29/04/2015 09:39

Compte "caché" en Suisse ? Jean-Marie Le Pen rejette les accusations!

Le président d'honneur du FN Jean-Marie Le Pen a rejeté mardi les accusations de Mediapart, selon qui il détiendrait un compte "caché" en Suisse, alors que dans un contexte de forte brouille familiale, il n'a guère été soutenu en interne.

"Je ne suis pas tenu de m'expliquer sur ce que dit n'importe qui, en particulier des organes para-policiers chargés de semer la perturbation dans la classe politique", a refuté sur France Inter le cofondateur du FN, 86 ans, évoquant une "offensive générale".

Hormis sa réaction, tant M. Le Pen que Gérald Gérin, son assistant personnel au coeur des accusations, sont restés injoignables depuis les révélations de Mediapart.

La veille, le site d'information en ligne avait assuré que M. Le Pen avait "détenu un compte caché chez HSBC, puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH), à travers un trust placé sous la responsabilité légale de son majordome, Gérald Gérin (...) 2,2 millions d'euros ont été déposés sur le compte de ce trust, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'or".

Mardi, le parquet de Nanterre a confirmé avoir reçu un signalement de la cellule de renseignements financiers Tracfin concernant ces soupçons, signalement qui "va être étudié". Le parquet n'a en revanche pas entériné les détails et les montants évoqués.

Ce n'est pas la première fois que la justice se penche sur les finances de Jean-Marie Le Pen, qui fait actuellement l'objet d'une enquête judiciaire, depuis fin 2013, qui s'intéresse à un enrichissement évalué à 1,1 million d'euros de son patrimoine entre 2004 et 2009.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de colin33
29/avril/2015 - 13h56 - depuis l'application mobile

ils sont grillés eux qui se disent plus blanc que blanc!! des escrocs comme les autres et pendant ce temps de nombreux francais tirent la langue... justice, impôts, au boulot et vite.

Portrait de jajafoxy1
29/avril/2015 - 11h03

"Je ne suis pas tenu de m'expliquer sur ce que dit n'importe qui, en particulier des organes para-policiers chargés de semer la perturbation dans la classe politique", a refuté sur France Inter le cofondateur du FN, 86 ans, évoquant une "offensive générale"

.

Il faudra un jour qu'il apprenne que les mots ont un poids " Para-Policiers" n'importe quoi ce type , de plus il ajoute perturbation de la classe politique : quand cela est pour d'autre homme politique , le FN est lui trouve ça bien mais là quand on parle de lui d'un coup ce n'est pas bien ...Bref du FN

Les plus vus