06/05/2015 15:17

Cinéma: Nombre record de tournages au 1er trimestre 2015 de films français

Les tournages de films français de fiction ont atteint un "niveau record" au premier trimestre 2015, avec 51 projets recensés en ce début d'année contre seulement 21 sur la même période en 2014, a indiqué mardi la Fédération des industries du cinéma, de l'audiovisuel et du cinéma (Ficam).

Plus d'un tiers (36%) de ces tournages ont été "délocalisés", un taux élevé proche des années 2008-09 et 2012-13, selon ce baromètre trimestriel de la Ficam.

L'année 2014 avait été marquée par une production globale en baisse, atteignant son plus faible niveau depuis cinq ans, avec 150 longs métrages de fiction d'initiative française recensés (hors films d'animation et documentaires), contre 165 en 2013.

Pour les trois premiers mois de 2015, la Ficam se félicite de "résultats encourageants" avec 51 fictions d'initiative française dont le tournage a débuté entre le 1er janvier et le 31 mars. Ce chiffre était de 21 pour la même période en 2014 et de 34 en 2013. Il s'agit cette année "du résultat le plus élevé recensé par l'Observatoire de la Ficam sur un premier trimestre".

"Les budgets, comme le nombre de projets, ont été multipliés par 2,5" globalement par rapport à l'année précédente, constate la fédération, avec huit films affichant un budget supérieur à 10 millions d'euros.

La Ficam observe en revanche un niveau élevé de délocalisation des tournages et des effets visuels, dont 36% ont eu lieu à l'étranger (soit 10 points de plus qu'au premier trimestre 2014). Pour la première fois depuis 2009, ce taux de délocalisation, en nombre de semaines de tournages, dépasse la barre des 30% pour les films de moins de 10 millions d'euros de budget.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cyrius
21/mai/2015 - 00h26
León leon a écrit :

sont  rentables ou  c'est  avec   nos  roros ?

Je te laisse deviner
Portrait de Cyrius
21/mai/2015 - 00h26
dolphins a écrit :

Ce n'est pas la crise pour tout le monde :)

smiley
Portrait de Cyrius
21/mai/2015 - 00h26
C'est quasiment du miracle
Portrait de 64 San fermin
6/mai/2015 - 21h08
León leon a écrit :

sont  rentables ou  c'est  avec   nos  roros ?

La culture dont le cinema est rataché est le second secteur du PIB . rentable ou pas se sont les producteurs ( privée) qui prennent les risque 

sch68 

chacun a des gouts différent et tout dépend le type de cinema . un succes commercial n''est pas forcement gage de qualite 

Les plus vus