08/05/2015 17:24

Foot/Espagne - La Ligue porte plainte pour bloquer la grève annoncée par le syndicat des joueurs

La Ligue espagnole de football (LFP) a déposé plainte vendredi afin de bloquer la grève annoncée par le syndicat des joueurs, considérant qu'elle est "illégale" et pourrait entrainer une perte de 50 millions d'euros par journée.

Le syndicat des joueurs (AFE) a annoncé jeudi une grève illimitée à partir du 16 mai, pour protester contre un décret gouvernemental sur la répartition des droits télévisés. La Fédération espagnole de football (RFEF), en conflit larvé depuis plusieurs années avec le gouvernement et la LFP, avait ouvert les hostilités dès mercredi soir en annonçant la suspension de toutes les compétitions à partir du 16 mai.

"Aujourd'hui nous portons plainte parce que la grève est illégale", a déclaré le président de la Ligue, Javier Tebas, à l'AFP et un autre média, avant de déposer la plainte contre le syndicat des joueurs au greffe du tribunal.

"Il ne s'agit pas d'une question de relations de travail. Ils essaient de faire grève contre une loi et en Espagne, ce type de grève n'est pas reconnu", a-t-il ajouté. Javier Tebas a précisé qu'un recours administratif avait déjà été déposé contre la décision de la Fédération espagnole de football (RFEF) de suspendre tous les matches à partir du 16 mai.

"Nous pensons qu'on peut facilement parler de 50 millions d'euros de dommage par journée" perdue, a-t-il ajouté en évoquant le préjudice financier. Le décret adopté le 30 avril permet à la Ligue de football professionnel espagnole (LFP) de négocier en bloc les droits de retransmission avec les chaînes de télévision puis de répartir ensuite les fonds entre les clubs, qui négociaient jusque-là individuellement.

La fédération et les joueurs contestent le mode de répartition de ces droits, qui ont atteint près de 800 millions d'euros pour la saison 2013-2014.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus