21/04/2015 07:23

Bachar el-Assad accuse la France de soutenir les "terroristes" - Revoir l'intégralité de l'interview de Pujadas sur France 2

Une interview de Bachar el-Assad a été diffusée ce lundi soir dans le journal télévisé de France 2. Interrogé à Damas par David Pujadas, le président syrien.

Bachar el-Assad a nié sa responsabilité dans un conflit qui dure depuis plus de quatre ans, accusant des « terroristes » appuyés par des Etats occidentaux et régionaux et se prétendant soutenu par son peuple.

Questionné sur des bombardements attribués à l'armée, le président syrien a affirmé que celle-ci n'avait jamais utilisé des barils d'explosifs jetés depuis des hélicoptères.

« Je n'ai jamais vu ce genre de choses dans notre armée. (...) Nous n'utilisons que des armes conventionnelles, qui nécessitent de viser. Nous n'avons aucun armement qui puisse être utilisé de façon aveugle », a-t-il assuré.

Il a nié également l'utilisation d'armes chimiques durant la bataille d'Idleb le mois dernier, contrairement à ce qu'affirme l'ONG Human Rights Watch.

Puis le journaliste de France 2 lui demande s'il serait prêt à renouer le dialogue avec la France:

"C'est vous qui avez aidé les terroristes (...) Comment peut-on avoir un dialogue avec un pays qui soutient les terroristes ?Que le gouvernement français cesse son appui aux terroristes dans mon pays."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de albolabris
21/avril/2015 - 11h18

Dictateur? detesté par le peuple syrien??? APPARAMENT vouz n avez pas vu les images de la joie du peuple dans les rues de damas lors de la réélection du PRESIDENT bashar el assad l année derniere...  à plus de 80% ... entre assad et hollande à 5% On se demande qui est dictateur et qui est detesté par le peuple... Moi je ne mange plus de cette propagande occidental de plus plus  grossiere...

Portrait de RogerMeneur
21/avril/2015 - 09h44

Gardons nous de l'analyse simpliste des médias Français  qui voudraient nous faire croire qu'il y a d'un côté Assad et son armée et de l'autre tout le peuple! Comme avec la Libye à aucun moment on ne s'est préoccupé de savoir quelle était la proportion des opposants!  N'a t'on pas  imaginé cinq minutes que les pro Assad puissent être la majorité? Tout ça pour imposer un soit-disant modèle démocratique dont on voit le résultat en Libye! Vraiment bravo! 

Portrait de colin33
21/avril/2015 - 08h13 - depuis l'application mobile

il a l'encore plus "faux cul " que notre Sarko national !

Les plus vus