30/04/2015 14:21

TF1 double son bénéfice net au 1T grâce à Eurosport et enregistre un rebond de la pub

TF1 a publié mercredi un bénéfice net de 32,7 millions d'euros pour le premier trimestre, plus que doublé sur un an sous l'effet de la cession de sa part de contrôle dans Eurosport.

Son chiffre d'affaires s'est affiché en hausse de 1,1% à 475,1 millions d'euros sur la période, marquée par un rebond des recettes publicitaires des chaînes gratuites de 3,2%.

Sur l'ensemble de l'année, le groupe table sur "un marché publicitaire stable" dans un contexte de "visibilité faible", a souligné le directeur financier du groupe Philippe Denery au cours d'une conférence téléphonique.

Le résultat opérationnel du groupe profite lui aussi largement de la cession d'Eurosport et est pratiquement multiplié par trois par rapport à sa performance publiée l'an dernier, à 28,1 millions d'euros.

"Le premier trimestre 2015 a été marqué par une concurrence accrue résultant, d'une part, de la montée en puissance des nouvelles chaînes de la TNT" ainsi que par "des investissements réalisés par l'ensemble des groupes audiovisuels dans les programmes diffusés", souligne le premier groupe audiovisuel français dans un communiqué.

Il précise qu'il restera "particulièrement vigilant sur l'évolution de sa base de coûts" et va poursuivre l'intégration des chaînes TMC et NT1, dont les régies publicitaires étaient précédemment séparées jusqu'à fin janvier de celle du reste du groupe.

Les recettes publicitaires de l'ensemble du groupe sont en hausse de 2,5%. Celles des quatre chaînes gratuites, après un déclin au quatrième trimestre, sont en progression de 3,2% sur un an à 343,6 millions d'euros.

TF1 souligne avoir pu "augmenter la durée de publicité diffusée tout en maintenant la valeur de ses écrans" à cette période.

"Le mois d'avril est en ligne avec le premier trimestre", a souligné M. Denery qui avertit cependant que le groupe ne pourra pas au deuxième trimestre augmenter autant les volumes publicitaires.

Mais le groupe a dû aussi augmenter sensiblement au premier trimestre le coût de ses programmes, qui s'affichent en hausse de 13,1 millions d'euros.

Sur les trois premiers mois de l'année TF1 a vu ses audiences globales s'effriter avec une baisse de 1,1 point sur un an à 27,7% mais a résisté sur la cible commerciale (les femmes de moins de 50 ans) à 31,8% cédant 0,2 point.

Après le veto du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) au passage sur la TNT gratuite de sa chaîne d'infos en continu LCI, le groupe "examine plusieurs scénarios" de réorganisation de ses activités "pour mettre fin aux pertes dans ce secteur" mais n'a pas encore tranché, a noté M. Denery.

LCI a encaissé une perte nette de 8 millions d'euros en 2014 et devrait afficher une perte "un peu plus élevée cette année", a-t-il indiqué alors que le groupe attend le résultat de son recours devant le Conseil d'Etat.

TF1 doit aussi se décider avant la fin juillet à exercer ou non son option pour la vente de sa part restante de 49% d'Eurosport au groupe américain Discovery.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus