26/04/2015 15:29

Elle veut mettre le magazine Cosmopolitan sous plastique dans les kiosques en raison d'un contenu "trop sexuel"

Une petite-fille du magnat américain de la presse William Randolph Hearst a lancé une campagne pour obtenir que le célèbre magazine féminin Cosmopolitan, propriété de Hearst depuis 1906, soit vendu sous plastique à cause d'un contenu trop sexuel.

Selon Victoria Hearst, la ligne éditoriale du magazine se focalise trop sur la sexualité et cela peut avoir une influence dangereuse sur les enfants pouvant le voir dans les rayonnages des bureaux de presse.

Par conséquent, elle demande à ce qu'il soit glissé sous emballage plastique, étiqueté et vendu comme étant une revue pornographique.

"Nous n'essayons pas de censurer Cosmo" mais plutôt de faire en sorte que la direction de Hearst, y compris son patron William Randolph Hearst III, son cousin, fasse preuve de "courage" et assume ses responsabilités pour le contenu osé du magazine. Victoria Hearst est une chrétienne convertie qui a fondé une organisation religieuse à but non lucratif, Praise Him Ministries, dans le Colorado (ouest des Etats-Unis).

Créé en 1886 comme un magazine familial, Cosmopolitan est entré dans le giron de l'empire Hearst en 1906 pour devenir par la suite une revue littéraire.

Sa ligne éditoriale actuelle remonte au milieu des années 1960 sous l'impulsion de la rédactrice en chef de l'époque Helen Gurley Brown, qui en a fait un mensuel pour les "femmes intrépides et amusantes".

C'est sous cette direction que Cosmo "s'est transformé de (magazine) pour toute la famille en feuille de chou sexuelle", a commenté Victoria Hearst, dont la soeur Patty avait été enlevée et embrigadée par un groupe extrémiste en 1974.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de maylis--85
27/avril/2015 - 12h45

Il s'agit d'une sorte de censure. Il n'y a pas de photos d'acte sexuel explicite dans ce journal donc il est inconséquent de parler de publication pornographique. Craindre que des enfants soient choqués par des images de femmes aguicheuses démontre un décalage avec l'évolution de la société vers une hypersexualisation . Bref la pudibonderie extrémiste est un combat d'arrière garde.

Portrait de ernois
26/avril/2015 - 17h03

elle ne va pas tarder à se convertir à autre chose que son semblant de secte, la nana!

Les plus vus