19/05/2015 16:05

Marine Le Pen relaxée dans l'affaire du "faux tract" de Jean-Luc Mélenchon

La présidente du Front national Marine Le Pen a été relaxée ce jour par la cour d'appel de Douai, dans le Nord, dans l'affaire du "faux tract" de Jean-Luc Mélenchon en faveur de l'immigration maghrébine. 

La présidente du Front national avait été condamnée en première instance à 10.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Béthune, dans le Pas-de-Calais.
Marine Le Pen avait été citée à comparaître pour "manœuvre frauduleuse" et publication d'un montage sans le consentement de l'intéressé, réalisé dans le cadre de la campagne des élections législatives de 2012 opposant les deux candidats dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais. Aujourd'hui, la cour a estimé qu'au vu des éléments transmis par la partie civile, il n'était pas démontré que Marine Le Pen ait été à l'origine de la contrefaçon et de sa distribution, ni qu'elle ait engagé sa responsabilité pénale en qualité d'auteur ou de complice.
Fin mai 2012, les équipes de la leader frontiste avaient distribué un tract comportant une photo de Jean-Luc Mélenchon et reproduisant l'une de ses phrases prononcées lors d'un discours à Marseille le 14 avril précédent: "Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Du Fion National
19/mai/2015 - 16h33

Excellente nouvelle on va pouvoir se lancer dans la production de masse de faux tracts du FN  sans aucun risque  !

Portrait de bush
19/mai/2015 - 16h11

En apprenant ça, Mélenchon  risque de devenir rouge !!!

 

Ah ben non, c'est vrai qu'il est déja rouge depuis un bout de temps ! smiley

Les plus vus