13/05/2015 14:21

Espagne: La justice se prononcera demain sur une possible suspension de la grève des footballeurs prévue ce week-end

La justice espagnole se prononcera jeudi sur une possible suspension de la grève des footballeurs prévue à partir de ce week-end et qui pourrait mettre un terme prématuré au Championnat. 
Saisie par la Ligue professionnelle de football (LFP) la semaine dernière, l'Audience nationale de Madrid a annoncé mercredi qu'elle trancherait dès le lendemain sur l'opportunité ou non de suspendre la grève annoncée par l'Association des footballeurs (AFE) pour protester contre un nouveau système de répartition des droits TV.
"J'ai toujours dit que la grève est illégale", car elle n'est pas convoquée pour défendre des conditions de travail, a déclaré Javier Tebas, le président de la LFP à la sortie du tribunal. 
Le président de l'AFE, Luis Rubiales, a rétorqué que la grève était "légale" et dénoncé les "pressions" dont seraient victimes certains joueurs pour ne pas la suivre, disant avoir leur "soutien unanime".
"Nous devons remercier tous les footballeurs qui subissent certaines pressions, remercier les clubs qui ne font pas pression", a-t-il dit.
La LFP a porté plainte vendredi contre le préavis de grève illimitée déposée par l'AFE, une perspective inédite en Espagne qui menace les deux dernières journées du Championnat d'Espagne, les 17 et 23 mai, et la finale de la Coupe du Roi entre le FC Barcelone et l'Athletic Bilbao le 30 mai. 
Le syndicat des joueurs dénonce un nouveau système de répartition des droits de retransmission télévisée des clubs, qui lèse selon lui la deuxième division. 
Ce mouvement suit l'approbation d'un décret gouvernemental le 30 avril qui bouleverse le système de négociation des droits TV des clubs: la LFP sera désormais chargée de la négociation centralisée puis répartira les fonds alors que les clubs vendaient jusqu'à présent chacun leurs droits.
Le nouveau système est accepté par tous, mais pas la façon de répartir les droits. Avec 800 millions d'euros récoltés lors de la saison 2013-2014, les fonds en jeu sont impressionnants et semblent avoir amplifié les tensions déjà existantes entre les acteurs du secteur. 
La Fédération espagnole de football (RFEF), également mécontente de la nouvelle répartition, a elle aussi annoncé la suspension des matches à partir du 16 mai.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Patrick83
28/mai/2015 - 00h27
Un championnat en carton

Les plus vus