24/04/2015 11:31

Education: Pour Rama Yade, les socialistes "préfèrent Jamel Debbouze" à l'enseignement du latin

L’ex-ministre Rama Yade (UDI) voit «ce qu’il y a de pire en matière éducative» dans la réforme du collège portée par la ministre Najat Vallaud-Belkacem et accuse vendredi les socialistes de «préférer Jamel Debbouze» à l’apprentissage du latin.

La ministre de l’Education est «sans doute l’une dont les actes auront les conséquences les plus préjudiciables pour notre système éducatif et donc pour notre pays», a répondu Mme Yade, à la question, posée par Sud Radio: Najat Vallaud-Belkacem est-elle la pire des ministres de l’Education nationale de ces dernières années ?

«Il faut un ministère de l’Instruction publique, ou de la Rééducation nationale si vous préférez. On est arrivé à un moment où l’école, vecteur principal en France de l’ascenseur social, ne fonctionne pas. Et Mme Vallaud-Belkacem fait tout ce qu’il faut faire pour empirer la situation», a insisté Mme Yade.

«Alors qu’on attend depuis tellement longtemps une réforme du collège, je trouve que sa réforme, inspirée des expériences pédagogiques les plus hasardeuses, est ce qu’il y a de pire en matière éducative. C’est vraiment terrible», a-t-elle insisté.

L’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a ardemment défendu le latin, «moyen d’aller aux sources de la langue, d’une civilisation, d’une culture» pour «former un esprit sur le plan intellectuel et citoyen».

«Que les socialistes n’aient pas compris cela ne m’étonne pas, puisqu’ils préfèrent Jamel Debbouze», a-t-elle lancé en référence à la volonté de Manuel Valls d’introduire des cours d’improvisation théâtrale au lycée.

«Penser que ces nouveaux publics de l’école, les jeunes défavorisés, ne sont pas capables de comprendre Racine ou Molière, c’est un crime. Et que cela vienne de socialistes qui se disent républicains, c’est encore pire», a-t-elle dit.

«J’ai vu aussi que Madame Najat Vallaud-Belkacem est d’accord pour l’enseignement du fait religieux à l’école. Deuxième crime. Elle fait tout à l’envers. Que le Premier ministre se joigne à cela, c’est quelque chose encore plus grave», a accusé Mme Yade, selon qui «l’école publique laïque n’a pas à enseigner les religions» car «l’éducation des religions, ce sont les familles».

«On préfère Jamel Debbouze comme on a préféré le rap, les cultures de la rue qu’on a promues comme étant les lieux du savoir. C’est sidérant», a-t-elle fustigé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cedjj
24/avril/2015 - 23h08
Type 57.. a écrit :

Désolé mais Celtil a raison.

C'est le foutoir depuis 1981... Chaque ministère veut poser sa patte sur l’éducation. 

J’aimerai bien mais je ne frais pas de point Godwin.

Type 57 : Ah bon ? ce n'était pas le "foutoir" avant 1981 où vous avez juste retenus la date qui vous arrange le mieux ? Reprendre vos livres d'histoires serait bienvenue je pense pour vous souvenirs des longues périodes 'foutoir" de la France.

Portrait de rosy
24/avril/2015 - 18h45
jlitout a écrit :

Elle se prend pour qui cette poufiasse qui n'est en France que depuis peu, pour venir donner des leçons.Elle a été nulle comme ministre et si elle n'avait pas séduit Sarko elle serait encore inconnue.Qu'elle nous dise quel est son bilan à elle,Belkacem est 1000 fois supérieure intellectuellement ,jalousie quand tu nous tient

Sans être fan de Rama Yade , je trouve vos propos insultants ! cette nulle est comme votre Belkacem diplomée d'études politiques et à 5 ans près venue de son pays en France comme votre " idole "  ... alors un peu de retenue dans vos propos

Portrait de rosy
24/avril/2015 - 18h34
Vitrifié a écrit :

2012 Vincent Peillon réintroduit l'histoire-géo en terminale S supprimée par Sarkozy..seule était permise l'option Tierry la Fronde ..:((

Vincent Peillon , éphémère ministre de l'éducation nationale dont la réforme a été combattue par tout le monde ,mais qui a voulu laisser son nom dans les annales ... bref une référence !!!

Portrait de Jimmy Neutron 006
24/avril/2015 - 17h10

Rama a 200% raison sur la réforme de la ministre de l'éducation Nationale! Ce serait vraiment bien si elle pouvait être présidente de la République en 2022 car en 2017 l'UDI ne sera pas encore assez populaire pour espérer qu'une candidate de ce parti soit élue présidente de la république Française. Il n'y a pas que le FN, l'UMP et le PS à voter, il y a aussi le Front de Gauche, l'UDI et Debout la République par exemple qu'on pourrait choisir, ça serait un vrai changement pour la France! Bon changement? On ne le sait pas encore, mais il faudrait de voter pour un de ces 3 partis politiques que je viens de citer dernièrement pour espérer voir du vrai changement! Les médias ne parlent quasiment que du FN, du PS et de l'UMP comme s'il n'y avait que ça comme choix, ce qui est archi faux!

Portrait de François 36
24/avril/2015 - 15h22
Scully. a écrit :
Tu ne peux pas comprendre parce que l'apprentissage du latin concerne l'histoire, la langue française, le construction intellectuelle, les sciences, la philosophie... enfin, que des disciplines dont tu ne connais rien. De plus, ton obsession pour le FN est de plus en plus drôle lorsqu'il s'agit de Rama Yade, noire, musulmane et mariée à un juif, alors que tu répètes en boucle que le FN ne rêve que d'éradiquer les noirs, les musulmans et les juifs. C'est normal que tu ne comprennes que Debbouzze qui a une centaine de mots à son répertoire.
vous en avez pas assez d'insulter les gens ?
Portrait de jajafoxy1
24/avril/2015 - 15h20
cougs a écrit :

J'ajouterais donc que le terme prosélytisme apporte en plus la notion de "zèle" dans l'action de convertir. Mais bon je crois qu'à ce point vous êtes assez irrécupérable. Puiqu'à priori selon vous, toute parole publique a un caractère prosélyte. NVB veut donc ramener les gens à gauche, Rama Yade à l'UDI, etc... Si on vous évoque, la notion même d'opinion est une forme de prosélytisme. 

Ce n'est pas une parole publique mais une parole de responsable politique , sur un sujet politique , donc oui toute personne qui a en charge un projet un parti politique , fait du prosélytisme ...Vous en connaissez vous beaucoup de personnalités politiques , qui acquiesce les idées, les paroles , le programme , d'un gouvernement en place ? Et que cela soit pour des gens de droite comme de gauche ,le tout à haute voix et non en catimini ...
Portrait de morondini
24/avril/2015 - 15h09

Toutes les langues sont bonnes à apprendre. Mais l'incapacité (ou le chauvinisme v Le Pen) des français qui les empêchent de parler correctement même en anglais et même en anglais de cuisine (ou macaronique) il faudrait se contenter d'apprendre une seule langue étrangère mais bien. Car l'élite française à de très rares exceptions se contrefiche de la culture étrangère, l'anglais americano-britannique est écorché tous les jours dans les médias français. Aucun effort de prononcitation. Que diraient les grecs et les romains en entendant le grec et  le latin également écorchés par les français? Encore une raison pour avoir honte de la morgue française vis-à-vis du monde extérieur.

 

Portrait de jajafoxy1
24/avril/2015 - 15h07
cougs a écrit :

Et là où votre bêtise l'emporte, c'est que le projet de loi dont il est question supprime l'enseignement spécifique du latin et du grec.

 

Et utiliser un mot comme prosélytisme c'est bien, l'utiliser à bon escient dans un contexte adapté (compétence devant être maitrisé au CM2 selon les programmes actuelles, c'est mieux.). Un peu de latin vous aurait aidé d'ailleurs, il s'agit d'un dérivé de "proselytus" : étranger, converti.

 

Dans ce cas précis, il faudra me dire qui elle essaie de convertir, puisque l'étude des textes du patrimoine est déjà dans les textes programmatiques.

Elle essaie de convertir les gens de venir la rejoindre à l'UDI ou à droite pour combattre le gouvernement en place , parce-que vraiment vous songez une once , qu'elle dit ça pour le bien êtres de l'apprentissage à l'école et non à des fins politiques ? , Elle fait de la politique politicienne en surfant sur la vague ...
Portrait de jajafoxy1
24/avril/2015 - 14h39
cougs a écrit :

Mais quel mélange atroce de clichés et de bêtise. Donc défendre et expliquer une matière qui essentielle dans la construction philosophique et scientifique de notre société est assimilable à l'extrême droite ? 

 

Rama Yade a le droit de préférer enseigner à nos enfants les classiques du théâtre français plutôt que l'improvisation. Elle a le droit de préférer Racine à Debbouze aussi. Je rappelle que l'un des axes de l'éducation nationale depuis maintenant très longtemps ( et présent en bonne place dans les programmes), c'est l'acquisition d'un patrimoine littéraire commun.

Ce relativisme des savoirs tourne au ridicule.

Attendez on va remettre les choses à plat , à ce que je sache , le Latin est en option et il ni à personne qui interdit de l'étudier... Nos philosophes, scientifiques, physiciens etc. n'ont pas attendu Rama Yade pour avoir fait leur choix et réussir dans leur domaine, pour preuve ils sont recrutés dans les pays étrangers... Bientôt Rama Yade va avoir aussi l'appui du clergé et le retour aussi des messes en Latin ... Quant au théâtre la forme importée peut, tant que l'exercice permet à l'apprentissage d'une aisance verbale d'une meilleure élocution . Même si je suis plus pour le faire avec des textes de Molière ou Racine, ce qui apportera un enrichissement personnel. Et comme j'ai déjà dit au lieu de faire du prosélytisme Rama Yade devrais déjà combattre ce qui est en place depuis qu'elle fût au gouvernement , avec moins de moyens pour les écoles pas assez de temps pour les profs. de boucler le programme etc. Là sont les réels problèmes...
Portrait de Caro1773
24/avril/2015 - 14h28 - depuis l'application mobile

NVB ferait mieux de modifier les programmes de français quand on voit toutes ces fautes d'orthographe dans les commentaires. C'est risible!!!!

Portrait de colin33
24/avril/2015 - 14h17 - depuis l'application mobile

qu'elle garde ses remarques, elle qui retourne si facilement sa veste !

Portrait de jajafoxy1
24/avril/2015 - 13h04
manubr11 a écrit :

on est nombreux à vous avoir répondu : le latin est la base notre langue ; connaitre les racines des mots c'est mieux comprendre la langue , éviter les contre sens ; bref "savoir" . en outre bon nombre de mots scientifiques (quelque soit le secteur ) utilise des mots complexes que l'on "décortique" beaucoup plus facilement si l'on connait l'étymologie
La référence à M. Debbouze était pour l'improvisation théâtrale qui serait introduit en lieu et place d'une éducation théâtrale classique qui doit également vous dépasser intellectuellement. Y voir une connotation raciale déplacée (qui plus est de Mme Yade ...) est tellement absurde qu'il vous faut consulter.

Arrêtez de vouloir faire comme si je n'avais rien compris , je sais très bien ce qu'est le Latin et ce qu'il apporte .Et donc si Debbouze parle d'une chose et qu'il se revendique socialiste , cela doit être pris au pied de la lettre et aussitôt mis au crédit du PS ? Le théatre et une bonne chose cela permet de libérer la parole aux enfants , d'avoir de la réplique , de pouvoir s'exprimer plus librement...
Portrait de jajafoxy1
24/avril/2015 - 12h48
Type 57.. a écrit :

Tiens ! tiens ! A trop vouloir défendre vos gurus vous en devenez le fanfaron.

Imaginez vous que pour les futurs étudiants en médecine, pharmacie, botanistes, anthropologues, historiens (et j'en oublie certainement) l'enseignement du Latin est plus qu'important et comme un collégien ou un lycéen ne sait pas encore ce qu'il veut faire comme métier à cet age là il est utile d'avoir des bases pour un avenir incertain.

Je crois bien qu'on dit "enseignement général" avant la Fac ! Non ?

Quant à votre laïus sur le F.N, je trouve cela encore plus  déplacé qu'à l'accoutumé.

Je ne défends pas Hollande , je constate une position prise par un ex ministre , juste par-principe de vouloir existé ...Et excise moi du peux mais le latin en option oui , mais il n' arien a faire en enseignement général " il y a assez de matière qui sont survolé par manque de temps pour boucler le programme . Et ce qui est pour les métier que tu parle , ils ont assez d'année d'étude pour pouvoir intégré quelques heures de latin qui leur serra bénéfique ...
Portrait de hugodenantes
24/avril/2015 - 12h43 - depuis l'application mobile

ELLE A TROP RAISON... ENFIN QUELQU'UN QUI A TOUT COMPRIS.

Portrait de atlantique07
24/avril/2015 - 12h18
jajafoxy1 a écrit :
Mais oui bien sûr pauvre d'elle-même.Et peut-elle me dire en quoi l'apprentissage du latin ( mis à par un perfectionnement pour la langue Française ) serra utile aux collégiens , lycéens , étudiants .Et aussi mettre en avant pour argumentaire Debbouze est juste digne d'un Frontiste de bas-étage , elle sous-entends quoi ?

Elle  dit juste la vérité..... L'enseignement du latin est peut etre un tout petit peu plus important que celui de Debbouze. non ?

Portrait de BK66
24/avril/2015 - 12h16 - depuis l'application mobile

Pourquoi n'ont ils pas fait la réforme du collège sous Sarko alors !!!!
Bouffonne ;-)

Portrait de jajafoxy1
24/avril/2015 - 11h47
Mais oui bien sûr pauvre d'elle-même.Et peut-elle me dire en quoi l'apprentissage du latin ( mis à par un perfectionnement pour la langue Française ) serra utile aux collégiens , lycéens , étudiants .Et aussi mettre en avant pour argumentaire Debbouze est juste digne d'un Frontiste de bas-étage , elle sous-entends quoi ?

Les plus vus