29/04/2015 15:27

Le magazine féminin Causette placé en redressement judiciaire

Le mensuel féminin Causette a été placé en redressement judiciaire la semaine dernière par le tribunal de commerce de Paris, avec une période d'observation de six mois, a indiqué sa direction, confirmant une information de la Correspondance de la presse. Le magazine a accusé un déficit de 600.000 euros en 2014.

Un conflit entre plusieurs membres de la rédaction et la direction a notamment empêché la parution de deux numéros, soit 400.000 euros environ de manque à gagner, indique la direction de Causette.

A la suite de ce conflit interne, "il y a eu six ruptures conventionnelles qu'il a fallu financer, (...) ça a représenté presque 200.000 euros en tout", a expliqué à l'AFP Grégory Lassus-Debat, gérant de Causette. Selon lui, le mensuel a également été victime de "très grosses erreurs comptables", commises par un cabinet extérieur.

"On perdait de l'argent sans le savoir", explique-t-il, précisant que l'entreprise avait jusqu'ici toujours été à l'équilibre. Le gérant, qui explique avoir demandé le placement de l'entreprise en redressement judiciaire afin de "geler les dettes envers les fournisseurs", affirme qu'"il n'y aura aucun licenciement". Lancé en 2009, Causette, dont la devise est "plus féminine du cerveau que du capiton", emploie 30 salariés (ETP), dont une vingtaine de journalistes.

Après un recul de 11% en 2014, ses ventes sont reparties à la hausse au premier trimestre 2015, à environ 67.000 exemplaires mensuels, souligne la direction.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus