal officiel

Le décret ainsi que l'arrêté portant sur la réforme contestée du collège sont parus ce matin au Journal officiel, au lendemain d'une journée de grève et de manifestations.

Le décret et l'arrêté relatifs "à l'organisation des enseignements au collège" prévoient comme prévu une entrée en vigueur de la réforme "à compter de la rentrée scolaire 2016".

La réforme prévoit de laisser chaque collège fixer 20% de son emploi du temps, avec de l'accompagnement personnalisé pour tous, de l'interdisciplinarité et une deuxième langue vivante (LV2) avancée en cinquième.

L'arrêté paru au JO détaille aussi les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), prévus à partir de la cinquième pour favoriser notamment le travail en groupe.

Les huit thèmes d'EPI vont de la santé à la culture en passant par la transition écologique ou les langues de l'Antiquité.

Les élèves en suivront deux par an et au moins six des huit thématiques entre la cinquième et la troisième.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Enseignante passionnee
21/mai/2015 - 00h59
kuhl-jean-56 a écrit :

vous avez deja vu des enseignants qui se soucient plus de l'enseignement des enfants que de leur confort personnel moi jamais et pour avoir cotoyé ce monde dans le cadre de mon emploi de cadre dans le secteur privé je peux vous dire que quand vous etes en reunion avec des enseignants autour d'une table pour mettre en place une intervention dans un college et qu'a midi quand la sonnerie retentit ils se levent tous pour quitter la reunion alors qu'elle n'est pas finie ca vous donne une idee de la mentalité aujourd'hui....

Oh OUI! C'est bien la MAJORITÉ DES ENSEIGNANTS qui se soucient de l'intérêt des jeunes ...

Lorsqu'on pratique, comme moi, les TPE  en Première (mascarade de travail inter disciplinaire où les élèves se contentent de 'pomper' Internet,) on imagine ce que seront les EPI à partir de la 5 éme (!!!) alors que la plupart des enfants, à ce niveau, sont incapables d'écrire en français sans fautes .... et que ces travaux feront perdre de précieuses heures d'enseignement aux disciplines de base ( français, langues ... ) 

Une vraie réforme, c'est nécessaire ... Le replâtrage lamentable des ministres successifs de l'Éducation qui ne se préoccupent que de laisser leur nom ... leur marque, leur 'ego', c'est une HONTE que VOS enfants payent! 

Portrait de kioups
20/mai/2015 - 20h34
contami a écrit :

Ridicule commentaire de Agatjhenodoubt qui ferait mieux de douter un peu !Certaines comparaisons sont stupides si l'on était en Corée du Nord personne ne donnerait son avis .

La loi a été votée à l'Assemblée après deux ans de discussion pourquoi tout le monde se réveille maintenant

Deux ans de discussion ? Les profs sont invités à se prononcer sur ce nouveau programme depuis le 11 mai. Ca fait 2 ans, ça ?

Portrait de clara
20/mai/2015 - 18h11

Quand ils veulent faire vite ils le font ! passage en force.

Pas besoin de réforme, juste que les élèves bossent en silence, qu'ils soient présents aux cours, que l'autorité soit remise..... et qu'on ne supprime pas ce qui a fait notre pays !

Nos anciens à 14 ans quand ils quittaient l'école ils savaient lire, écrire et compter et étaient moins idiots que ceux que maintenant  !

 

Portrait de kioups
20/mai/2015 - 14h16

Ce qui est génial, c'est que le ministère se décide à consulter les profs depuis le 11 mai (et jusqu'au 12 juin) et que le décret passe quand même... Belle cohérence...

J'entendais Fleur Pellerin dire que les programmes étaient pauvres et qu'il fallait une réforme ! Elle a tout à fait raison ! Il faut une réforme. Mais en appauvrissant encore plus les programmes, ça risque de ne pas être très efficace... Au moins, ça va me faciliter la préparation des cours...

Portrait de freddu13500
20/mai/2015 - 10h54
kuhl-jean-56 a écrit :

fini les polemiques pour rien comme on adore en faire en France...les francais se plaignent quand le gouvernement tergiverse avant de prendre des decisions et maintenant ils vont se plaindre du manque de dialogue preuve que dans ce pays on ne sait vraiment pas ce qu'on veut....

C'est toujours la même chose on râle et polémique par ce que l'état ne fait rien et quand elle fait quelque chose on râle par ce qu'elle le fait.

Portrait de mystermael
20/mai/2015 - 09h31
kuhl-jean-56 a écrit :

vous avez deja vu des enseignants qui se soucient plus de l'enseignement des enfants que de leur confort personnel moi jamais et pour avoir cotoyé ce monde dans le cadre de mon emploi de cadre dans le secteur privé je peux vous dire que quand vous etes en reunion avec des enseignants autour d'une table pour mettre en place une intervention dans un college et qu'a midi quand la sonnerie retentit ils se levent tous pour quitter la reunion alors qu'elle n'est pas finie ca vous donne une idee de la mentalité aujourd'hui....

vous avez vraiment pas de chance car en ce qui me concerne moi j'en ai côtoyé... et surtout en tant qu'élève où malgré leur mécontentement envers certaines réformes les enseignants se mettaient en grève mais faisaient cours aux élèves... certes à l'époque j'étais déçu mais final je ne peux que les remercier!!! Alors arrêtez de généraliser et puis je doute que cette anecdote se soit réalisée à toute vos réunions.... smiley

Portrait de LicorneMagique
20/mai/2015 - 09h11
Celtill a écrit :

Mentalité de fonctionnaire , vous vous attendiez à quoi ? ;)

 

il parle du secteur privé, ce ne sont donc pas des fonctionnaires...

Portrait de Enseignante passionnee
20/mai/2015 - 08h43

Un SCANDALE! Le gouvernement "baisse sa culotte" devant les routiers et leurs portiques ....histoire de gros sous, gâchis monumental, mais " joue les gros bras" avec les enseignants qui ne veulent que l'intérêt des enfants, l'avenir des jeunes et la " culture française" . BEURK !!!! QUELLE LACHETE ! De quoi nous faire tous VOMIR!  

Les plus vus