19/05/2015 13:33

Bruno Gollnisch (FN) assume avoir agressé une équipe du "Petit Journal": "Les micros espion, je les casse!" - Regardez

A Strasbourg, au Parlement européen, Bruno Gollnisch a été interpellé par un député belge qui lui reprochait d'avoir agressé des journalistes du "Petit journal" de Canal Plus lors du défilé du 1er mai.

Et il a assumé ses gestes, ne regrettant rien.

Il a déclaré: "Depuis 33 ans je réponds courtoisement aux questions que me posent tous les journalistes y compris les plus indiscrètes et les plus hostiles. Je réponds aux questions des journalistes, au micro des journalistes".

Et l'élu FN d'ajouter: "Les micros espion, c'est vrai je les crochète avec mon parapluie et je les casse".

Des déclarations qui ont été applaudies par Marine le Pen, Florian Philippot, Louis Aliot, et Jean-Marie Le Pen!

Regardez:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de manali
21/mai/2015 - 15h01

Cette guéguerre bobos contre FN cela fait vraiment pitié..

Portrait de Nono75
19/mai/2015 - 16h45

Surtout que le PJ tape aussi bien à gauche qu'à droite.

Par exemple on ne peut pas dire que le traitement de François Hollande y soit des plus glorieux.

Portrait de clara
19/mai/2015 - 16h19

Il faudrait mettre les micros espions dans les coulisses auprés des journalistes ou pseudos journalistes...... on aurait de grosses surprises !!!

entre ce qu'ils disent devant la caméra et ce qu'ils pensent vraiment et disent en coulisses..... une grande différence !

Portrait de bush
19/mai/2015 - 15h55
wp-11 a écrit :

Vision totalement déformée et partiale des faits...comme d'habitude.

Quel est le bilan psychiatrique de ce monsieur ?

 

Quand le député socialiste belge dit ""Quand un député, s’en prend verbalement puis physiquement à des journalistes en les rouant de coups, comme ce fut le cas de Bruno Gollnisch, il porte atteinte à notre dignité"

 

Quand on voit les images de Gollnish, monsieur qui commence a atteindre un certain age, agiter son petit parapluie vers les journalistes et la perche du micro espion , avoir le culot d'utiliser les mots " en les rouant de coups", c'est en effet travestir la vérité a un tel point que ça en deviens vraiment pitoyablement risible ! smileysmiley

Portrait de naussac
19/mai/2015 - 15h20 - depuis l'application mobile

Il est temps qu'on les casse ces micros sinon ces journaleux vont réussir à faire élire le tout mou en 2017 comme en 2012

Les plus vus