15/05/2015 11:01

Nouvelle tension à Charlie Hebdo avec une journaliste mise à pied par la direction

Selon Le Monde, Zineb El Rhazoui, journaliste de la rédaction de "Charlie Hebdo", a reçu, mercredi dernier, un courrier de la direction de l'hebdomadaire la convoquant pour un entretien préalable à un licenciement pour faute grave. En attendant, elle est mise à pied.

La direction de "Charlie Hebdo", qui refuse de commenter la "procédure en cours", précise qu'il ne s'agit que d'une convocation à un entretien et non d'un licenciement effectif.

"Je suis choquée et scandalisée qu’une direction qui a bénéficié d’autant de soutien après les attentats de janvier fasse preuve d’aussi peu de soutien envers un de ses salariés, qui est sous pression comme tous dans l’équipe et fait l’objet de menaces", explique Zineb El Rhazoui qui s'étonne de la méthode "bureaucratique" employée, "sans discussion préalable".

"Je suis menacée, je vis dans des chambres d’amis ou à l’hôtel et la direction envisage de me licencier... Bravo Charlie", ajoute-t-elle.

La journaliste estime qu'elle est aujourd'hui victime d'une "mesure punitive" pour avoir contesté la direction actuelle de "Charlie Hebdo", notamment dans une tribune publiée dans "Le Monde" 

Patrick Pelloux, l'un de ses collègues à "Charlie Hebdo", déclare : "Convoquer des membres de l’équipe qui sont encore dans des souffrances incroyables, c’est méchant et déloyal. Recevoir des prix pour la liberté d’expression et convoquer des journalistes menacés, c’est paradoxal. Et on n’a pas d’explication alors que journal se veut alternatif et socialement irréprochable".

De son côté, un autre journaliste indique être "très surpris d'une décision aussi bête et méchante". "La méthode est incroyable pour Charlie. C’est violent", estime-t-il.

"La réaction de la direction sous-entend qu’il pourrait ne pas s’agir de licencier Zineb El Rhazoui, simplement de la rappeler à l’ordre et à ses devoirs envers le journal", conclut Le Monde.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Stopaugaucho

Justes des vrais gauchos c'est tout vous en doutiez??

Portrait de brems
15/mai/2015 - 14h01

L'argent toujours l'argent n'est-ce pas le nerf de la guerre ? J'étais justement en train de regarder le dernier charlie hebdo reçu hier et franchement je regrette mon abonnement car en fait je me suis laissée emporter par un élan de solidarité et je me suis abonnée mais depuis le début je n'ai rien de commun avec ce journal : suis-je vraiment Charlie ? Non je ne le crois pas finalement après lecture... Mais par contre je suis pour la liberté d'expression et la liberté de la presse ! Maintenant ce qui se passe dans ce journal c'est un peu comme après le décès d'une vieille tante où on découvre qu'il y avait un magot sous lit : tout le monde veut sa part...

Les plus vus