05/05/2015 15:44

Un magazine autrichien imprimé avec du sang de séropositifs

Slate révèle que Vangardist, un trimestriel masculin autrichien, a été imprimé avec de l'encre mélangée à du sang testé positif au VIH.
Les 3.000 exemplaires du magazine contiennent tous du sang séropositif appartenant à un homme homosexuel, un homme hétérosexuel et une femme, contaminée par son mari dont elle ignorait la maladie.
Julien Wiehl, directeur de Vangardist, lance à ses lecteurs : « Si vous tenez une copie "infectée" du magazine papier entre vos mains en ce moment, vous allez être en contact avec le virus VIH comme vous ne l'avez jamais été... »
Puis, il ajoute : « Cela vous fera réfléchir et vous penserez différemment après. Sur ce sujet, l'avenir est entre vos mains.»
Afin d'éviter tout malentendu ou polémique, le magazine a également tenu à expliquer que cette sensibilisation est sans danger.
Le sang contaminé a été chauffé après son prélèvement afin de tuer le virus.
Pour rappel, en Europe, le nombre de cas de VIH a augmenté de 80 % en dix ans.

 

Découvrez la Une de ce magazine

 


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus